Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
COLLECTIF : RECUEIL D'AIRS SÉRIEUX ET À BOIRE DE DIFFÉRENTS AUTEURS, 1698.03

COLLECTIF : RECUEIL D'AIRS SÉRIEUX ET À BOIRE DE DIFFÉRENTS AUTEURS, 1698.03

Titre uniforme :
RECUEIL D'AIRS SÉRIEUX ET À BOIRE DE DIFFÉRENTS AUTEURS, 1698.03
Source(s) du recueil :
Source musicale A

RECUEIL D'AIRS/ SERIEUX ET A BOIRE,/ DE DIFFERENTS AUTEURS./ POUR LE MOIS DE MARS 1698./ A PARIS,/ Chez CHRISTOPHE BALLARD, seul Imprimeur du Roy pour la Musique,/ ruë Saint Jean de Beauvais, au Mont-Parnasse./ M. DC. XCVIII./ Avec Privilege de Sa Majesté.
 partition, p. 43-62
 F-Pn/ Vm7 531 [c]

Note(s) sur la source musicale A

Contient :
 
 - TABLE
 - EXTRAIT DU PRIVILEGE
 - p. 43, [non identifié], [CAMPRA], Le verre en main mes chers camarades
 - p. 46, [non identifié], [CAMPRA], Dieux ! que ce jus
 - p. 48, [non identifié], On souffre trop auprés d'une maîtresse
 - p. 49, [non identifié], [DESTOUCHES], Dans ce sejour
 - p. 50, [non identifié], Natura diverso gaudet
 - p. 52, [non identifié], [CAMPRA], Pour moy la plus forte chaîne
 - p. 54, [non identifié], [DESTOUCHES], Buvons à qui mieux mieux
 - p. 56, [non identifié], [CAMPRA], Un indiscret
 - p. 58, [non identifié], Icy pour les bons vivans
 - p. 60, [non identifié], [CAMPRA], Le verre en main que mon Iris est belle
 - p. 61, [non identifié], Quand l'Amour vous inspire
 - p. 62, [non identifié], La farfalla corre al' lume

Attribution(s)

CAMPRA, André [attr.]
 air LE VERRE EN MAIN MES CHERS CAMARADES : parodie bachique de l'"Air pour les ris et pour les plaisirs", signalée par LA LAURENCIE, Lionel de
 « Notes sur la jeunesse d'André Campra », Sammelbände der Internationalen Musik-Gesellschaft, X (1908-1909), p. 208.
 air DIEUX QUE CE JUS : parodie bachique de l'air d'une Grace "Ah ! Que l'amour prépare en ce jour" de l'Europe galante.
 air POUR MOI LA PLUS FORTE CHAîNE : Parodie bachique sur la gavotte du prologue de l'Europe galante.
 air UN INDISCRET DÉCOUVRIRAIT : Parodie sérieuse du rigaudon chantant ajouté à l'Europe galante
 air LE VERRE EN MAIN QUE MON IRIS EST BELLE : Parodie bachique sur l'air de la sarabande de l'Europe galante.
 
 Voir aussi GOUJON, Jean-Philippe, La contribution d'André Campra aux Recueils d'airs sérieux et à boire publiés par les Ballard de 1695 à 1724, Cahiers PHILIDOR, 37, p. 8-13.
 Voir aussi le catalogue PHILIDOR des Airs d'André Campra contenus dans les Recueils d'airs sérieux et à boire des Ballard (1695-1724) : AC.RASB 1698.03 (1 à 5)
 
 DESTOUCHES, André-Cardinal [attr.]
 Ces attributions de Jean-Philippe Goujon font l'objet d'une étude en cours. Elles peuvent toutefois être communiquées sur demande.

Date(s)

1698.03

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Christophe [1641-1715]

Informations sur la notice :

Auteur de la notice : Jean-Philippe Goujon
Première diffusion : avril 2009


<<<< retour <<<<