Login
Menu et informations
BENSERADE, Isaac de (1612-1679) [attribution] : VERS DU BALLET ROYAL DANSÉ PAR LEURS MAJESTÉS

BENSERADE, Isaac de (1612-1679) [attribution] : VERS DU BALLET ROYAL DANSÉ PAR LEURS MAJESTÉS

Titre uniforme :
VERS DU BALLET ROYAL DANSÉ PAR LEURS MAJESTÉS
Source(s) du recueil :
Source musicale A

VERS DV BALLET ROYAL DANSE' PAR LEVRS MAIESTEZ entre les Actes de la grande Tragedie de l'HERCVLE AMOVREVX. Auec la Traduction du Prologue, & des Argumens de chaque Acte
Paris, Robert III Ballard, 1662
1 vol., in-4°, 220 x 170 mm, 52 p.
F-Pa/ 4° BL 3773 (1)

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires
p. 3 Prologue.
p. 17 Argument du premier acte.
p. 18 Argument du second acte.
p. 21 Argument du III. acte.
p. 24 Argument du IV. acte.
p. 29 Argument du V. acte.

Dépouillement des pièces en vers (la distribution est donnée au fur et à mesure)
Première Entrée. Des royales vertus grande & noble demeure, Je me suis atachée à vous de
II. Entrée. Deux puissantes maisons pour qui tout se partage, Les armes à la main
Sans faire icy contester La Fable avecque l'Histoire, Dire qu'Hymen est
Sorty du plus pur sang des Dieux, Vous faites paroistre en tous lieux
Un seul de ces divins regars A plus de Majesté que les douze Cesars,
Quelle gloire pour une fille, Pour la fortune, quels efforts, Si j'entre dans
Vous esgalez les plus belles personnes, Vous estes née entre mille
Ces aymables vainqueurs, vos yeux, ces fiers Romains, Semblent n'en
Si l'Amour qui peut tout sans qu'on y trouve à mordre, De femmes
Ce grand air, cette haute mine Prouve quelle est vostre origine : Mais cette
Vos yeux à qui des-ja tant de coeurs appartiennent N'ont rien des
Les miracles sont possibles A cette rare beauté, Dans ces yeux doux &
Les riches ornemens, les superbes couronnes Ajoustent peu de choses à
Vous abandonnez donc la Seine pour le Tibre ? Rome va s'enrichir au
Quoy que votre interest ne soit pas mon affaire, Laissez-moy vous en
Cette belle à qui rien ne se doit comparer En sa jeune personne a des
Dieux ! à quel comble est-elle parvenuë ! Jamais beauté n'eut des progrez
De cette jeune troupe en beauté singuliere On n'a pris que vous seule, & ce
III. Entrée. L'impetuosité de la chaude vapeur Nous transit & nous charme, on l'admire
IV. Entrée. Belles illusions, agreables mensonges, Combien de vrais plaisirs nous
V. Entrée. Les choses de ce monde estant bien debatuës, Cecy tesmoigne assez que
VI. Entrée. Il me desplaist assez de n'estre qu'un Zephir, Et de ne pouvoir pas encore
L'on me verra bien-tost pousser de vrais soupirs, Et n'estre plus du rang de
Des-ja mon petit murmure Fait trembler plus d'une fleur, J'espere si le
Un zephyr est mal propre aux navigations, Mais quel vent je feray si je
VII. Entrée. Mettez-moy d'un costé quatre spectres d'Enfer, De l'autre nombre égal
VIII. Entrée. Qu'à son gré le Soleil regne sur l'Hemisphere, Vous ne l'enviez point, & la
IX. Entrée. Donc la guerre estant finie, Loin d'estre les bras croisez A des travaux
Alexandre est cognu pour un grand capitaine, De cette verité l'Histoire est
Par tout mes ennemis ont monstré les espaules, Je me suis signalé dans la
Icy je represente Un Romain qu'à la fin son malheur mit à bout Qui voudra
X. Entrée. Nous avons fait un v?u d'aller par tout le monde Publier qu'il n'est rien
XI. Entrée. Dans un siecle comme le nostre Il ne se fait plus rien qui ne serve
XII. Entrée. Malgré le rang que je tiens Mon coeur est dans les liens, J'ay mis les Geans
XIII. Entrée. Vous, qui des seuls thresors comblez tous vos desirs, L'avare faim de l'or
Bien que dans les Plaisirs s'enrole ma jeunesse, Elle & mon coeur iroient
Sexe charmant, voicy bien vostre afaire, Et suposé que le plaisir Soit une
Les autres à leur gré feront cent & cent tours, Ce n'est pas trop pour eux
Icy tous les plaisirs sont ramassez ensemble, La Nature qui fait les choses
Mieux que personne, au fond de mon desir Je sens combien la double
Lequel de nos cinq sens pouvez vous delecter ? Ce n'est pas nostre oüye
Encore que je sois d'un climat peu discret, J'ayme à ne dire mot de ma
La troupe des plaisirs estoit presque passée, Alors qu'un jeune objet,
Belle & charmante inhumaine, Seul objet de mon desir, Comme vous estes
A juger sainement icy de nostre dance, Les autres ne vont point du bel air
XIV. Entrée. De tant d'enchantemens dont le monde est charmé, A mon gré le plus grand
XV. Entrée. Une jeune beauté qui n'a point de seconde En vous seule a borné tous ses
XVI. Entrée.
XVI. Entrée. Cet astre à son autheur ne ressemble pas mal, Et si l'on ne craignoit de
Si venant à sonner, je fais autant de bruit Que l'heure qui m'a precedée,
Des heures il en est de plaisir & d'affaire, Celle dont il s'agit est une heure
Dans la communauté des belles, Ce n'est pas tout d'estre avec elles L'heure
La belle heure du jour sans doute la voila, Si ce n'est la plus belle au moins
XVIII. Entrée. Chacun dans son estat a sa melancolie, Ne cachez point la vostre, elle est
Diroit-on pas que c'est l'amour Qui ne fait encor que de naistre, Où l'etoille
Les etoilles le jour ne se laissent pas voir, Leur tems de se montrer est
Dans la suite bien-heureuse De vos beaux & jeunes ans, Vous serez pour
Le Ciel ne fut jamais en l'estat qu'il se treuve, L'on diroit qu'il a mis une

