Login
Menu et informations
LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : AIRS À 3, 4, 5 ET 6 PARTIES, II

LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : AIRS À 3, 4, 5 ET 6 PARTIES, II

Titre uniforme :
AIRS À 3, 4, 5 ET 6 PARTIES, II
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

SECOND LIVRE DES AIRS. A III. IIII. V. ET VI. PARTIES DE CL. LE IEVNE. Compositeur de la Musique de la Chambre du Roy
Paris, Pierre Ballard, 1608
parties séparées, 5 vol. (dessus, haute-contre, taille, basse-contre, cinquième), in-8° oblong, 85 x 130 mm ; dessus, haute-contre, taille : 74-[2] f. ; basse-contre : 44-[2]-[2 bl.] f. ; cinquième : 39-[1] f.
F-Pn/ Rés Vm7 243 (2) [haute-contre, taille, basse-contre ; prov. P.-D. Huet, Jésuites de Paris]
GB-Lbl/ A.143 (2) [cinquième ; prov. Johan van Weels, 1625]
F-Pn/ Rés Vmf 73 (5) [dessus]

Note(s) sur la source musicale A

En f. K4v : marque PMP (F6v pour la Basse-contre, absente de la Cinquiesme).

Pièces liminaires et tables [publiées dans HIS, p. 467-468]
f. A2r Bois gravé représentant une ruche et des abeilles avec la devise SIC VOS NON VOBIS.
f. A2v A Monsieur Me. Gabriel L'Alleman, Conseiller du Roy, et Lieutenant criminel de la Ville, Prévosté et Vicomté de Paris, épître signée Cécile Le Jeune.
f. A3v Au lecteur. Avertissement expliquant notamment que le Premier livre des airs de Le Jeune contenait les airs des six premiers modes, et celui-ci ceux des six derniers modes. Il insiste également sur la nécessité de les chanter avec précision, en respectant la prononciation et les altérations.
f. A4v L'imprimeur au lecteur. Avertissement signé P. Ballard, où il signale que les particulatités orthographiques rencontrées s'expliquent par la mesure des vers, et que les coquilles typographiques ne sont néanmoins pas exclues.
f. A5v Armes royales (bois gravé).
f. A6r Armes royales (bois gravé, pas dans la Cinquiesme).
f. K2v Table alphabétique des airs (en F4v pour la Basse-contre, E7v pour la Cinquiesme).
f. K4r Extrait du privilège général du 25 mars 1607 (en F6r dans la Basse-contre, pas dans la Cinquiesme).

