Login
Menu et informations
CAIGNET, Denis : LES CENT CINQUANTE PSAUMES DE DAVID PAR PHILIPPE DESPORTES

CAIGNET, Denis : LES CENT CINQUANTE PSAUMES DE DAVID PAR PHILIPPE DESPORTES

Titre uniforme :
LES CENT CINQUANTE PSAUMES DE DAVID PAR PHILIPPE DESPORTES
Source(s) du recueil :
Source musicale A

LES CL. PSEAVMES DE DAVID, MIS EN VERS FRANÇOIS, PAR PH. DES-PORTES ABBÉ DE THIRON. ET LES CHANTS EN MVSIQVE, PAR DENIS CAIGNET, ORDINAIRE EN LA MVSIQVE de la chambre du Roy
Paris, Pierre Ballard, 1624
voix seule, 1 vol., in-8°, 170 x 115 mm, [4]-222-[2]-20 f.
F-AM/ ScA 3482 A [état 2, 4]

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. à2r Au Roy [Louis XIII], épître signée Caignet.
f. à3r État 1 : In psalmos Davidis rythmis et melodiis absolutos, pièce de 14 vers latins signée Amicus.
État 2 : In psalmodiam Dionisii Cagnetii, pièce de 12 vers latins non signée, avec l'anagramme de Dionisius Cagnetius : In Sion tui decus agis. ¶ Aliud Dyonysius Cagnetius, avec l'anagramme Ô tu ni cygnus Isaides, pièce de 4 vers latins signée A. S..
f. à3v A Monsieur Caignet, sur les Pseaumes par luy mis en musique, pièce de 4 strophes de 10 vers signée Lamy.
f. à4v État 3 : approbation en français pour les vers et la musique donnée par Chastellain et De Sainct-Pere, Docteurs en la Faculté de Théologie de Paris, tant pour les vers que pour le chant (30 octobre 1624).
État 4 : approbation en latin pour les vers de Desportes donnée par Jo. Dadreus Parisiensis Theologus, Rhotomagensis Ecclesiastes & P?nitentiarius [Jean Dadré] (20 janvier 1603). ¶ Approbation en latin pour les vers de Desportes donnée par Anthonius Fusius Doctor Parisiensis, necnon Pastor sancti Bartholomei, & S. S. Lupi, & Ægidij (Paris, 6 mars 1603).
f. Ee6v Table alphabétique des psaumes (incipit latins).
f. Ee8r Table alphabétique des psaumes (traductions de Desportes).
f. Ff1v Table des cantique, prière, paraphrases et hymnes (traductions de Desportes).
f. Hh4v Extrait du privilège accordé pour 6 ans à Thibault Desportes, Sieur de Bevillier et grand Audiencier de France pour l'impression et la vente des 150 psaumes traduits par son frère Philippe Desportes, abbé de Thiron, avec des chants en musique (Saint-Germain-en-Laye, 1er août 1623). ¶ Cession du privilège de Thibault Desportes à Pierre Ballard (Paris, 17 août 1623, Bevillier).

Dépouillement
Le numéro de gauche reprend le numéro du psaume, les subdivisions a/b/c différentient les mélodies adaptées à un même psaume. L'ouvrage mentionne également l'incipit latin et la numérotation hébraïco-protestante ; celle-ci n'a été signalée que lorsqu'elle se décale ou se recale sur la numérotation de la Vulgate. Le texte comprend la totalité des versets. Toutes les mélodies sont à 1 voix.

1 D'un heur vrayment parfait cet homme a jouissance, Qui ne suit des
2 D'où vient ce bruit des gens ? qui les fait émouvoir ? Qui fait tant de
3a Seigneur, helas combien s'augmentent Les oppresseurs qui me
3b Seigneur pourtant, quoy qui m'offense, Tu es ma gloire & ma defense, Et Second couplet.
4 Je m'écriois, & tu m'as exaucé, O Dieu de ma justice, Tu mis au large un
5 Reçoy dans ton oreille sainte, Seigneur, les propos de ma plainte : Entens Ps. 5, trad. Ph. Desportes.
6 Seigneur, ne repren mon offense Durant le feu de ton courroux : Use-moy
7 Dieu mon Dieu, c'est à toy que mon espoir regarde : Donne-moy
8 O Seigneur nostre Dieu, que ton nom venerable Est par tout le pourpris
9 Seigneur, de tout mon coeur je diray tes louanges, Je veux de tous tes
10a Pourquoy si loing de nous t'es-tu voulu retraire, Et te cacher, Seigneur, en Pse. X. Selon les Hebrieux.
10b Comment me dites-vous (veu qu'en Dieu je me fie) Qu'éloignant vostre Heb. 11.
11 Preserve moy, Seigneur, par ta grace infinie, Car toute integrité de la terre
12 Jusqu'à quand me veux-tu bannir, Seigneur, hors de ton souvenir ? Sera-
13 L'insensé dit en son courage (Fol & meschant) que Dieu n'est point, Et
14 Helas, ô Seigneur, qui pourra Dans ton pavillon se retraire, Et qui, bien
15 Sois, s'il te plaist, ma garde salutaire, Car, ô Seigneur, c'est en toy que
16 Entens, ô Dieu, mon innocence, Que mon cry vienne en ta presence :
17 Je t'aymeray, Seigneur, ma force & ma puissance : L'Eternel est mon roc,
18 Des cieux l'admirable ornement Par tout raconte incessament Du
19 En ces jours si troublez, qu'une guerre effroyable Tasche à tout renverser,
20 Seigneur, en ta valeur tant de fois éprouvée Le Roy s'esjouïra : Pour ta
21 Helas mon Dieu, mon Dieu pourquoy m'as-tu laissé Si loing de mon salut
22a Le Pasteur dont je suis guidé C'est Dieu qui gouverne le monde, Je ne puis
22b Ta bonté me suive en tout lieu, Ta faveur me garde à toute heure, Afin Dernier couplet.
23 La Terre est au Dieu tout-puissant, Son tour l'univers embrassant, Et ceux
24 J'elève à toy, Seigneur, mon ame en ses miseres, Mon Dieu, j'espere en
25 Juge ma cause, ô Dieu plein d'equité, Car je chemine avec mon innocence
26 Le Seigneur est ma lumiere, C'est ma garde coutumiere : De qui sçaurois
27 Seigneur, c'est à toy que je crie, Mon Dieu, répons à ma langueur Et ne te
28 Sus enfans du Seigneur, offrez en reverence, Offrez au Souverain gloire
29 Bien hautement, Seigneur, je loûray ta bonté, Car du gouffre où j'estois
30 Vers toy, Seigneur, mon espoir j'ay dressé, Ne souffre, helas ! que je
31 Heureux celuy dont l'offense est remise, Comme n'estant commise : Et
32 Justes, sus chacun se presente Pour loüer Dieu joyeusement : Loüange en
33 En tout temps & en toute place Je veux, quelque saison qu'il face, Du
34 Travaille ceux qui me travaillent, Comba les haineux qui m'assaillent,
35 Souvant en mon coeur je repense Que pour avoir plus de licence De se
36 Ne regarde avec jalousie Des mechans la prosperité, Et ne trouble ta
37a Seigneur, helas ! ne repren mon offense En ton feu vehement : Corrige
37b Tes traits vangeurs dedans moy sont fichez, Tes mains me sont contraires Second couplet.
38 J'ay dit, bas à par moy, Je veux de telle sorte me duire à l'advenir, Que ma
39 J'ay tout en patience, & d'une ame constante, Le Seigneur attendu : Aussi
40 Heureux qui d'un soin pitoyable, Sage, pourvoit au miserable, Et n'en juge
41 Le cerf long tans pourchassé Fuyant pantois & lassé, Si fort les eaux ne
42 Juge toy-mesme, ô Dieu, mon innocence, Et de ma cause entrepren la
43 O Dieu, de tes hauts faits souvant en nos oreilles Ont sonné les discours !
44 Un propos excellent me bondist au courage, Pour en sortir dehors :
45 Le Seigneur, dés qu'on nous offense, Est nostre aide & nostre defense :
46 Toutes gens, sus que l'on vous voye, Des mains applaudissant : En cris
47 Grand est le Souverain, sa gloire est admirable, Dans la cité de Dieu,
48a Ecoutez toutes gens, prestez l'oreille icy Tous qui de ce grand monde
48b De sagesse ma bouche on orra deviser, Mon coeur ne pensera que Second couplet.
48c Aux jours d'affliction pourquoy seray-je en peine, Lors que l'iniquité mes Troisiesme couplet.
49 L'Eternel tout-puisant, le grand juge des Rois, Parlant à haute voix, Luy
50 O Dieu, par ta clemence ayes de moy pitié Et me sois favorable : Suivant
51a Pourquoy t'eleves-tu si haut, Pour te voir puissant à malfaire ? De Dieu
51b Incessamment ta langue trame Quelque tour meschant & rusé : Et Second couplet.
51c Au lieu du bien le mal t'emporte, Le faux pour le vray t'est plaisant : Tu Troisiesme couplet.
52 L'incensé dit en son courage (Fol & mechant) que Dieu n'est point : Et
53 Dieu tout-puissant vueille-moy preserver De tant d'aguets qui menacent
54 O Dieu, ne rejette ma plainte, Qu'elle entre en ton oreille sainte : Pense à
55 Ayes pitié, Seigneur, de mon oppresse, Je n'en puis plus : car cet homme
56 Ayes pitié, Seigneur, ayes pitié de moy : Car mon ame en ses maux
57 Si vous sortez du coeur ces propos mélez De droit & de justice, A quoy,
58 Mon Dieu, donne moy delivrance, Et m'arrache à la violance De tant
59 O Dieu, par ton courroux tu nous as dechassez, Tu nous as dissipez, tu
60 Exauce, ô Dieu, ce que je prie : Enten à ma voix qui s'écrie Dedans ces
61 Quoy qui survienne en toute chose, Mon ame au Seigneur se repose,
62 Dieu, mon Dieu c'est à toy que je veille & soupire Dès que la clairté va
63 O Dieu, c'est à toy que je crie, Vueille helas ma plainte exaucer ! Et,
64 A ta gloire, ô Seigneur, dans Sion s'appareille Un cantique en silence avec
65a Sus, que toute la terre au Seigneur éjouie Celebre son honneur : qu'un
65b Dites à l'Eternel, O que ta force est crainte, Et que grand ton pouvoir ! Second couplet.
66 Dieu nous monstre un coeur pitoyable, Qu'il nous benisse & nous soit
67 Que l'Eternel se leve, & tous ses ennemis Epars & dissipez en route seront
68 O mon Dieu, sauve moy ! Car les eaux, de mon ame ont gagné l'avenue,
69 Seigneur, entens à mon secours, Seigneur ta faveur me soit pronte :
70 A toy je me suis attendu, Que je ne sois point confondu, Seigneur, mon
71 Au Roy donne ton jugement, Donne au fils du Roy ta justice, Seigneur,
72 O combien le Seigneur est propice & clement A son peuple Israël, mais à
73a Quoy, Seigneur, pour jamais seras-tu loin de nous ? Pourquoy flambe ton
73b Las ! remets quelque fois devant ton souvenir Ta gent de si long tans Second couplet.
74 Nous te loûrons, Seigneur : tes bontez nompareilles Nous dirons sans
75 Le Seigneur en Judée a donné connoissance De sa haute puissance :
76 De ma voix au Seigneur j'ay la plainte elevée : Ma clameur jusqu'à luy
77 Mon peuple, entens ma loy, tens l'une & l'autre oreille Aux propos de ma
78a Ils sont entrez, Seigneur, dans ton propre heritage Les Gentils pleins de
78b De tes servans meurtris par leurs mains violantes, Ils ont abandonné les Second couplet.
79 O Pasteur d'Israël, soit ton oreille attainte Du son de nostre plainte : Toy
80a Chantez, frapez des mains en toute éjouissance, A l'honneur du Treshaut
80b Embouchez la trompette à la lune nouvelle, Ce jour nous est marqué pour Second couplet.
81 Dieu pres des Magistrats s'assied aux parlemens, Remarquant de quel
82 O Dieu nompareil en puissance, Ne te feins plus, rons ton silence, Pers ce
83 Que tes pavillons souhaitables, O Dieu des armes redoutables, Las las à
84a Tu as en fin, Seigneur, ta faveur demontrée A ta terre affligée : en grace
84b Il ne reste plus rien de ton ire passée, Ton cour s'est adoucy, la chaleur Second couplet.
85a Seigneur, tens-moy l'oreille & me sois favorable, Car je suis affligé,
85b Seigneur, sois-moy propice, & me prens à mercy, Las ! durant tout le Second couplet.
86 Elle ha ses fondements aux monts du sanctuaire, Et Dieu qui l'a bâtie
87a Je crie à toy de jour, je crie à toy de nuit, Seigneur Dieu de ma delivrance
87b De douleurs & d'ennuis ma pauvre ame est soulée, Ma vie a touché le Second couplet.
88 Les bontez du Seigneur je diray sans cesser, Ma bouche aux survivans se
89 Seigneur, de race en race, & de toute durée Tu t'es fait voir des tiens la
90 Qui dans la fidelle cachette Du Treshaut va tapissant, Il s'est mis en seure
91 C'est chose bonne & fort loüable Que de celebrer l'Eternel, Honorant ton
92 Le Seigneur regne en sa grandeur, Vestu de gloire & de splendeur : La
93 O Dieu, le Seigneur des vengeances, Dieu juste vengeur des offences,
94 Venez, & nous ejouïssons Au Seigneur avec reverence : Celebrons en
95 Sus chantez l'Eternel par quelque ode nouvelle D'excellente façon : A
96 L'Eternel regne maintenant, Que la terre alaigre se voye : Même que hors
97 Chantez du Seigneur les loüanges En vers nouveaux les plus exquis, Il a
98a L'Eternel est regnant plein de majesté sainte, Les peuples mutinez en
98b Du Seigneur en Sion l'excellence est notoire, Et sur tous les mortels il Second couplet.
99 Toute la terre au Seigneur s'éjouïsse Resonnant de chansons, A l'Eternel
100 Pour chanter il me faut élire La justice & le jugement, Et sacrer les tons
101 Seigneur, oy ma priere, & le son de ma plainte Dolent puisse arriver
102 Beny Dieu saintement poussée, O mon ame, & vous mes espris, Que
103 Reveille-toy mon ame, & prompte à ton devoir Rens grace à l'Eternel &
104 Donnez gloire au Seigneur, & son nom reclamez, Annoncez aux Gentils
105 Donnez gloire au Seigneur, car il est pitoyable, Car sa misericorde en tout
106 Rendez grace au Seigneur & chantez sa loüange, Car il est tout clement
107 Mon coeur est prest, Seigneur, mon coeur est disposé De sonner un
108 O Dieu, ma seule gloire & l'honneur que je chante Ne te tient plus muet :
109 Parlant à mon seigneur, le Seigneur dit ainsi : Prens place & te viens soir
110a Je te loûray, Seigneur, de toute ma pensée, En la troupe des bons à ta
110b De gloire & de splendeur son oeuvre est illustrée, Et sa juste equité qui Second couplet.
111 L'homme qui vit dessous la crainte Du Seigneur, vit heureusement : Il n'a
112 Enfans au Seigneur dediez, Chantez sa gloire & publiez Du Seigneur le
113a Quand de toute l'Egypte Israël délogea, Et que du bon Iacob la maison Heb. 114.
113b Non point à nous, Seigneur, rien ne nous appartient, Donne gloire à ton Heb. 115.
114 Il faut bien que j'ayme sans fainte L'Eternel tout-puissant, Puis qu'à la
115 J'ay creu tout en la mesme sorte Que je l'ay prononcé, Certes la
Les Hebrieux le conjoignent avec le precedent.
116 Toutes gens louez ceste fois Le Seigneur d'esprit & de voix : Tous peuples
117 Chantez le Seigneur hautement, Car il est bon parfaitement, Et sa bonté
118 Heureux ceux qui sont bons, & qui tous leurs voyages Par la loy du
119a Durant que l'angoisse inhumaine M'avoit plus durement pressé, Par mes
119b Seigneur, rens mon ame gardée Des lèvres de ces mensongers, Et des Second couplet.
119c Mais que penses-tu devenir, Langue trompeusement cruelle ? Quel profit Troisiesme couplet.
120 Vers les monts j'étans mes regars, Cherchant des yeux en toutes pars
121 O combien m'a sçeu contenter Ceste voix chere & desirée ! Nous irons,
122 Bien haut j'eleve mes yeux Vers toy, ma seule esperance, Seigneur, qui
123 Si pour nous le Seigneur ne se fust declaré, (Qu'Israël le confesse) Si de
124 Qui d'un ferme courage au Seigneur se confie Ne vacile non plus durant
125 Lors qu'il pleut au Seigneur, de Sion le servage En liberté changer, Un tel
126 Si le Tout-puissant n'établist la maison L'homme y travaillant se pene Vers mesurez sapphiques.
127 Tous ceux qui du Seigneur ont crainte Et qui cheminent droitement
128a Des ma tendre jeunesse ils m'ont fait mile peines. Israël maintenant peut
128b Ils ont dessus mon dos sans pitié labouré, Y tirant maint fillon, marque Second couplet.
129 Du profond des maux de mon ame A toy j'ay crié maintefois, Seigneur,
130 Je ne me suis point méconnu, Seigneur, pour faveur que j'aye eüe : Mon
131 Helas, Seigneur, entre en resouvenance De ton David, & de sa patience,
132 O que c'est un bien qui contante Quand les freres d'amour constante
133 Vous qui les parvis du Seigneur frequentez, Ses ministres saints, ses Vers mesurez sapphiques.
134a Sus loüez du Seigneur le renom precieux, serviteurs du Seigneur, chantez
134b Il a choisi Jacob par sa bonté suprême, Israël est le lot qu'il a pris pour Second couplet.
135 Louez l'Eternel hautement, Car il est bon parfaitement : Et sa bonté tant
136 Assis le long des eaux qui bagnent la contrée Où se voit Babylon, l'ame
137 Je veux de tout mon coeur celebrer tes louanges, Et te chanter un psalme
138 Seigneur, tu m'as sondé, tu m'as veu sans cesser : Mon lever, ma seance à
139 Arrache moy par ta clemence, O Seigneur, à la violence De ces gens
140 A toy, Seigneur, ma complainte j'adresse, Haste le secours qu'il me faut :
141 De ma voix au Seigneur je crie, De ma voix le Seigneur je prie, J'espan
142 Oy ma priere, ô Dieu, tens l'oreille à ma plainte, Selon ta foy promise &
143 Dieu mon Dieu soit beny qui rend mes mains guerrieres, Et les duit aux
144 Je veux sacrer à la memoire, Mon Dieu, mon Roy, quelle est ta gloire,
145 Sus, mon ame, il te faut loüer L'Eternel, saintement ravie : Je veux à son
146 Louez Dieu, car c'est chose bonne De chanter devant nostre Dieu : La
147 Jerusalem, chante la gloire Du Seigneur qui regne en tout lieu : Celebre, ô
Les Hebrieux le conjoignent avec le precedent.
148 Sus loüez le Seigneur des cieux, Loûez-le de ses plus hauts lieux.
149 Chantez à l'Eternel quelque ode qui soit belle, Faicte nouvellement : En
150 Louez Dieu grand en puissance, Vous qui faites residence Aux lieux de sa

FIN DES PSEAVMES

S'il te plaist, Seigneur, desormais Laisse ton serviteur en paix, Suivant Cantique de Symeon. Luc 2.
J'ay dit gros de douleur, quand j'ay sçeu que mes jours S'en alloyent Priere d'Ezechie Roy de Juda.
O vous du Seigneur les ouvrages, Clairs miroirs, vivantes images, Qui par
Paraphrase sur le Cantique des Trois enfans. Daniel 3.
Delivre-moy, Seigneur, de la mort eternelle, Et regarde en pitié mon ame
Paraphrase sur le Libera me, Domine, de morte æterna.
Sixte le grand pasteur de l'Eglise Romaine S'en va plein d'allegresse à la
Hymne de Sainct Sixte Pape et martir, et de Sainct Laurens son diacre.
Quand d'un ?il ravi je contemple Agathe vive en ce portrait, Qui sert de Hymne de Saincte Agathe vierge et martyre.
Couronne des vierges sacrées, Jesus, dont le nom est si doux, Qui de leurs
Hymne aux Saintes vierges et martyres. A l'imitation de, Jesu corona virginum.

À la suite, f. Ff2 à Hh4, plusieurs pièces en prose :

PRIERES ET MEDITATIONS CHRESTIENNES. PAR PH. DES-PORTES.
Prière pour le matin. ¶ Prière pour le soir. ¶ Méditation pour dire devant la croix de nostre sauveur Jesus Christ. ¶ Oraison à Dieu pour obtenir pardon, et luy requerir des grâces. ¶ Prière à Dieu. ¶ Oraison à la Vierge Marie. ¶ Prière aux Saincts. ¶ Prière à Dieu pour le repos de l'Eglise, et pour les pasteurs & ministres d'icelle. ¶ Prière pour nos pères et mères. ¶ Prière pour un parent, ou un amy defunct. ¶ Prière du Roy au Sainct Esprict. ¶ Prière des chevaliers du S. Esprit, pour le Roy. ¶ Prière pour dire avant la communion. ¶ Prière pour dire en la présence du Sainct Sacrement. ¶ Prière pour dire après la communion.

Description
1 volume 8°, 170 x 115 mm, [4]-222-[2]-20 f., à4A-Gg8Hh4, erreurs de foliotation. Musique notée (type PMF), portées de 85 mm. Lettrines, bandeaux, fleurons, frises, titre courant.

Autres exemplaires
*F-AM/ M 2621 [état 1, 3]
US-AUS/ M2137.C343 HRC [état 2, 3]
F-BS/ D 934 [état 2, 3]
F-C/ A 68 [état 1, 3]
US-Cn/ VM 2137 B 58 1624 [état 1, 3]
NL-DHk/ 2.F.10 [état 1, 3]
US-FW/ Music Treasure
GB-LEbc/ SP. Coll Music A-4.3 BIB [état 1, 3]
GB-Lbl/ Hirsch III.675 [état 1, 3]
F-Pa/ 8° T 974 [état 1, 3]
F-Pa/ 8° T 975 [état 1, 3]
F-Pa/ 8° T 976 [état 1, 3]
F-Pn/ Rés 216 [état 1, 3]
F-Pn/ Rés Vm1 216 [état 1, 3, prov. S. de Brossard]
F-Pshp/ Oratoire 1254 [état 1, 3]
F-Psg/ Vm 8° Sup. 14 FA [état 1, 3]
F-Ps/ R.ra 285 in-12° [état 1, 3, le titre manque]
S-Smf/ [état 1, 3]
F-TLm/ Rés D.XVII.747 [état 1, 3]
F-VAL/ A.722 [état 1, 3]
F-VALO/ C 913 [état 1, 3]
F-VLNbd/ Mu 212.3/38 [état 1, 3]
A-Wn/ SA.77.F.17 [état 1, 3]

Références
Cat. 1683 ; Cat. Hermand p. 108 ; Cat. Brossard 416 ; Bibl. Ballard p. 1 ; GASTOUÉ p. 260 ; VERCHALY Desportes 54 ; RISM C 31.

Notes
L'édition existe en deux états qui ne diffèrent que par les premières pièces liminaires. L'état 2, plus rare, mentionne les approbations données par les autorités religieuses à la traduction de Desportes. Elles figurent dans toutes les éditions des psaumes de Desportes à partir de 1603.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

US-AUS/ M 2137 C 343 HRC
F-BS/ D 934
F-C/ A 68
US-Cn/ VM 2137 B 58 1624
NL-DHk/ 2 F 10
US-FW/ Music Treasure
GB-LEbc/ SP Coll Music A 4 3 BIB
GB-Lbl/ Hirsch III 675
F-Pa/ 8° T 974
F-Pa/ 8° T 975
F-Pa/ 8° T 976
F-Pn/ Rés Vm1 216
F-Pshp/ Oratoire 1254
F-Psg/ Vm 8° Sup 14 FA
F-AM/ M 2621
F-TLm/ Rés D XVII 747
F-VAL/ A 722
A-Wn/ SA 77 F 17
F-Pc/ Rés 216
S-Smf
F-VALO/ C 913
F-VLNbd/ Mu 212 3/38
F-AM/ Sc A 3482 A
F-Ps/ R ra 285 in 12°

Commentaire(s) contemporain(s)

L'acte de cession du privilège de l'impression des Psaumes de Desportes en musique est connu (F-Pan/ MC VI, 428, cité d'après JURGENS I, 850) :
"Par devant les notaires garde-nottes du roy nostre sire en son Chastellet de Paris, soubzsignez, fut present en sa personne Maistre Thibault Desportes, sieur de Bevilliers, conseiller du roy en ses conseilz d'estat et privé et grand audiencier de France, demourant à Sainct-Germain-des-Prez lez Paris, rue de Tournon, parroisse Sainct-Sulpice, lequel a dict et declairé que Sa Majesté luy a par les lectres patentes, données à Sainct-Germain-en-Laye, le premier jour des presens mois et an, signées par le roy Lelong et scellées du grand scel en simple queue de cire jaulne, permis de faire imprimer en musique Les Cent cinquante Pseaulmes de David et quelques Quantiques mis en rime françoise par feu Maistre Philippe Desportes, abbé de Thiron, son frere, par tel imprimeur qu'il vouldra pendant six années, ainsy que le contient lesdictes lectres patentes. Pour quoy effectuer ledict sieur de Bevilliers a nommé et esleu la personne de Pierre Ballard, maistre imprimeur à Paris, y demourant au Puits certain, parroisse Sainct-Estienne-du-Mont, pour ce present comparant et ce acceptant, auquel suivant la permission donnée et conceddée audict sieur de Bevilliers par Sadicte Majesté, portée et declairée par lesdictes lectres, il a donné et donne par ces mesmes presentes pouvoir et puissance d'imprimer ou faire imprimer en musique soubz les chants convenables soient [sic] simples ou figurez accompagnez de leurs parties, mesmes avec la tablature de luth lesdictz Cent cinquante Pseaumes de David et cantiques mis en rime françoise par ledict sieur abbé de Thiron et ce pendant le temps de six ans porté et mentionné par lesdictes lectres, lesquelles ledict sieur de Bevilliers a presentement baillées et mises ès mains dudict Ballard pour s'en servir ainsy que bon luy semblera. Promettant etc, obligeant etc.
Faict et passé en la maison dudict sieur de Bevilliers devant declairée, avant midy l'an mil-six-cent vingt-trois le dix-septiesme jour d'aoust et ont signé :

DESPORTES P. BALLARD
PERLIN (notaire) LEROY (notaire)"

Ce privilège ne mentionnant aucun nom de musicien, il pouvait aussi bien s'appliquer à cette édition qu'aux Cinquante Pseaumes harmonisés par Denis Caignet (1625), ou aux Cinquante Pseaumes harmonisés par Signac (1630).

Lieu(x)

PARIS
PARIS, Faculté de Théologie

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A
PARIS, Faculté de Théologie : Chastellain et De Saint-Père (signataires de l'approbation, état 3) furent Docteurs en la Faculté de Théologie de Paris

Date(s)

1624
1623.08.17
1624.10.30
1603.01.20
1603.03.06
1623.08.01

Note(s) date(s)

1603.01.20 : approbation en latin pour les vers de Desportes donnée par Jo. Dadreus Parisiensis Theologus, Rhotomagensis Ecclesiastes & P?nitentiarius [Jean Dadré]
1603.03.06 : approbation en latin pour les vers de Desportes donnée par Anthonius Fusius Doctor Parisiensis, necnon Pastor sancti Bartholomei, & S. S. Lupi, & Ægidij
1623.08.01 : privilège accordé pour 6 ans à Thibault Desportes, Sieur de Bevillier et grand Audiencier de France pour l'impression et la vente des 150 psaumes traduits par son frère Philippe Desportes, abbé de Thiron, avec des chants en musique (Saint-Germain-en-Laye)
1623.08.17 : cession du privilège de Thibault Desportes à Pierre Ballard
1624 : édition source musicale A
1624.10.30 : approbation en français pour les vers et la musique donnée par Chastellain et De Sainct-Pere, tant pour les vers que pour le chant

Nom(s) cité(s)

A. S.
CAIGNET, Denis
LAMY
CHASTELLAIN
SAINT-PÈRE
SIGNAC
PERLIN
LEROY
DESPORTES, Thibault

Dédicataire(s)

LOUIS XIII [1601-1643], roi de France

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<