Description
1 volume 4°, 220 x 170 mm, 52 p. (la dernière numérotée 51), A-F4G2. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, culs-de-lampe, réclames en fin de cahier.

Autres exemplaires
F-AIXm/ C 3419 (1)
F-AM/ BL 2057 B (V,8)
F-CV/ inv. 6382 (1)
CH-Gpu/ Hf 5004 (1)
CH-Gpu/ Hf 5010 (I,5)
F-G/ Rés F 6326
F-G/ F 18613
GB-Lbl/ 839.e.2 (6)
F-LYm/ 301956
F-LYm/ Rés 360225
F-LYm/ Rés 360678
F-Mm/ 26613 (1)
F-NAm/ 302.398
US-NH/ Beinecke Libr. 1977 2283
US-NYp/ *MGTZ-Res
D-Mbs/ 4 P.o.gall. 159 q
F-Pa/ 4° BL 3772 (7)
F-Pn (a.sp.)/ Ra 3 115 (1)
F-Pn (a.sp.)/ Ra 3 118 (1)
F-Pn (impr.)/ Yf 854 [-> microfiche M 17351]
F-Pn (impr.)/ Rés Yf 407
F-Pn (impr.)/ Rés Yf 1312 (1)
F-Pn/ Th-B 1852 (1)
F-Pn/ Th-B 2411 (3)
F-Po/ Liv. 17 [64
F-Po/ Liv. 17 [65
F-Po/ Rés 963 (2) [ex. remonté]
F-Po/ Rés 985 (12)
F-Po/ Rés 959 (75)
F-Po/ Rés 1160
F-Psc/ [2 exemplaires]
F-RS/ M 760 (1)
I-Rvat/ Rospigliosi.IV.9 (int.1)
US-Wc/ ML 50.2.E59C2 Case
US-Ws/ Acc. 181825
D-W/ Lm 4450 (2)