Dépouillement
1. Tel qu'Aigle suis trop hardi, Lors que je voy de vos yeux Chasque soleil 3-5 v
2. Je me plaignois à tout-propos Ne soupirant que sanglots, Pource que 3-5 v
3. Trinke trink trink pon pokras : Moy ne trinker haûtre fin, L'haûtre nut 3-5 v
4. Vivre tout honteux, soucieux devenir, Varier toudouteux Et dessein ne 3-5 v
5. Sui ton erre (coeur bizerre) si en aron Nou' raizon. Queque temps loyal 3-5 v
6. Come le F?nix ja mort, Desous'sa cendre vif sort, Je me defais Et puis 3-5 v
7. A l'ayde, helas amis Blessé je suis, A l'eau, jusqu'au milieu Je suis tout 3-5 v
8. Puis que tu es jeune d'ans, & je vois de gris Maints cheveux amassant : 3-5 v
9. Pour vous (nimfe) ne cesser De lamenter jour & nuit, Rien qu'en vous 3-5 v
10. Le bandoulier va du passant Voler le bien tou-les jours : Tu vas le coeur 3-5 v
11. Muze resen-toy d'un fat, D'un glorieux sufizant : Traistre méchant & ingrat 4-6 v
12. Qui onc l'Amour l'amour noma, Vouloit le surnomer la mort : L'amant ja 4 v
13. La belle fleur qui violet ayme le teint, Et celle là qui le blafard de l'or peint 3-5 v
14. Patourelles joliettes, & fidelle' patoureaux, Et qui aymet amourettes & qui 3-5 v
15. Onque ne fut si farouche beauté Dont ne se peut amolir la fierté. Je m'en 3-5 v
16. Pourquoy m'as tu quité, méchante sans foy ? Moy qui onc n'eut dessein 3-5 v
17. L'un se repaist Du violet, L'autre du noir, l'autre du gris, L'autre a le blanc 3-5 v
18. Si d'une petite ?illade toute d'amour & desir, Tu me daygnes éjouir. Alors 3-5 v
19. Tout autant de regards Que viens me lancer, Autant sont-ce de dars Qui 3 v
20. Dedans le n'u suis-je areté D'un tel amour & tant fort, Que r'aquestant 3-5 v
21. Lors que le n'u se brizera, Dans qui ma gente Cipris, Pour estre sien me 3-5 v
22. A la fraischeur, je voudrois or Tenir ma nimfe mon trezor : Et dedans 4 v
23. S'il s'estoit entre les fleurs Dit qu'une fleur comandroit, Certe à la rose 4-5 v
24. Ce n'est que beau, que bon, qu'adroit, Rien que bien tres-exquis. Qu'en la 4-5 v
25. D'un sort du ciel aresté, Emer trop grande beauté, Selon que puis le sentir 3-5 v
26. Si folie estoit douleur Tous feroyent ou plainte ou pleur : Par sagesse ou 3-5 v
27. Les b?ufs qui le soc tireront sans fin, Labourant les chams & de soir 3-5 v
28. Nimfe je suis le Fénis, Moy qui me meurs renaissant, Moy qui renais 3-5 v
29. D'un coeur fier le refus amer M'emplit l'ame de feu dont furieux je suis 3-5 v
30. Qu'il n'aille plus se montrant Ni d'astre fixe ou d'errant : Chacun cachant 3-5 v
31. Trébien tu peux me laisser, Et moy de toy me passer : Tel je seray que 3-5 v
32. Maistresse i' faut bien un jour D'amour mourir à mon tour, Afin qu'étant 4 v
33. Ah ! tu me fais de dezir mourir ; Tant à te voir j'ay de plaizir. Lors qu'à la 4-6 v
34. Tros Anchisiade facilis descensus Averni Noctes atque dies, patet atri 4 v
2a pars : In puteum facili descensu proruit hircus, Hoc opus hic
35. O mon amour, tou-mon heur, Ma colombe ma fleur, Mon bien mon ayze 3-5 v
36. Lors que mourois de t'aymer de moy te raillois, Puis quand lamentois, gaye, 3-5 v
37. Ces amoureux n'ont que douleurs & ennuis, Ne font que plaints toute les 3-5 v
38. Sur la coline me proumenois Au plus gaillard & plus verd de nos mois, 3-5 v
39. Je ne say qui te tient, Je ne say d'où vient ceste trayson : Et say bien que 3-5 v
40. O qu'il est heureux ce franc coeur Qui ne sait que c'est d'amours, Ni de ses 3-5 v
41. Belle vien tost de queque espoir me caresser, Que je suis tien, & tu as 3-5 v
42. O chaus soupirs, derniers soupirs Qui voulez me laisser Froid, pasle, 3-5 v
43. Prens de moy quelque pitié, oy tant de sanglots, Las ! done paix, done fin 3-5 v
44. Bien que soit la langueur Dangereuse à mon coeur Qu'il soufre ainsi pour 4-6 v
45. Doucette, doux sucre fin, Toute miel, sadinette mon bien, Roze de teint 4-5 v
46. Mon coeur que d'ennuis Par cy devant soufers, Cherchant de gaigner 4-5 v
47. O mon amour tu t'enfuis, & me laisses ici pleine d'ennuis, Pleurer un coeur 3-5 v
48. Puis que d'ici je m'en vais, Eloygnant ta presence desormais, Escrite au 3-5 v
49. O beaux yeux, le miroir du soleil, le miroir de la beauté, Dont le superbe 3-5 v
50. O traitresse qui fus & la flame & l'humeur de mon coeur, Voy voy 4-5 v
51. O doux & beaux yeux, ô vigoureux regars, O teint reluyzant, crespé 3-5 v
52. Doucette, doux sucre fin, Toute miel, sadinette mon bien, Roze de teint 3-5 v
53. Vers qui me puis-je adresser de tou-point Pour soulager la douleur qui me 3-6 v
54. Donque tu vas te mourant, fleuron tu fletris, Or ta vigueur se fanit & tombe 4 v
55. Le bel honeur, & le brave fait pipeur, Doner la mort à qui t'a doné le coeur 4-6 v
56. Las ! je me plains, Mais ma maitresse est sourde à mes mots : Plus je me 4-6 v
57. Musarum dulces modulos quid spernis aselle ? Piscibus hos mutis en 5 v
58. Qu'est devenu ce bel ?il qui mon ame éclairoit ja de ses rays, Dans qui Cromatique. 3 v

Description
5 volumes 8° oblong, 85 x 130 mm. DESSVS, HAVTE-CONTRE, TAILLE : 74-[2] f., A-I8K4. BASSE-CONTRE : 44-[2]-[2 bl.] f., A-F8, CINQVIESME : 39-[1] f., A-E8. Titre dans l'encadrement EOOMP. Musique notée (type PMF), portées de 111 mm. Lettrines, bandeaux, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
F-Nd/ 502 (2) [haute-contre]
F-Psg/ Rés Vm 219 [complet ; manquent les deux derniers f. de la cinquiesme)
F-R/ Rés I 3173 (2) [taille]

Références
Cat. 1683 ; Cat. Doorn f. D3r ; Cat. Lisbonne 37-857 ; Cat. Huet n° 815 à 819 ; Bibl. Ballard p. 2 ; DUROSOIR 38 ; RISM L 1698.

Notes
La sixième voix est notée dans le volume de Cinquiesme. Une douzaine d'airs de Le Jeune extraits du premier ou du second livre d'airs sont cités comme timbre par un Jésuite anonyme dans une publication en breton imprimée en 1642 à Quimper (cf. LAUNAY p. 382 sq. et LE MENN).

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

GB-Lbl/ A 143 [ 2]
F-Pn/ Rés Vmf 73 [ 5]
F-Psg/ Rés Vm 219
F-R/ Rés I 3173 [ 2]
F-Pn/ Rés Vm7 243 [ 2]
F-Nd/ 502 [ 2]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1608
1607.03.25

Note(s) date(s)

1607.03.25 : privilège imprimé à la fin de la source A
1608 : édition source musicale A

Nom(s) cité(s)

LE JEUNE, Cécile

Dédicataire(s)

L'ALLEMAN, Gabriel

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Référence(s) bibliographique(s) :
Édition(s) moderne(s)

Restitution intégrale par D. P. Walker, 1959 (Publications of the American Institute of Musicology).

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<