Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Liste des compositeurs
Faire une recherche
Liste des œuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
DU MONT, Henry (1610-1684) : MÉLANGES À 2, 3, 4 ET 5 PARTIES PAR LE SIEUR DU MONT

DU MONT, Henry (1610-1684) : MÉLANGES À 2, 3, 4 ET 5 PARTIES PAR LE SIEUR DU MONT

Titre uniforme :
MÉLANGES À 2, 3, 4 ET 5 PARTIES PAR LE SIEUR DU MONT
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

MESLANGES/ A II. III. IV. ET V./ PARTIES,/ AVEC LA BASSE-CONTINVË./ CONTENANT/ Plusieurs Chansons, Motets, Magnificats/ Preludes, & Allemandes pour l'Orgue/ & pour les Violes./ Et les Litanies de la Vierge./ Par le Sieur DV MONT, Organiste de son Altesse/ Royale le Duc d'Anjou, Frere vnique du Roy ;/ & en l'Eglise S. Paul./ LIVRE SECOND./ BASSE-CONTINVË.
Paris, Robert Ballard, 1657
6 parties séparées
F-Pc/ Rés 382 (D, HT, B, dvle ou BD, BC)
F-Pn/ Rés Vm1 94 (3) (bvle ou BT)

Note(s) sur la source musicale A

RISM A.I/ D 3701

F-Pc/ Rés 382
Provient de la collection Martin.
Les parties sont reliées ensemble.

F-Pn/ Rés Vm1 94 (3)
Coll. Brossard n° 312.
Relié à la suite des six parties de la seconde édition [F-Pn/ Rés Vm1 94 (1)] et de la seconde édition de la Troisiesme partie [F-Pn/ Rés Vm1 94 (2)].

Le privilège, pour les parties qui en possèdent un, a été accordé à Robert Ballard le 24 octobre 1639 et registré en Parlement le 17 novembre 1639.

« DESSVS. »
[III]-33 f. + 1
- f. [I] [page de titre]
- f. [Iv] [blanc]
- f. II]-[IIIv] [épître dédicatoire]
- f. [1] « AV LECTEVR. »
- f. [1v]-29 [musique]
- f. 29v « TABLE DES PIECES EN FRANÇOIS,... » et « Table des Pieces en latin. »
- f. [30] « EXTRAIT DV PRIVILEGE. » daté du 24 octobre 1639.

f. 18 porte par erreur le numéro « 22 ».
f. 20 porte par erreur le numéro « 24 ».
f. 21 ne porte pas de numéro.

« HAVTE-TAILLE. »
[III]-31 f. + 1
Mêmes f. liminaires.
- f. [1v]-31v [musique]
- f. [32] « TABLE DES PIECES EN FRANÇOIS,... » et « Table des Pieces en latin. »
- f. [32v] « EXTRAIT DV PRIVILEGE. » daté du 24 octobre 1639.

f. 23 ne porte pas de numéro.

« BASSE. »
[III]-30 f.
Mêmes f. liminaires.
- f. [1v]-30 [musique]
- f. 30v « TABLE DES PIECES EN FRANÇOIS,... » et « Table des Pieces en latin. »

f. 22 ne porte pas de numéro.

« DESSVS DE VIOLE, OV BAS-DESSVS. »
[III]-34 f.
Mêmes f. liminaires.
- f. [1v]-34 [musique]
- f. 34v « TABLE DES PIECES EN FRANÇOIS,... » et « Table des Pieces en latin. »

« BASSE DE VIOLE, OV BASSE-TAILLE. »
[III]-33 f. + 1
Mêmes f. liminaires.
- f. [1v]-33v [musique]
- f. [34] « TABLE DES PIECES EN FRANÇOIS,... » et « Table des Pieces en latin. »
- f. [34v] « EXTRAIT DV PRIVILEGE. » daté du 24 octobre 1639.

f. 21, 25 ne portent pas de numéro.

« BASSE-CONTINVË. »
[III]-34 f.
Mêmes f. liminaires.
- f. [1v]-34 [musique]
- f. 34v « TABLE DES PIECES EN FRANÇOIS,... » et « Table des Pieces en latin. »

f. 15, 21, 32 ne portent pas de numéro.

