Login
Menu et informations
LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : MÉLANGES, I

LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : MÉLANGES, I

Titre uniforme :
MÉLANGES, I
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

MESLANGES DE LA MVSIQVE DE CLAV. LE IEVNE. A 4. 5. 6. 8. & 10. parties
Paris, Pierre Ballard, 1607
parties séparées, 6 vol. (dessus, haute-contre, taille, basse-contre, cinquième, sixième), in-4° oblong, 170 x 220 mm ; dessus : 59-[1] f. ; haute-contre : 61-[1] f. ; taille, basse-contre : 58 f. ; cinquième : 43-[1] f. ; sixième : 17-[1] f.
B-Br/ Fétis 2317 A (RP) [complet]

Note(s) sur la source musicale A

À la fin : Marque GMP (en Q2r dans la Haute-contre, en L4v dans la Cinquiesme, en E2v dans la Sixiesme).

Pièces liminaires et tables
f. P3v Table alphabétique des pièces, groupées par langue puis par effectif croissant (en P4v dans la Haute-contre, en L3v dans la Cinquiesme, en E1v dans la Sixiesme). Pas dans la Taille ni dans la Basse-contre.
f. P4v Extrait du privilège général du 25 mars 1607 (en Q1v dans la Haute-contre, en P2v dans la Taille et dans la Basse-contre, en L4r dans la Cinquiesme, en E2r dans la Sixiesme).

Dépouillement
A QUATRE
1. Que je porte d'envie à mon heureux penser, Qui void comme il luy plait 4 v
2. Quelle eau, quel air, quel feu punira mon offense ? je sens que les fureurs 4 v
2e p. Si je meurs dedans l'air, soit l'air de mes soupirs : Si je meurs
3. Blessé d'une playe inhumaine, Loing de tout espoir de secours, Je 3-5 v
2e p. Comm'un roc à l'onde marine Elle est dure aux flots de mes
3e p. Ainsi qu'au clair d'une chandelle, Le gay papillon voletant,
4. Tu ne l'entends pas la la la, Tu ne l'entends pas c'est latin. La fille d'un 4 v
5. L'aspre fureur de mon mal vehement Si hors de moy m'estrange & me retire 4 v
2e p. Seroit-ce un feu qui me brusle ainsi l'ame ? Ce n'est point feu
6. Je ne me plain de vostre cruauté A mes desirs entierement contraire : Je ne 4 v
2e p. Je ne me plain qu'en mon mal vehement Ne m'est permis voir
7. Vous estes belle en bonne foy, Ceux qui disent que non sont bestes : Vous 4 v
8. En m'oyant chanter quelque-fois, Tu te plains qu'estre je ne daigne musicien 4 v
9. Si dessus vos levres de roses Je voy mes liesses decloses, Mon esprit, ma 4 v
10. Je voulu baiser ma rebelle, Riant elle m'a refusé, Puis apres sans penser à 4 v
11. Debat la noste trill'en May Cante lou tourd, & lou Pic & lou Gay. Bon Vilageoise de Gascogne. 4 v
12. Si madame eust jadis esté de la patrie, Quand le jeune berger pour arbitre 4 v
2e p. L'aveugle mendiant eust chanté d'huis en huis Au lieu des durs
13. Je ne m'éléve icy par la vague des cieux, Pour cercher de leur cours la 4 v
2e p. Je ne sçay manier ny le luth ny la lire, Et ne suis ny Ronsard

A QUATRE
14. O vilanella quand'a l'aqua vai, Di mi se fresca torni' e poi che fai ? Di melo 4 v
15. O occhi manza mia cigli dorati. O faccia d'une Luna tralucente, Tieni mi 4 v
16. Vorria che tu cantassi una canzona, Quando stai sonando la viola : E che 4 v
2a p. Vorria toccassi sempre di bordone. Sonando sol ré fa non sol
3a p. Ch'io canteria per accordar contene. Dolce conforto mio, caro
17. Io piango & ell' il volto suo mi volta. E del mio piant' ogn' hor' si fa piu lieta 4 v
18. O faccia che ralegr' il paradiso, O occhi ch' illustrate la mia vita, Porgeti mi 4 v
19. Assa buccuccia zuccaro ci tieni, Che m'affaturi con se tue parole, O pomo 4 v
20. Donna voi mi paret' un angiolella, Scesa dal cielo stella matutina, Voi sola 4 v
21. Latra traitora tu me fai morire Con s'occhi pinti e con sa bocca biella 4 v
22. Sta costante cor mio ch'io t'a m'ogn' hora E t'amaro per fin ch'avro la 4 v
23. Oime crudel non mi dar piu martoro, Che se non hadi me, qualche 4 v
24. Chi vuol vedere tutte le bellezze, Venga mirar a questa cianciosella, 4 v
25. Fa mi sicuro o mio dolce desire, Ch' io ti stia in fantasia no poco rillo, Et 4 v
26. Sappi madonna ch'io n'haggio dispetto, Quando mi fai serrar sa gelosia 4 v
27. S'io canto, tu mi spacci per cicala E ti fai beffe de li versi miei, omei, 4 v

A CINQ
28. Un jour estant seullet à la fenestre, Vy tant de cas nouveaux devant mes Chanson de Petrarque. 5-6 v
2e p. Puis en mer haute un navire avisoye, Qui tout d'ébene & blanc
3e p. Apres je vy sortir divins rameaux D'un laurier jeune en un
4e p. Au mesme bois sourdoit d'un vif rocher Fontaine d'eau
5e p. Au bois je vy un seul Ph?nix Portant ailes de pourpre & le
6e p. En fin je vy une dame si belle, Qu'en y pensant toujours je
7e p. O chanson mienne en tes conclusions, Dy hardiment ces six
29. Mon coeur avecques vous sera Toujours quelque part que je voise, Le 5 v
30. