Login
Menu et informations
BOYER, Jean : CHANSONS À BOIRE ET DANSER, I

BOYER, Jean : CHANSONS À BOIRE ET DANSER, I

Titre uniforme :
CHANSONS À BOIRE ET DANSER, I
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

RECVEIL DE CHANSONS A BOIRE ET DANCER, PAR IEAN BOYER, De la Musique de la chambre du Roy, & de la Reyne
Paris, Pierre Ballard, 1636
voix seule, 1 vol., in-8°, 150 x 100 mm, [4]-51-[1] f.
F-Pc/ Rés 283 [-> microfilm 1055]

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A1r A Monsieur de Flotte, gentilhomme ordinaire de la maison de son Altesse [Gaston d'Orléans], épître signée Boyer.
f. A3r Epigramme de dix vers, signée C.
f. A3v Sonnet (à la louange de Flotte), signé M.
f. A4r Au goinfre lecteur, épître anonyme.
f. 51v Table alphabétique des chansons à boire, puis des chansons à danser.
f. H4v Extrait du privilège général du 29 novembre 1633.

Dépouillement
CHANSONS POUR BOIRE
1. Flotte, le Roy des desbauchez, Le plus grand goinfre de la terre, Qui n'as 2 v
2. Pauvres esclaves de cour, Qui vivez là tout le jour, En danger qu'on vous y 2 v
3. Puis que ta grandeur le commande Il faut faire esclatter ma voix, Je suis [A Gaston d'Orléans] 2 v
4. Amis despechons nous, buvons tous à la ronde A Gaston ce Prince divin, [A Gaston d'Orléans] 2 v
5. Rions nous des combats Qu'on fait aux païs bas, Ils n'ont rien qui nous [A Gaston d'Orléans] 2 v
6. Compere j'ay trouvé du vin Qui rend un esprit tout divin : Flotte, qu'en 2 v
7. Seiche pauvre bedaine, Dans mon ressentiment, Desormais l'eau de Seine 2 v
8. Lors que je me suis mis à table L'ennuy me tenoit assiegé : Mais cette 2 v
9. Dieu te gard voisin Thibaut, Dieu te gard mon compere, Le soleil n'est pas 2 v
10. Mangeons, buvons gayement, Ce sejour est fort charmant, L'on y boit en 2 v
11. Suppots de la confrairie Du dieu de l'yvrongnerie, Celebrez cette ferie, Et 2 v
12. Vivons dedans la bonne chere : Car nos jours qui ne durent guere Vont 2 v
13. C'est un grand plaisir que de boire du bon Apres avoir mangé la tranche 2 v
14. Ça compere, Il faut boire, Et dedans cette maison : Prens du jus De 2 v
15. Vous qui tenez ceux de Loraine Sous la puissance souveraine D'un Roy 2 v
16. Aussi-tot que je la voy, Je me meurs si je n'en boy : Donne à boire à 2 v
17. Je suis devenu amoureux Depuis un jour ou deux, D'un vin paillet & 2 v
18. Je me rids de l'ambition, Et de toute autre passion, Je n'en veux jamais 2 v
19. Que j'aym'en tout temps la taverne, Que librement je m'y gouverne, Elle n'a 2 v
20. Quand le bon homme Jacque Au soir estoit venu, Il prenoit sa casaque, Et 2 v
21. Je ne voy rien dessous les Cieux Qui plus contente mon enuie Car quand je 2 v
22. Dieux ! quel funeste orage Vient briser mon vaisseau ? Qui cause ce 2 v
23. Le vin des montagnes de Reims Est bon à nettoyer les reins, Et ne donne 2 v
24. Natura diverso gaudet, Coulons dedans nostre sifflét Un trait de blanc & 2 v
25. Absent du bois de Moussou, Où je buvois comme un trou Du vin tout mon 2 v
26. Toy, dont le sceptre est un pot, Le trosne une table, Qui n'as pour canon 2 v