Description :
6 volumes 4°, 210 x 160 mm. DESSVS : [3]-29-[1] f., à3A-G4H2. HAVTE-TAILLE : [3]-31-[1] f., à3A-H4. BASSE : [3]-30 f., à3A-G4H2. DESSVS DE VIOLE, OV BAS-DESSVS : [3]-34 f., à3A-H4I2. BASSE-CONTINVË : idem. BASSE DE VIOLE, OV BASSE-TAILLE : [3]-33-[1] f., à3A-H4I2. Titre dans un encadrement de filets et de petits fers. Musique et partition pour clavier notées (type MMF2 et MMO), barres de mesure par endroits, portées de 135 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, titre courant, réclames en fin de cahier. Ligne de pied : MESLANGES.

CONTIENT :
Pieces en françois, à 3 voix, et la Basse-Continuë, avec une Partie adjoustée pour un Dessus de Viole de laquelle on se servira si l'on veut.
I. Prélude à 2 Laisse-moy soupirer
II. Prélude Par tout amour
III. Prélude à 2 Bannissons
IV. Prélude Iris vous disiez
V. Prélude à 2 O mon coeur !
VI. Prélude à 2 O Dieux comment
VII. Prélude Ie n'ay jamais parlé
suite : Pour cacher son tourment
VIII. Prélude à 2 Philis, je n'ayme plus
IX. Prélude à 2 Ie ne sçay ce
X. Prélude à 2 Quand je boy
XI. Prélude à 2 Absent de vous
suite : Iujez par là
XII. Prélude à 2 Ardens soupirs
suite : Vous qui sortez
XIII. Prélude ou sarabande à 2
Ie ne vays plus
XIV. Prélude à 2 Courage enfans
XV. Prélude à 3 Bien que nostre festin
XVI. Prélude à 2 Mes chers amis
XVII. Prélude à 2 En vain j'ay consulté
XVIII. Prélude à 2 Si je vous dis que je vous ayme
XIX. Pavane à 3 violes
XX. Prélude à 2 Ps. 4 : Quand l'esprit accablé
(texte de Godeau)
suite : Je souffre tous les jours

Pièces en Latin
[XXI] Magnificat du Ier ton
[XXII] Magnificat du IIe ton
[XXIII] Magnificat du Ve ton
[XXIV] Jubilemus
[XXV] Litanies de la Vierge
[XXVI] Domine salvum fac Regem
[XXVII] Domine salvum fac Regem
[XXVIII] Domine salvum fac Regem
[XXIX] O sponse mi
[XXX] Antienne : Cantantibus organis
[XXXI] Antienne de Ste Cecile : Est secretum
[XXXII] Antienne de Ste Cecile : Caecilia famula
[XXXIII] Allemande pour l'orgue ou le clavecin
et pour 3 violes si l'on veut
[XXXIV] Allemande grave pour l'orgue ou le clavecin
et pour 3 violles si l'on veut

« DESSUS. »
n° I-XX, XXV-XXVIII, XXX-XXXII (D)
n° XXI, XXIII (BD ou T)
n° XXIV (D1 ou HT1)
n° XXIX (D2 ou T)

« HAUTE-TAILLE. »
n° I-II, VI, IX, XI, XXV-XXVIII, XXX-XXXI (T)
n° III-V, VII-VIII, X, XII, XV, XVII-XVIII, XX (T ou D)
n° XIII-XIV, XXI-XXIV, XVI, XXI-XXIV, XXIX (D ou T)
n° XIX (dvle)
n° XXXIII-XXXIV (vle)

Contient les parties de haute-taille ou de taille. La haute-taille est toujours notée en ut 3, la taille en ut 4 ou ut 3. La partie en ut 3 est parfois désignée également par le terme « haute-contre ».

