Login
Menu et informations
BOURNONVILLE, Jean de : CINQUANTE QUATRAINS DU SIEUR DE PYBRAC À 2, 3 ET 4 PARTIES

BOURNONVILLE, Jean de : CINQUANTE QUATRAINS DU SIEUR DE PYBRAC À 2, 3 ET 4 PARTIES

Titre uniforme :
CINQUANTE QUATRAINS DU SIEUR DE PYBRAC À 2, 3 ET 4 PARTIES
Source(s) du recueil :
Source musicale A

[INCOMPLET]
CINQVANTE QVATRAINS DV SIEVR DE PYBRAC, mis en Musique à ij. iij. & iiij. parties PAR IEAN DE BOVRNONVILLE M. des Enfans de Choeur de l'Eglise Cath. d'Amiens
Paris, Pierre Ballard, 1622
parties séparées, 1 vol. localisé sur 4 (haute-contre ; taille et basse non localisés), in-8° oblong, 105 x 150 mm ; haute-contre : 29-[1]-[2 bl.] f.
F-Pc/ Rés 198 [haute-contre ; le f. 25 manque]

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A2r A Monseigneur le Prince de Condé, épître signée J. de Bournonville.
f. A3r A Monsieur de Bournonville, sur l'impression de sa musique. Ode. Neuf quatrains signés Roch de Beau-lieu.
f. D5v Table alphabétique.
f. D6v Extrait du privilège général du 16 octobre 1611, citant nommément Bournonville.

Dépouillement
1. Dieu tout premier, puis pere & mere honore : Sois juste & droit, & en toute 4 v
2. Si en jugeant la faveur te commande, Si corrompu par or ou par presens Tu 4 v
3. Avec le jour commence ta journée, De l'Eternel le sainct nom benissant : 4 v
4. Adore assis, comme le Grec ordonne, Dieu en courant ne veut estre honoré 4 v
5. Ne va disant ma main a fait cét oeuvre, Ou ma vertu ce bel oeuvre a parfait 3 v
6. Tout l'univers n'est qu'une cité ronde, Chacun a droit de s'en dire bourgeois 4 v
7. Dans le pourpris de cette cité belle Dieu a logé l'homme comme en lieu 4 v
8. Il n'y a coin si petit dans ce temple Où la grandeur n'apparoisse de Dieu 4 v
9. Il ne sçauroit ailleurs mieux la cognoistre Que dedans soy, ou comme en un 3 v
10. Qui a de soy parfaicte cognoissance, N'ignore rien de ce qu'il faut sçavoir : 3 v
11. Ce que tu vois de l'homme n'est pas l'homme, C'est la prison où il est 4 v
12. Ce corps mortel, où l'?il ravi contemple Muscles & nerfs, la chair, le sang 4 v
13. A bien parler, ce que l'homme on appelle, C'est un rayon de la divinité, 4 v
14. Recognois donc, Homme, ton origine, Et brave & haut dédaigne ces bas 4 v
15. Il t'est permis t'orgueillir de la race, Non de ta mere ou ton pere mortel, 4 v
16. Au ciel n'y a nombre infiny d'idées, Platon s'est trop en cela mesconté ; 4 v
17. Il veut, c'est fait, sans travail & sans peine Tous animaux jusqu'au moindre 3 v
18. Hausse tes yeux, la voûte suspenduë, Ce beau lambris de la couleur des 4 v
19. Bref, ce qui est, qui fut, & qui peut estre, En terre, en mer, au plus caché 4 v
20. Ne va suivant le trouppeau d'Epicure, Trouppeau vilain qui blaspheme en 3 v
21. Et ce pendant il se veautre & patrouille Dans un bourbier puant de tous 4 v
22. Heureux qui met en Dieu son esperance, Et qui l'invoque en sa prosperité 4 v
23. Voudrois-tu bien mettre esperance seure En ce qui est imbecille & mortel ; 4 v
24. De l'homme droit Dieu est la sauvegarde, Lors que de tous C'est lors que 4 v
25. Les biens du corps, & ceux de la fortune Ne sont pas biens à parler 3 v
26. Vertu qui gist entre les deux extresmes, Entre le plus, & le moins qu'il ne 4 v
27. Qui te pourroit, Vertu, voir toute nuë, O ! qu'ardamment de toy seroit 4 v
28. Le sage fils est du pere la joye : Or si tu veux ce sage fils avoir, Dresse le 4 v
29. Si tu es né enfant d'un sage pere, Que ne suis tu le chemin ja battu ? S'il 4 v
30. Ce n'est pas peu, naissant d'un tige illustre Estre esclairé par ses 3 v
31. Jusqu'au cercueil, mon fils, vueilles apprendre, Et tiens perdu le jour qui 4 v
32. Le voyageur qui hors du chemin erre, Et esgaré se perd dedans les bois, Au 2 v
33. Ayme l'honneur plus que ta propre vie, J'entens l'honneur qui consiste au 4 v
34. Ce que tu peux maintenant ne differe Au lendemain, comme les paresseux : 4 v
35. Hante les bons, des meschans ne t'accointe, Et mesmement en la jeune saison 2 ou 3 v
36. Quand au chemin fourchu de ces deux dames Tu te verras, comme Alcide 2 v
37. Ne mets ton pied au travers de la voye Du pauvre aveugle, & d'un piquant 3 v
38. En ton parler sois toujours veritable, Soit qu'il te faille en tesmoignage oüir 4 v
39. La verité d'un cube droit se forme, Cube contraire au leger mouvement, 4 v
40. L'oiseleur caut se sert du doux ramage Des oysillons, & contrefait leur 4 v
41. Ce qu'en secret l'on t'a dit ne revele, Des faits d'autruy ne sois trop 4 v
42. Fais poix esgal & loyalle mesure, Quand tu devrois de nul estre apperceu 4 v ?
43. Garde soigneux le despost à toute heure: Et quand on veult de toy le 4 v ?
44. L'homme de sang te soit toujours en haine, Huë sur luy comme fait le 4 v
45. Ce n'est pas tout ne faire à nul outrage, Il faut de plus s'opposer à l'effort 4 v
46. Qui a desir d'exploiter sa prouësse, Dompte son ire, & son ventre, & ce feu 4 v
47. Vaincre soy-mesme est la grande victoire : Chacun chés soy loge ses 4 v
48. Si ton amy a commis quelque offense, Ne va soudain contre luy t'iriter, 4 v
49. L'homme est fautif, nul vivant ne peut dire N'avoir failly : es hommes plus 4 v
50. Voy l'hypocrite avec sa triste mine, Tu le prendrois pour l'aisné des Catons 4 v

Description
4 volumes 8° oblong, 105 x 150 mm. HAVTE : 29-[1]-[2 bl.] f., A-D8, erreurs de signature. Dessus, Taille et Basse : non localisés. Titre dans l'encadrement ETM. Musique notée (type PMF), portées de 118 mm. Lettrines, bandeau, frises, fleuron, cul-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : [NOM DE LA PARTIE].

Références
RISM B 3844.

Notes
Il s'agit des cinquante premiers quatrains de Guy du Faur de Pybrac. L'édition respecte l'ordre qui leur est donné dans le recueil poétique.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pc/ Rés 198

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1622
1611.10.16

Note(s) date(s)

1611.10.16 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A citant nommément J. de Bournonville
1622 : édition source musicale A

Nom(s) cité(s)

BEAULIEU, Roch de

Dédicataire(s)

CONDÉ, Henri II de Bourbon [1588-1646], prince de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<