CHANSONS POUR DANCER
27. Nabucdonosor fut mis en nourrice Dedans Vaugirard chez une escrevice, 1 v
28. Venez ça la belle dame, Venez dancer vistement, Je sens animer ma flame 1 v
29. Je serts une dame depuis peu de temps, Son mary qui l'ayme cherit les 1 v
30. Ne cognoissez vous point Margot, C'est une belle creature. Lautre jour je 1 v
31. N'est-ce pas une folie A ces pauvres amoureux, Quand un seul objét les 1 v
32. Cloris vous faites la farouche, L'on ne vous sçauroit approcher, On ne 1 v
33. Jamais je n'ay dit encore, Tant mon amour est discret, Celuy que mon 1 v
34. Quand la rigueur d'une belle Rend mon esprit langoureux, La douleur la 1 v
35. Ne me baise jamais Si tu me veux guerir, Tes lévres ont des traits Qui me 1 v
36. Je suis espris d'une beauté, La fille à ribombé, De qui l'estrange cruauté, 1 v
37. Filandre a ravy mon coeur, Son ?il en est le vainqueur, Il faut les armes 1 v
38. Je baisois Philis l'autre jour A l'ombre d'un boccage, Et tout ravy de son 1 v
39. Amour s'est rendu mon vainqueur Par les yeux d'une belle, J'en ressens le 1 v
40. Un jour me prit fantaisie De devenir amoureux : Mais j'estois si langoureux 1 v
41. J'avois donné mon coeur A la bergere Aminthe : Mais helas ! sa rigueur A 1 v
42. Cloris devient plus cruelle, Et plus froide chaque jour : Mais quoy ? 1 v
43. Depuis que je suis amoureux Mon ame en est ravie, Et je m'estime trop 1 v
44. Un des beaux jours de l'esté, Reposant sur la verdure, J'aperçeus une 1 v
45. Depuis que je suis amoureux De Catin ma bergere, Je me repute bien- 1 v
46. Quand je voy de tous costez L'esclat de tant de beautez, Je dis en moy 1 v
47. Voicy le jour ma mignonne Que tu m'as toujours apris, Qu'à ce doux jeu 1 v
48. J'ay reçu de ma bergere, Pour mon desir appaiser, Depuis trois ans un 1 v
49. Que faisois tu gros garçon Sur la boulangere ? J'y recordois ma leçon 1 v
50. Donne moy ton pucelage, Disoit Pierrot à Thoynon, Elle respondit que 1 v
51. Plus je me plains de l'Amour, plus il me tourmente. Quand Venus conçeut 1 v

Description
1 volume 8°, 150 x 100 mm, [4]-51-[1] f., A4B-G8H4. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 76 mm. Lettrines, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : RECVEIL DE BOYER.

Autres exemplaires
D-Bhm/ LA 0425 (1)
F-CNm/ Mancel 927 (1)
D-CZu/ Calvör L 639
I-Lg/ E.8.h.14/5 (4)
F-LYm/ Rés FM B 511935 (1)
S-N/ [prov. L. De Geer]

Références
Cat. 1683 (livres non précisés) ; Cat. Lisbonne 37-859 ; Cat. Barré p. 874 ; Cat. Écorcheville n° 410 ; DAVIDSSON Suède 53 ; RISM B 4183.

Notes
La pièce 19 provient du Ballet royal du grand bal de la Douhairière de Billebahaut joué, février 1626.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

D-Bhm/ LA 0425 [ 1]
D-CZu/ Calvör L 639
I-Lg/ E 8 h 14/5 [ 4]
F-LYm/ Rés FM B 511935 [ 1]
S-N/ prov L De Geer
F-Pc/ Rés 283
F-CNm/ Mancel 927 [ 1]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1636
1633.11.29

Note(s) date(s)

1633.11.29 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1636 : édition source musicale A

Nom(s) cité(s)

C.
M.
ORLÉANS, Gaston-Jean-Baptiste [1608-1660], duc d'

Dédicataire(s)

FLOTTE, Jean-Jacques de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<