« BASSE. »
n° I-XVIII, XX-XXIII, XXV-XXVIII, XXX-XXXII (B)
n° XIX, XXXII (bvle)
n° XXIV, XXIX (dvle2)

« DESSUS DE VIOLE ou BAS-DESSUS. »
n° I-XVIII, XX, XXII, XXIV, XXIX, XXXII-XXXIV (dvle)
n° XXV-XXVIII, XXX-XXXI (BD)

« BASSE DE VIOLE ou BASSE-TAILLE. »
n° I-XVIII, XX-XXIV, XXIX, XXXIII-XXXIV (bvle)
n° XXV-XXVIII, XXX-XXXI (T)
n° XXIV, XXX (B)

« A/ MONSIEVR/ DE HALUS,/ SEIGNEUR/ DE COURBEVOYE,/ CONSEILLER DU ROY,/ en sa Cour de Parlement de Mets.
MONSIEVR,
Ce n'est pas sans sujet que les plus grands Esprits de l'Antiquité ont crû que la Musique estoit un don du Ciel envoyé sur la Terre pour le plaisir des Hommes. Il est certain que l'Harmonie qu'elle compose a quelque chose de divin, puis qu'elle est une production de la plus haute & de la plus pure imagination que l'Esprit humain puisse concevoir, & que pour en faire voir l'excellence, il faut estre comme hors de soy, & encore heureusement inspiré d'un Genie qu'on peut dire n'estre pas à nous. Quand les anciens Theologiens nous ont asseuré que les mouvemens des Cieux ne subsistoient que par elle, & que par l'opposition de ses accords tout l'Univers s'entretenoit dans une eternelle Paix : Que c'estoit par elle que les plus fameux Chantres des Siecles passez avoient fait descendre les Arbres des plus hautes Montagnes, animé les Rochers, arresté le cours des fleuves les plus impetueux, appaisé les vents, calmé les mers, apprivoisé les bestes les plus farouches, basty les murailles d'une des plus superbes Villes du Monde, & rendu mesme l'Enfer pitoyable ; ils nous ont sans doute voulu monstrer l'empire qu'elle a sur toutes les passions de l'Ame. En effect nous voyons par experience, & il n'y a presque personne qui ne l'esprouve en luy-mesme, s'il n'est tout à fait stupide, qu'elle donne le bransle aux mouvemens de l'Esprit, & qu'on ne se sente esmeu de joye, de compassion, de tristesse, d'aversion ou de haine, selon les choses que ses accords annoncent à l'oreille. Parmy les Grecs le Ton Lydien excitoit des larmes, l'Ionien la joye, le Dorien la gravité, & celuy qui estoit employé aux nombres qu'on nommoit Pyrriques animoit les soldats à la guerre, & les rendoit invincibles. De tous les sens il n'y en a pas un qui se sente si puissammeut [sic] charmé par ses agreables objets, que l'oüye l'est par la douceur des sons. Elle appaise & endort les douleurs, efface la tristesse & res-joüyt mesme les plus miserables. Les Anciens l'appelloient à leurs plus magnifiques esbats. Elle presidoit aux Theatres & aux Cirques, & jamais ces grands Hommes n'estoient en paix ny en guerre sans elle. Elle estoit inseparable compagne de leurs batailles, de leurs victoires, de leurs triomphes, de leur gloire, & en un mot de toutes leurs belles actions. Ce n'est doc pas merveille, MONSIEVR, que vous ayez eu de l'amour pour une chose pour laquelle toute la Terre l'a eu de tout temps si grande, ny que vous m'honoriez de vostre bienveillance, pour le progrez qu'il vous semble que j'ay fait dans sa cognoissance. Il n'est pas croyable qu'ayant une extréme passion, comme vous avez pour toutes les grandes Vertus qui se pratiquent dans le Monde, & que vous pratiquez si avantageusement vous-mesme, vous eussiez pû avoir de la froideur ou de l'indifference pour cette divine qualité qui tire son origine du Ciel. Comme vous remarquez en elle le juste temperament qui regne en vos moeurs, par lequel vous tenez constamment le milieu qui est entre les deux extremitez des actions humaines, vous ne vous estes pû deffendre de l'aymer sans haïr en vos sentimens, & en tout ce que vous faites, cet admirable concert de l'Ame qui vous esloigne si fort du vice, & vous approche si inseparablement de la Vertu. La connoissance que vous en avez, & l'amour que vous avez pour elle m'ont inspiré le dessein de vous offrir ce petit present, que je vous fais d'autant plus librement que vous la verrez en luy. S'il est au dessous de ce qui vous pouviez raisonnablement attendre de tout autre que moy, vous aurez la bonté d'avoir égard à ce que j'ay pû, & en cela vous imiterez ce grand Monarque de la Grece, qui receut comme une chose tres-precieuse de l'eau qu'un simple Soldat luy offrit. Ce que j'ay eu de plus digne pour payer l'amitié dont vous m'honnorez consiste en ce que je vous offre de bon coeur. Si ma gratitude est bien receuë, je m'estimeray infiniment heureux de vous avoir tesmoigné mon ressentiment en cela : & me sentiray excité à l'avenir en cette rencontre comme en toute autre, de vous faire paroistre que je suis veritablement,
MONSIEVR,
Votres tres-humble, & tres-
obeïssant Serviteur.
H. DU MONT. »

« AV LECTEVR.
AMY LECTEVR, Les premieres Pieces de ces Meslanges en forme de Motets, ont esté composez pour trois voix seule, j'y ay adjousté
une Basse-continuë pour les rendre plus agreables & plus harmonieuses, parce qu'en plusieurs endroits cette Partie est differente d'avec celle qui se chante.
J'ay fait aussi une quatriesme Partie, de laquelle on se servira si l'on veut, pour un Dessus de Violle, mais qu'il faut toucher delicatement & avec discretion, afin que l'on puisse entendre distinctement les voix. On chante premierement la Piece jusques à la moitié, puis on la repete avec le dessus de Violle, pour faire plus grande harmonie, & ainsi de l'autre moitié.
Et comme il est difficile que le Livre de la Basse-continuë puisse servir à plusieurs qui se pourroient rencontrer pour toucher le Clavecin, Theorbe, & la Basse-violle, j'ay fait une autre Basse-continuë pour la Basse-violle seule, où l'on trouvera outre lesdites Pieces, plusieurs Preludes en façon d'Allemandes à deux Parties, pour la Basse & le Dessus de Violle, lesquelles se pourront joüer seules, ou avec la Basse-continuë si l'on veut, devant & apres chaque Piece.
Ces Preludes serviront aussi pour les Dames Religieuses qui touchent l'Orgue en façon de Duo : j'ay marqué ceux qui sont propres pour l'Orgue, ils n'auront qu'à les transcrire pour les joüer avec plus de facilité.
Vous y trouverez trois Magnificats à 2. & à 3. Voix : Les Litanies de la Vierge à cinq, & autres Motets en tablature d'Orgue, à la fin du livre de la Basse-Continuë, mise à 3. Parties pour les Violes, qu'on pourra joüer separement ou accompagner l'Orgue ou le Clavecin. »

Autres exemplaires :
Complet
F-Psg/ Rés Vm 12
Relié avec :
- Du Mont, Cantica sacra, 1662
F-Psg/ Rés Vm 14
- Du Mont, Motets à deux voix, 1668
F-Psg/ Rés Vm 15
La page de titre des Cantica sacra porte l'ex-libris de la Bibliothèque Sainte-Geneviève (1753)

GB-Lbl/ D 980
S-Uu/ Utl. vok. mus. tr. 316-321

D, HT, bvle et bc
F-Psg/ Rés Vm 10

HT, bvle et bc
F-Psg/ Rés Vm 11

HT et bc
F-Pc/ Rés 383
Les deux parties sont reliées ensemble. Reliure en parchemin.
Sur la page de titre, annotation manuscrite : « Ex Libris S.t Eligü de Longo punello »

D
F-RE/ 38282 (2)

dvle ou BD
D-brd, Frankfurt/ Main, coll. MS (prov. coll. Zimmerman) [non localisé au RISM, signalé par L. Guillo]
Le privilège manque.
F-LM/ Th 4° 5055 (10) [non localisé au RISM]
Le privilège manque.

bvle ou BT
F-SC/ Travée 16 [non localisé au RISM]

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
TROISIESME PARTIE/ ADIOVSTE'E/ AVX PRELVDES/ DES MESLANGES/ DE HENRY DV MONT./ Pour vn Dessus de Viole, ou Taille, ou pour/ vne Basse de Viole touchée/ à l'Octaue./ Avec la Basse-continuë des Motets à plusieurs/ Parties, pour la commodité/ des Instruments.
Paris, Robert Ballard, 1661
partie séparée, 33 p. + [3]
F-Pc/ Rés 382 bis

RISM A.I/ D 3702

Relié avec les partiés séparées de la première édition [F-Pc/ Rés 382], entre le Dessus de viole ou bas de dessus et la Basse continue.
La p. 12 porte par erreur le n° « 10 ».

Description :
1 volume 4°, 210 x 160 mm. 33-[3] p., A-D4E2. Titre dans un encadrement de filets et petits fers. Musique notée (type MMF2), barres de mesure par endroits, portées de 135 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant, réclames en fin de cahier. Ligne de pied : MESLANGES.

Contient :
- p. [1] [page de titre]
- p. [2] [blanc]
- p. 3 « AV LECTEVR. »
- p. 4-33 [musique]
- p. [34] « TABLE/ DE LA TROISIESME PARTIE/ ADIOUSTÉE AUX PRELUDES/ des Meslanges de H. du Mont. » et « Table de la Basse-continuë des Motets à plusieurs Parties,/ repetez en ce Livre pour la commodité/ des Instruments. »
- p. [35] « Fautes survenuës dans chaque Livre des Meslanges/ de H. du Mont. »
- p. [36] « EXTRAIT DV PRIVILEGE. » daté du 24 octobre 1639.

I-IV, VI, VIII-XII, XIV-XVIII, XX (dvle ou htvle)
V, VII, XIII (dvle)
XXIV-XXXII (bc)

« AU LECTEUR.
AMY LECTEUR, Quelque temps apres que ces Meslanges ont esté imprimez, Monsieur Ballard m'ayant prié de faire une Troisiesme Partie aux Preludes pour faire plus grande Harmonie, j'ay creu luy devoir donner cette satisfaction en faveur de ceux qui touchent la Viole. Vous remarquerez (s'il vous plaist) deux choses : La premiere, Que cette Partie adjoustée n'a peu si bien chanter qu'elle auroit fait, si elle eust esté composée à mesme temps avec les autres Parties, & qu'en plusieurs endroits elle fait une quatriesme Partie, à cause que la Basse de Viole est souvent differente de la Basse-continuë, neantmoins j'ay fait en sorte qu'elle fust aussi bonne contre une Basse, que contre toutes les deux : La seconde chose qu'il faut remarquer, c'est qu'il n'y a point des paroles dans ces Meslanges qui empeschent qu'on ne les puisse chanter en toutes sortes de compagnies honnestes & Religieuses. Agreez donc, s'il vous plaist, ce petit travail, & le recevez d'aussi bon coeur que vous l'offre,
Vostre trés-humble serviteur
H. DU MONT. »

Autres exemplaires :
F-Psg/ Rés Vm 13
GB-Lbl/ D 980
S-Uu/ Utl. vok. mus. tr. 322

C.
MESLANGES/ A II. II. IV. et V./ PARTIES,/ AVEC LA BASSE-CONTINUE./ CONTENANT/ Plusieurs Chansons, Motets, Magnificats,/ Preludes, & Allemandes pour l'Orgue/ & pour les Violes./ Et les Litanies de la Vierge./ Par le Sieur DU MONT, Organiste de son Altesse/ Royale le Duc d'Anjou, Frere unique du Roy ;/ & en l'Eglise S. Paul./ LIVRE SECOND.
Paris, Robert Ballard, 1657
6 parties séparées, 24 x 19 cm
F-Pn/ Rés Vm1 94 (1)

Seul exemplaire connu.
Provient de la bibliothèque de Sébastien de Brossard.
Chacune des six parties est insérée dans une chemise en papier gris. Elles sont reliées ensemble.
Les parties de dessus et de basse de viole comportent un privilège accordé à Christophe Ballard le 11 mai 1673 et registré en Parlement le 15 avril 1678.

« DESSUS. »
[IV]-27 f. + 1
Sur la p. 1 de couverture, annotation de la main de Brossard : « meslanges du mont/ Dessus »
- f. [I] [p. de titre]
- f. [Iv] [blanc]
- f. [II]-[IIIv] [épître dédicatoire]
- f. [IV] « AU LECTEUR. »
- f. [IVv]-27v [musique]
- f. [28] [tables]
- f. [28v] « EXTRAIT DU PRIVILEGE. » daté du 11 mai 1673.

Les f. 6 et 20 ne portent pas de numéro.

« HAUTE-TAILLE. »
[IV]-30 f.
Sur la p. 1 de couverture, annotation de la main de Brossard : « meslanges du mont/ hautte Taille/ ou / Superius ».
Mêmes folios liminaires que le volume du Dessus.
- f. [IVv]-30 [musique]
- f. 30v [tables]

Le f. 22 ne porte pas de numéro.

« BASSE. »
[IV]-28 f.
Sur le p. 1 de couverture, annotation de la main de Brossard : « meslanges du mont/ Basse chantante »
Mêmes folios liminaires que le volume du Dessus.
- f. [IVv]-28 [musique]
- f. 28v [tables]

f. 23 porte par erreur le n° « 27 ».

« DESSUS DE VIOLE ou BAS-DESSUS. »
[IV]-32 f.
Sur la p. 1 de couverture, annotation de la main de Brossard : « meslanges du mont/ Dessus de/ Violle. ».
Mêmes folios liminaires que le volume du Dessus.
- f. [IVv]-32 [musique]
- f. 32v [tables]

« BASSE DE VIOLE ou BASSE-TAILLE. »
[IV]-31 f. + 1
Sur la p. 1 de couverture, annotation de la main de Brossard : « meslanges de du mont/ Basse de Violle/ ou/ Basse Taille. »
- f. [IVv]-31v [musique]
- f. [32] [tables]
- f. [32v] « EXTRAIT DU PRIVILEGE. » daté du 11 mai 1673.

f. 3 porte par erreur le n° « 4 ».
f. 18 porte par erreur le n° « 20 ».
Annotation manuscrite au f. 23.

Après l'extrait du privilège figurent une nouvelle fois les f. 13-16 (cahier E).

« BASSE-CONTINUE. »
[IV]-32 f.
Sur la p. 1 de couverture, annotation de la main de Brossard : « meslanges du mont/ B. cont. ».
Mêmes folios liminaires que le volume du Dessus.
- f. [IVv]-32 [musique]
- f. 32v [tables]

Le f. 29 porte par erreur le n. « 26 ».
Après la table figurent une nouvelle fois les f. 29-32 (cahier I).

Description :
6 volumes 4°, 235 x 175 mm. DESSVS : [4]-27-[1] f., A-H4. HAVTE-TAILLE : [4]-30 f., A-H4I2. BASSE : [4]-28 f., A-H4. DESSVS DE VIOLE, ou BAS-DESSVS : [4]-32 f., A-I4. BASSE-CONTINUE : idem. BASSE DE VIOLE ou BASSE-TAILLE : [4]-31-[1] f., A-I4. Titre dans un encadrement de filets et de petits fers. Musique et partition pour clavier notées (type MMF2 et MMO), barres de mesure par endroits, portées de 133 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, titre courant, réclames en fin de cahier. Ligne de pied : MESLANGES.

Même contenu que la première édition.

La fin de l'avis au lecteur diffère :

« AU LECTEUR.
AMY LECTEUR, ...
Ces Preludes serviront aussi... de facilité.
Vous y trouverez encore trois Magnificats pour deux Voix & la Basse-continuë, avec une Basse à chanter, dont on se servira si l'on veut : Comme aussi quelque Airs à quatre Parties sur des Pseaumes de Monsieur Godeau, Evesque de Vance, en faveur desdites Dames Religieuses, lesquelles feroient peut-estre quelque difficulté de se servir des premieres Pieces de ce Livre, quoy que j'aye expressément choisi des paroles où il n'y a point d'equivoques, ny rien qui puisse choquer les oreilles les plus chastes.
Ceux qui joüent de l'Orgue ou du Clavecin, y trouveront aussi plusieurs Allemandes en Tablature d'Orgue, lesquelles j'ay mises à trois Parties pour les Violles, qu'on pourra joüer separément ou accompagne l'Organiste.
Enfin, j'ay mis pour finir, un Motet ou recit de l'Eternité à une Voix, avec la Basse-continuë, que les plus illustres de Paris ; c'est à dire, ceux qui font profession de chanter par excellence, honorent bien souvent de leur Voix : Je l'ay depuis augmenté, & adjousté une Basse à chanter, afin, mon cher Lecteur, que vous trouviez en cette Piece la mesme satisfaction que possible vous pourrez rencontrer dans tout le reste de mon Livre, qui n'est mis au jour que pour vostre contentement. »

D.
TROISIESME PARTIE/ ADJOUSTE'E/ AUX PRELUDES/ DES MESLANGES/ DE HENRY DU MONT./ Pour un Dessus de Viole, ou Taille, ou pour/ une Basse de Viole touchée/ à l'Octave./ Avec la Basse-Continuë des Motets à plusieurs/ Parties, pour la commodité/ des Instruments.
Paris, Robert Ballard, 1661, 33 p. [en fait Christophe Ballard, après 1678]
F-Pn/ Rés Vm1 94 (2)

Coll. Brossard n° 313.
La p. 12 porte par erreur le numéro « 10 ».
p. [34] « TABLE DE LA TROISIESME PARTIE... » et « Table de la Basse-Continuë des Motets à plusieurs Parties, repetez en ce Livre... »
p. [35] « Fautes survenuës dans chaque Livre des Meslanges de H. du Mont. ».
p. [36] « EXTRAIT DU PRIVILEGE. » (daté du 11 mai 1673, registré en 1678).

Description :
1 volume 4°, 235 x 175 mm. 33-[1] p., A-D4E2. Titre dans un encadrement de filets et petits fers. Musique notée (type MMF2), barres de mesure par endroits, portées de 133 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant, réclames en fin de cahier. Ligne de pied : MESLANGES.

Contient :
I-XVIII, XX (dvle)
XXIV-XXXII (bc)

Comparaison des sources

B.
La seconde édition est basée sur la première dont elle reprend la plupart du temps la mise en page. On notera toutefois que les lettrines sont parfois changées et qu'en certains endroits la mise en page varie sur une ou deux portées, rarement sur une ou plusieurs pages :
- Dessus
1/ f. 26-27v ; 2/ f. 25-26r
- Haute-taille
1/ f. 16 ; 2/ f. 15
1/ f. 28-29v ; 2/ f. 26v-28
1/ f. 30v ; 2/ f. 29
- Basse
1/ f. 5v ; 2/ f. 4v
1/ f. 22-23 ; 2/ f. 21-21v
1/ f. 26v-28 ; 2/ f. 25-26
- Dessus de viole
1/ f. 23v-26v ; 2/ f. 22v-25
1/ f. 30v-32 ; 2/ f. 29-30
- Basse de viole ou basse taille
1/ f. 15v-17 ; 2/ 14v-15
- Basse continue
1/ f. 16-17 ; 2/ 14v-15

Ces variantes sont dues à l'emploi d'une lettrine de taille différente qui décalle la mise en page ou au choix d'une présentation différente. Le prélude et l'air qui le suit sont présentés lors de la première édition sur deux pages en vis à vis : la page de gauche comporte le prélude, celle de droite l'air. Lors de la seconde édition, ils sont présentés successivement sur une seule page.

Cette troisiesme partie complète l'édition des Meslanges décrite sous 1657-G ; on a conservé dans la présente notice la numérotation des pièces de 1657. Elle contient d'une part une partie de 3e viole pour les préludes des pièces 1 à 18 et 20 et une copie de la partie de basse-continue des pièces 24 à 32, répétée ici pour la commodité des instruments.
Il en existe en fait deux éditions de cette Troisiesme partie datées 1661 : la première, décrite ici, a été imprimée en 1661 et porte un extrait du privilège de 1639. La seconde (c.1678-B) a été imprimée par Christophe Ballard après 1678, en même temps que la réédition des Meslanges (c.1678-A), et porte à la fin un extrait du privilège de 1673.