Références
Cat. Colbert III, 531 ; Cat. Du Bois III, 538 ; LAVALLIÈRE p. 76 ; TCHÉMERZINE II, 131a-b ; MAZARIN n° 645 ; CHRISTOUT p. 264 ; SCHMIDT Livrets p. 343 (= Ed. IIa).

Notes sur l'édition
TCHÉMERZINE distingue deux états différant par la césure de l'adresse ; SCHMIDT Livrets distingue deux ou trois états avec des petites variantes non détaillées.
Édition copiée la même année à Anvers par Guillaume Colles (F-G/ J 4727). Livret réédité en 1697 dans Les oeuvres de M. de Benssérade, II, p. 254-280 (reprint Slatkine, 1990) et dans BENSERADE Ballets p. 557-598.

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
VERS DV BALLET ROYAL DANSE' PAR LEVRS MAIESTEZ entre les Actes de la grande Tragedie de L'HERCVLE AMOVREVX. Auec la Traduction du Prologue, & des Argumens de chaque Acte.
Paris, Robert III Ballard, 1662
1 vol., in-2°, 345 x 230 mm, 34-[1]-[1 bl.] p.
F-Pn (impr.)/ Rés Yf 61 [Prov. M. Hesselin -> microfilm M 1474 ->numérisation N071705 et N071520]

Pièces liminaires
p. 3 Prologue.
p. 12 Argument du premier acte.
p. 13 Argument du second acte.
p. 14 Argument du III. acte.
p. 16 Argument du IV. acte.
p. 19 Argument du V. acte.

Dépouillement des pièces en vers : identique à l'édition in-4°.

Description
1 volume 2°, 345 x 230 mm, 34-[1]-[1 bl.] p., [A]2B-I2. Lettrines, bandeau, frises, fleurons, culs-de-lampe, réclames en fin de cahier.

Références
TCHÉMERZINE II, 132a ; MAZARIN n° 647 ; SCHMIDT Livrets p. 343 (= Ed. III).

Comparaison des sources

B :
Édition réimprimée en format in-folio. L'ouvrage réutilise la composition typographique de l'édition in-4° (1662-C). Cependant, les pages ont été rallongées pour être adaptées au format in-folio, les paragraphes ont été rapprochés ou espacés, les intertitres et le texte en prose ont été redisposés pour profiter de la plus grande largeur de la page. Les ornements typographiques sont différents.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-AIXm/ C 3419 [ 1]
F-CV/ inv 6382 [ 1]
CH-Gpu/ Hf 5004 [ 1]
F-G/ Rés F 6326
F-G/ F 18613
GB-Lbl/ 839 e 2 [ 6]
F-LYm/ 301956
F-LYm/ Rés 360225
F-LYm/ Rés 360678
F-Mm/ 26613 [ 1]
F-NAm/ 302 398
US-NH/ Beinecke Libr 1977 2283
D-Mbs/ 4 P o gall 159 q
F-Pa/ 4° BL 3772 [ 7]
F-Pa/ 4° BL 3773 [ 1]
F-Pn/ Ra 3 115 [ 1]
F-Pn/ Ra 3 118 [ 1]
F-Pn/ Yf 854
F-Pn/ Rés Yf 407
F-Pn/ Rés Yf 1312 [ 1]
F-Pn/ Th-B 1852 [ 1]
F-Pn/ Th-B 2411 [ 3]
F-Po/ Liv17 64
F-Po/ Liv17 65
F-Po/ Rés 963 [ 2]
F-Psc
F-RS/ M 760 [ 1]
I-Rvat/ Rospigliosi IV 9
US-Wc/ ML 50 2 E 59 C 2 Case
US-Ws/ Acc 181825
D-W/ Lm 4450 [ 2]
F-Po/ Rés 985 [12]
F-Po/ Rés 959 [75]
F-Po/ Rés 1160
CH-Gpu/ Hf 5010 [I, 5]
F-AM/ BL 2057 B [V, 8]
US-NYp/ MGTZ-Rés
F-Pn/ Rés Yf 61
F-G/ J 4727

