Login
Menu et informations
GOUY, Jacques de : AIRS À 4 PARTIES SUR LA PARAPHRASE DES PSAUMES [1-50]

GOUY, Jacques de : AIRS À 4 PARTIES SUR LA PARAPHRASE DES PSAUMES [1-50]

Titre uniforme :
AIRS À 4 PARTIES SUR LA PARAPHRASE DES PSAUMES [1-50]
Source(s) du recueil :
Source musicale A

AIRS A QVATRE PARTIES, Sur la Paraphrase des Pseaumes DE MESSIRE ANTOINE GODEAV, EVESQVE DE GRASSE. Composez par IACQVES DE GOÜY, Chanoine en l'Eglise Cathedrale d'Ambrun, & diuisez en trois parties. PREMIERE PARTIE
Paris, Robert III Ballard et l'auteur, 1650
parties séparées, 4 vol., 8° oblong, 110 x 145 mm
F-Pn/ Rés Vm1 217 [complet ; la haute-contre en double]

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables (seulement dans la partie de dessus).
f. à2r Préface de l'auteur.
f. H2v Table des psaumes (table bilingue latin-français, classée par l'incipit latin).
f. H4v Table des psaumes (table bilingue français-latin, classée par l'incipit français).
f. H6v Table des psaumes qui sont sur un même mode par bécarre.
f. H7v Table des psaumes qui sont sur un même mode par bémol.
f. H8r Achevé d'imprimer pour la première fois le samedi 10 décembre 1650.

Dépouillement
1. Heureux qui n'ouvre point son coeur Au conseil des meschans, pour des 4 v
2. Pourquoy tant de peuples rebelles, Sont-ils de fureur si troublez ? D'où 4 v
3. Seigneur, qui jusqu?icy m'as esté favorable, Arbitre de mon sort, Que de 4 v
4. Quand l'esprit accablé sous le faix des douleurs, Par mes cris, mes soupirs, 4 v
5. Seigneur, de qui je tiens la couronne, & la vie, L'une & l'autre, sans toy, par 4 v
6. Grand Dieu, qui sur les roys tiens un suprême empire, Excuse mon erreur 4 v
7. Suprême monarque du monde, Qui peux tout, qui vois tout, à qui tout 4 v
8. Suprême arbitre des monarques, Que ton nom nous est saint ! Qu?il nous 4 v
9. Seigneur, pour m'acquitter de ce que je te doy, Je diray tes loüanges, Et 4 v
10. Traistres, qui me tendez un piege si funeste, En m'offrant un asyle avec de 4 v
11. Seigneur, qui connois le danger Où m'ont exposé des perfides, Vien de leur 4 v
12. Jusques à quand, Seigneur, oubliant ma misere, Oubliras-tu le soin de me 4 v
13. Il n'est point de Dieu, dit l'impie, Qui pour pecher plus librement, Voudroit 4 v
14. Seigneur, en tes saints tabernacles, Sur la sainte montagne, où tu fais 4 v
15. Seigneur, puisque mon esperance, Se fonde en ta seule assistance, Vien de 4 v
16. Seigneur, dont la bonté pour les tiens est si grande, Et qui dans mes 3 v
17. Seigneur, ma suprême puissance, Mon cher liberateur, Mon unique recours 3 v
18. Ces voûtes claires & solides, Ces beaux cieux au front azuré, Qui sont 4 v
19. Que le monarque des monarques, Te donne, en t?exauçant, de favorables 4 v
20. Apres tant d'illustres merveilles, Et tant de graces nompareilles, Grand 4 v
21. Mon Dieu, regarde-moy, D'où vient que dans l'excés des maux où je me 4 v
22. Celuy dont la sagesse en merveilles feconde, Par d'eternelles loix gouverne 4 v
23. Le Seigneur qui soustient la masse de la terre, En est le veritable roy, Et 4 v
24. Pressé de cruëlles douleurs, Qui ne font avec moy jamais ni paix ny trève, 4 v
25. Contre ces cruëls envieux, Qui noircissent mon nom avec tant de licence, 4 v
26. Que le brillant flambeau du monde, Cache sa lumiere à mes yeux, Et que je 4 v
27. Monarque souverain, dont j?adore les loix, Ayant de tes bontez fait tant 4 v
28. Vous qui dans cet Estat tenez le premier rang, Par l'éclat des honneurs, 4 v
29. Seigneur, dans tous les lieux du monde, Je feray hautement les bontez 4 v
30. Seigneur, quelque mal que je sente, Ce n'est que de ta main puissante Que 4 v
31. Bien-heureux à qui Dieu, voulant estre propice, Pardonne les pechez, Et 4 v
32. Justes, avec plaisir loüez le Tout-puissant, Monstrez que sa gloire vous 4 v
33. Puisque la grace du Seigneur Porte mes jours heureux au comble de 4 v
34. Seigneur, sois sensible à mes larmes, Si tu ne me défens, C'est fait, je suis 4 v
35. Le meschant, pour flater son vice D'un doux espoir d'impunité, Se rit de 4 v
36. Toy qui vois, d'un ?il plein d'envie, La gloire & la posterité De ceux qui 4 v
37. Grand Dieu, dont la bonté surpasse la justice, Pren pitié, s?il te plaist, de 4 v
38. Je veux, ay-je dit en moy-mesme, Quelque ennuy qui trouble mes jours, 4 v
39. J?ay, d'une extreme impatience, Attendu le secours du monarque éternel, 4 v
40. Heureux de qui l'ame est atteinte, D'une pitié sans feinte, Pour ceux 4 v
41. Le cerf qu?une meute inhumaine Poursuit par les monts & les bois, 4 v
42. Seigneur, qui dans mes maux es mon ferme refuge, Et qui lis clairement 4 v
43. Seigneur, dont les bontez égalent la puissance, Nos peres nous ont dit les 4 v
44. Je sens une nouvelle flame, Qui s?allume au fond de mon ame, Et me 4 v
45. Dieu, qui de l'univers est le juge & le maistre, Dans nos maux nous a fait 4 v
46. Peuples, battez des mains, tressaillez tous de joye, Celebrez la grandeur 4 v
47. Le Seigneur fait par tout voir sa force immortelle, Mais il faut avouër 4 v
48. Fils des hommes, peuples divers, Habitans du vaste univers, Riches, 4 v
49. Le Dieu de tous les dieux qu?adore l'univers, Appelle en jugement ses 4 v
50. Grand Dieu, preste l'oreille à mes tristes demandes, Laisse-toy flechir à 4 v