C.
Cette seconde édition a été recomposée à l'identique sur 1657-G, avec une orthographe un peu modernisée (au titre, DV MONT devient DU MONT, etc.), un papier un peu plus grand, une collation et des signatures différentes, des lettrines souvent identiques. Les réclames de fin de page sont supprimées ; il y a par endroits un petit décalage dans la mise en page mais le contenu est identique. Le Motet de l'Eternité annoncé dans la préface ne se trouve pas dans l'édition. Sur cette pièce, voir plus bas l'édition c.1678-C.

D.
Après 1678, Christophe Ballard a réimprimé les Meslanges de Henry Du Mont tels qu'ils avaient été imprimés en 1657. La Troisiesme partie originellement parue en 1661 (1661-K) a été réimprimée en même temps, en gardant toujours la date 1661 et le nom de Robert Ballard au titre. Il s'agit d'une réimpression ligne à ligne ; seuls changent les errata et le privilège.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pn/ Rés Vm1 94
F-Pc/ Rés 383
F-RE/ 38282 [ 2]
D-Frankfurt/Main coll MS
F-LM/ Th 4° 5055 [10]
GB-Lbl/ D 980
F-Pc/ Rés 382
F-Pn/ Rés Vm1 94 [ 3]
F-Psg/ Rés Vm 12
F-Psg/ Rés Vm 13
F-Psg/ Rés Vm 14
F-Psg/ Rés Vm 15
F-Psg/ Rés Vm 11
F-Psg/ Rés Vm 10
F-RE/ 38 282 [ 1]
F-Pn/ Rés Vm1 94 [ 1]
S-Uu/ Utl Vok mus tr 316
S-Uu/ Utl Vok mus tr 317
S-Uu/ Utl Vok mus tr 318
S-Uu/ Utl Vok mus tr 319
S-Uu/ Utl Vok mus tr 320
S-Uu/ Utl Vok mus tr 321
S-Uu/ Utl Vok mus i tr 322
F-Pn/ Rés Vm1 94 [ 2]
F-Pn/ Rés 382 bis
F-SC/ Travée 16

Voir aussi

Voir aussi PM.249, 279, 283-285, 306

Lieu(x)

METZ
PARIS, Abbaye Sainte-Geneviève
PARIS, Église Saint-Paul

Date(s)

1657
1639.11.24
1673.05.11
1753
1639.11.17
1678.04.15
1678 ca

Note(s) date(s)

Les deux éditions portent la date de 1657, mais la première est munie d'un privilège accordé en 1639 à Robert Ballard (lettres patentes du 24 octobre 1639, registrées au Parlement le 17 novembre 1639) tandis que le privilège de la seconde a été accordé à Christophe Ballard le 11 mai 1673 et registré en Parlement le 15 avril 1678.
La première édition des Mélanges parut en 1657, la Troisiesme partie adjoustée en 1661 et leurs rééditions ca 1678.

Dédicataire(s)

HALUS, Mr de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]
BALLARD, Christophe [1641-1715]

Référence(s) bibliographique(s) :
Bibliographie :

Cat. 1683
Inv. 1698 (250 ex.)
Cat. 1704S
Cat. 1708
Cat. 1712
Cat. 1727
Cat. 1731
Cat. 1734
Cat. 1737
Cat. 1744
Inv. 1750 (4 + 8 ex.)
Bibl. Ballard p. 42
Cat. Gostling n° 74 (daté 1697)
Cat. Martin
TITON DU TILLET p. 389
GUSTAFSON 59-DUMONT-1657
DAVIDSSON Uppsala 315
DAVIDSSON Uppsala 316
LAUNAY p. 369 (titre reproduit)
Cat. Maule

Cote CMBV

CMBV/ ARC DUM 39 [F-Pc/ Rés 382, D, HT, dvle, bc]
CMBV/ ARC DUM 39 [F-Pc/ Rés 382 bis, 3e partie ajoutée]
CMBV/ ARC DUM 20 [F-Pn/ Rés Vm1 94 bvle]

Informations sur la notice :

Notice créée par Nathalie Berton (décembre 2005).

Date de référence :

<<<< retour <<<<