Voir aussi

Guillo, Ballard/ 1662-E
Guillo, Ballard/ 1662-F
Guillo, Ballard/ 1662-G
Guillo, Ballard/ 1662-H

Lieu(x)

PARIS
PARIS, Palais des Tuileries, salle des machines

Note(s) lieu(x)

PARIS, Palais des Tuileries, salle des machines : ce théâtre fut inauguré le 7 février 1662 avec l'Hercule amoureux
PARIS : ville d'édition des sources musicales A et B

Date(s)

1662
1660.06.09
1662.02.07
1662.04.18-1662.05.06

Note(s) date(s)

1660.06.09 : mariage de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Autriche à l'occasion duquel fut donné Hercule amoureux
1662 : édition sources musicales A et B
1662.02.07 : première représentation de l'Hercule amoureux
1662.04.18-1662.05.06 : reprises de l'Hercule amoureux

Nom(s) cité(s)

LOUIS XIV [1638-1715], roi de France
MARIE-THÉRÈSE D'AUTRICHE [1638-1683], reine de France
BUTI, Francesco
LILLI, Camillo
CAVALLI, Francesco
LULLY, Jean-Baptiste [1632-1687]
VIGARANI, Lodovico
VIGARANI, Carlo

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Informations

Notes sur l'oeuvre
Donnés pour la première fois le 7 février 1662, la comédie et le ballet de l'Hercule amoureux furent repris quatre fois avant le carême puis quelques fois encore du 18 avril au 6 mai. C'est avec cette oeuvre que la cour célébra les noces de Louis XIV avec Marie-Thérèse d'Autriche, leur mariage ayant été conclu à Saint-Jean-de-Luz en juin 1660, en suite à la Paix des Pyrénées. Elle fut donnée dans la nouvelle salle des Tuileries, un théâtre d'environ 6000 places (un des plus grands jamais construit à Paris), propre à l'installation de machines complexes. Ce lieu fut construit en trois ans et à grand frais par Gasparo et Carlo Vigarani sur ordre de Louis XIV, inauguré avec Hercule amoureux, mais rapidement abandonné à cause d'une acoustique désastreuse. De nombreuses, complexes et bruyantes machines furent construites par les frères Vigarani pour emmener de nombreux personnes dans les airs.
Le livret fut écrit par l'abbé Franscesco Buti, la version française étant attribuée à Camillo Lilli. La musique était de Francesco Cavalli et est maintenant conservée à Venise. A cette oeuvre Jean-Baptiste Lully ajouta des entrées de ballet sur sa musique, et Isaac de Benserade des vers pour les personnages du ballet. L'oeuvre prévoit 18 rôles, dévolus à des chanteurs italiens et français.
Voir CHRISTOUT Ercole ; KAPP Ercole ; PRUNIÈRES Opéra p. 266-320 ; MAZARIN n° 643-647 ; LWV 17 ; BEAUSSANT p. 231-235 ; CHRISTOUT p. 106-109 ; SILIN p. 296-312 ; BENSERADE Ballets p. 559-560.
Chez Ballard, l'oeuvre fit l'objet de six éditions différentes ainsi structurées :
Contenu in-4° in-folio
Vers ... de Benserade (en français) C D
Ercole amante... / Hercule amoureux... : livret bilingue, pagination séparée G H
Ercole amante... : livret en italien seul F
Vers... + Ercole amante... / Hercule amoureux... : la totalité, en pagination continue E

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<