Chaque psaume est numéroté en chiffres romains et est précédé de son incipit dans la traduction de la Vulgate. Seuls les deux premiers versets sont imprimés, le premier étant sous la musique.

Description
4 volumes 8° oblong, 110 x 145 mm. DESSVS : [16]-50-[6] f., à8A-H8. HAVTE-CONTRE, TAILLE, BASSE-CONTRE : [1]-50-[6] f., p1B-G8H2. Titre dans un encadrement de filets et de fleurons. Musique notée (type PMF), barres de mesure, portées de 117 mm. Lettrines, bandeau, frises, fleurons, titre courant. Ligne de pied : [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
NL-Avu/ XI 06138 [haute-contre]
F-AUC/ 4634 [taille]
US-AUS/ M 2137 G 689 1650 [taille]
D-BAs/ Bip Mus 22 [taille, basse-contre]
B-Br/ II 20 009 A [RP] [dessus]
B-Br/ V B 629 8 [RP] [Partie de dessus dont le titre est remplacé par le frontispice gravé par Bosse]
B-Br/ V B 5052 1 A [RP] [haute-contre]
B-Br/ II 53 885 A [RP] [taille]
B-Br/ II 31 701 A [RP] [basse-contre]
F-CAHs/ travée 13 rayon M [haute-contre]
F-CAS/ Rés XVII e 1 W [taille]
D-ERu/ Thl XVII 790 a [basse-contre]
D-Frankfurt/Main coll MS [basse-contre]
F-Genève. Coll. JDC/ [dessus, haute-contre, taille]
F-G/ Rés T 6221 [haute-contre]
GB-Lbl/ K.3.b.13 [dessus, haute-contre]
GB-Lbl/ K.3.b.14 [complet]
GB-Lbl/ Hirsch III.773 [complet]
GB-Lbl/ Hirsch III.773 a [dessus]
D-MÜu/ B-St 43 [basse-continue]
Notre-Dame (Ind.) UND/ Rare Books M2137.G721 [dessus]
F-O/ Rés C 3460 [complet]
F-Pc/ Rés 504 [haute-contre]
F-Pshp/ André 20 [basse-continue]
F-Psg/ Rés Vm 198 [complet]
I-PAc/ [haute-contre]
F-R/ I 3174 [basse-contre]
F-SÈT/ FM 11 [basse-contre]
F-T/ S.13.2569 [haute-contre, taille, basse-contre ; prov. Herluyson]
US-Xc/ M 2137.A2G69 [dessus, haute-contre, basse-contre]

Références
Cat. 1704S, Inv. 1750 (5 ex.) Cat. Gostling n° 11, Cat. Herluyson, f. 51v GASTOUÉ p. 269, HUYS I, 115-117, JACOB BGU51 p. 34 (daté 1651 et sans la mention ?Première partie?)

Notes
Certains exemplaires (dessus de K.3.b.13 à Londres, haute-contre de Washington ou de Cahors, taille de Notre-Dame) contiennent en frontispice une gravure d'Abraham Bosse (A Bosse sc. Auec Priuilege) représentant David jouant de la harpe, agenouillé devant un autel, avec au centre la légende CANTATE DOMINO CANTICVM NOVVM (WEIGERT I, 474, n° 2 = DUPLESSIS n° 2, état 2).
La partie de dessus contient une préface de 29 pages, où l'auteur donne des détails sur le processus de composition de ces psaumes, leur réception, leur notation, les approbations reçues de Michel Lambert ou d'Étienne Moulinié, et sur les manières possibles de les interpréter. Il annonce ainsi son plan éditorial : ?J?ay divisé tout ce travail en trois parties, & chacune partie s?imprimera deux fois : la première avec les quatre parties de musique, & les paroles du premier & du second couplet, & la seconde s?imprimera avec le dessus seulement, & tous les versets de chaque pseaume, qui se chanteront aussi facilement que le premier. Mais pour en avoir la satisfaction toute entière, il faudra en attendre l'impression, suivant le changement que Monseigneur l'Evesque de Grasse a fait de beaucoup de stances qui ne se pouvoient pas chanter commodément sur l'Air des premiers?.
La première édition est celle qui est décrite ici mais les cent psaumes qui devaient compléter ce corpus n'ont jamais paru. La seconde édition n'a pas parue, puisque les éditions monodiques des psaumes de Godeau sont toutes l'oeuvre d'autres musiciens, comme Antoine Lardenois, Thomas Gobert ou Artus Aux-Cousteaux (voir le détail dans NOAILLY Godeau).
L?édition a été réimprimée à Amsterdam en 1691 chez les frères Willem, Pieter et Joan II Blaeu, à Amsterdam en 1697 chez Estienne Roger, puis partiellement réimprimée à Londres vers 1700 chez W. Pearson avec des airs de Du Mont (RISM G 3219-3221).

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-G/ Rés T 6221
GB-Lbl/ K 3 b 13
GB-Lbl/ K 3 b 14
GB-Lbl/ Hirsch III 773
GB-Lbl/ Hirsch III 773 a
Notre-Dame (Ind.) UND/ Rare Books M2137.G721
F-O/ Rés C 3460
F-Pc/ Rés 504
F-Pshp/ André 20
F-Psg/ Rés Vm 198
I-PAc
F-R/ I 3174
F-SÈT/ FM 11
F-T/ S 13 2569
US-Xc/ M 2137 A 2 G 69
D-MÜu/ B St 43
F-Pn/ Rés Vm1 217
NL-Avu/ XI 06138
F-AUC/ 4634
US-AUS/ M 2137 G 689 1650
D-BAs/ Bip Mus 22
B-Br/ II 20 009 A RP
B-Br/ V B 5052 1 A RP
B-Br/ II 53 885 A RP
B-Br/ II 31 701 A RP
F-CAHs/ travée 13 rayon M
F-CAS/ Rés XVII e 1 W
D-ERu/ Thl XVII 790 a
D-Frankfurt/Main coll MS
F-Genève Coll JDC
B-Br/ V B 629 8 RP

Lieu(x)

PARIS
EMBRUN, Église Notre-Dame

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A
EMBRUN, Église Notre-Dame : Jacques de Gouy occupa la charge de Chanoine en l'église Notre-Dame d'Embrun

Date(s)

1650
1650.12.10

Note(s) date(s)

1650 : édition source musicale A
1650.12.10 : achevé d'imprimer de la source musicale A

Nom(s) cité(s)

BOSSE, Abraham

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]
GOUY, Jacques de

Référence(s) bibliographique(s) :
Édition(s) moderne(s)

Restitution des psaumes 4, 15, 21, 30, 36, 44 et 50 dans Anthologie du psaume français polyphonique (1610-1663), éd. D. Launay, vol. II (Paris, 1974).
Il existe par ailleurs une copie manuscrite de la partie de Dessus à la Société des Pasteurs de Neuchâtel (cote P.106.5.19), en format oblong très allongé et précédée d'un beau titre allégorique dessiné à l'encre. Elle ne donne pas le second verset de chaque psaume. Une autre copie manuscrite des parties de Haute-contre, Taille et Basse-contre a figuré dans la vente Barbier/Mongrédien (Paris, Drouot, 30 avril 1997, n° 94).

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<