Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Liste des compositeurs
Faire une recherche
Liste des œuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
FOLIOT, Edme (-1752 av.) : MOTETS DÉDIÉS À MR DE LALANDE PAR MR FOLIOT

FOLIOT, Edme (-1752 av.) : MOTETS DÉDIÉS À MR DE LALANDE PAR MR FOLIOT

Titre uniforme :
MOTETS DÉDIÉS À MR DE LALANDE PAR MR FOLIOT
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

MOTETS/ A I. II. ET III. VOIX./ avec Symphonie et sans Symphonie./ DÉDIEZ/ A MONSIEUR DE LA LANDE/ Sur-Intendant de la Musique du Roy. &c/ Composez/ Par M.r FOLIOT M.e de Musique de la/ Maison Profeße des RR. PP. Iésuites de Paris./ Et ci-devant M.e de Musique de l'Eglise de Troyes./ Gravez par [blanc] Relié en Veau. 10.lt/ Roußel [blanc] en blanc 8.lt/ A PARIS/ Chez l'Auteur/ Ruë de la Lanterne/ Chez un Parfumeur/ pres S.t Denis de la Chaussé/ Et Chez Foucault Rue Saint/ Honoré à la Régle d'Or.
partition, [IV]-122 p.
F-Pc/ D 6037

Note(s) sur la source musicale A

RISM A.I/ F 1468

La mention des éditeurs figure dans un cartouche, en bas de la page de titre.
En bas de la page de titre : « Cum Privilegio Regis [blanc] G. I. B. Scotin sculp. »
Page de titre gravée par Scotin, d'après un dessin de Berain.

Sur le dos : « MOTETS/ DU S.R/ FOLIOT »
Verso de la page de garde, note manuscrite, au crayon : « A appartenu aux Célestins de Paris. ».
La reliure porte, sur le plat supérieur, des armoiries où un « S » inscrit sur une croix et encadré de deux fleurs de lys figurent dans un ovale. Autour figure l'inscription : « COELESTINORUM. B. MARIAE. DE PARISIIS. ».
Dans le cartouche contenant l'adresse de l'auteur et de Foucault, indication manuscrite « 1703 » dont le « 03 » est rayé. Un renvoi corrige la date en précisant « (1711) Voyez le Privilege. »

Contient :
- p. [I] [page de titre]
- p. [II] [blanc]
- p. [III] [épître dédicatoire]
- p. [IV] « TABLE » et « Avertißement ».
À voix seule
- p. 1-4 O sacrum convivium
- p. 5-10 Ad jubar serenum surgentis aurorae
- p. 10-17 Caeli lumina splendete
- p. 17-32 Diligam te Domine fortitudo mea
- p. 33-40 Inclina Domine aurem tuam
À II voix
- p. 41-44 Veni sancte spiritus reple tuorum
- p. 45-52 Ave verum corpus
- p. 52-67 Suavi jubilo cantu piissimo
- p. 68-74 Salve regina mater misericordiae
- p. 74-81 Regina caeli laetare
Élévation à trois voix
- p. 81-88 O Jesu amantissime
Motet à III voix
- p. 89-122 Venite exultemus... salutari nostro
- p. [123] « EXTRAIT DU PRIVILÉGE DU ROY.. »

« A MONSIEUR DE LALANDE/ SUR-INTENDANT DE LA MUSIQUE DU ROY, ET MAÎTRE DE MUSIQUE/ DE LA CHAPELLE ET DE LA CHAMBRE DE SA MAJESTÉ./
MONSIEUR
La plus part des Epitres Dédicatoires ne contenant ordinairem.t que des loüanges outrées, qui font peu d'honneur à celui qui les reçoit, et qui déshonorent celui qui les prodigue ; Je ne craindrois pas de tomber dans cet inconvénient, si j'entreprenois de faire ici vôtre éloge. Je me tairai sur l'admiration continuelle ou nous jette le brillant génie, l'heureux naturel, le feu, et le profond travail de vôtre excellente Musique, qu'un chacun trouve inimitable : la gloire que vous vous estes acquise dans nôtre Art, et le rang que vous y tenés, vous fait regarder (avec Justice) comme un vrai modéle. Vôtre goût peut servir de régle, et on est seur de réussir en vous imitant. C'est donc par ce sublime mérite que vous êtes digne d'être loüé, et même d'être loüé d'un consentem.t unanime : Tant de raisons me persuadent, MONSIEUR, que je ne puis mieux disposer le Public, à recevoir favorablem.t le premier de mes ouvrages qu'en le faisant paroître sous vos auspices. Heureux ! si dans mes chants je pouvois un jour vous imiter. Si je n'ai pas cette satisfation, j'aurai du moins celle de vous avoir marqué la parfaite estime que j'ai pour vous, et le respect avec lequel je serai toute ma vie.
MONSIEUR
Vôtre tres humble, tres
obéissant et affectionné
serviteur. E. FOLIOT. »

« Avertißement
Je n'ai point eu d'autre dessein en compos.t cet ouvrage, que de le rendre util aux Dames Religieuses et aux Concerts des particuliers je me suis conformé à ce chant coulant et naturel, si recherché de toutes les persõnes de bon goût.
Il est à remarquer, que les hautes-contres et Tailles pourront chanter ces Motets quoi que composés pour les Dessus, comme il est marqué dans la table, pourveu que l'on joüe les Basses continües une octave plus bas aux endroits qui passeroient au dessus des parties.
L'on pourra abreger la longueur des Motets, particuliérement des Pseaumes pour ne pas prolonger l'office Divin.
Le Pseaume Venite exultemus Domino, se peut chanter (si l'on souhaitte) comme en Choeur, en doublant les parties aux endroits ou il est marqué Tous. »

Autres exemplaires :
F-Pn/ Vm1 1139
p. 23, le bas de la dernière portée a été mal imprimée : elle a été restituée en respectant la graphie originelle.

F-Pc/ L 7
La page de titre manque et a été remplacée par une page de titre manuscrite qui donne comme année d'édition 1710.

F-Pa/ M 238
En haut de la page de titre : « S.ti Germani A Pratis ».

Exemplaire non consulté :
D-WD/ 55 (partition et 8 parties séparées manuscrites).

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pc/ D 6037
F-Pc/ L 7
F-Pn/ Vm1 1139
F-Pa/ M 238
D-WD

Voir aussi

Voir aussi PM.338-349

Lieu(x)

PARIS, Couvent des Célestins
PARIS, Maison professe des Jésuites
PARIS, Abbaye Saint-Germain-des-Prés
PARIS

Date(s)

1710.12.06
1711 ca

Note(s) date(s)

1710.12.06 : privilège accordé à Foliot pour ce recueil (« Recüeil de MOTETS à I. II. et III. voix avec Symphonie et sans Symphonie ») ; l'édition a donc probablement vu le jour à la fin de l'année 1710 ou au début de l'année suivante.

Nom(s) cité(s)

BERAIN, Jean

Dédicataire(s)

LALANDE, Michel-Richard de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

ROUSSEL, Claude
FOUCAULT, Henri [libraire]
SCOTIN

Référence(s) bibliographique(s) :
Cote CMBV

CMBV/ ARC FOL 01 [F-Pn/ Vm1 1139]
CMBV/ MFV FOL 01 [F-Pn/ Vm1 1139]

Informations sur la notice :

Notice créée par Nathalie Berton (décembre 2005).

Date de référence :

<<<< retour <<<<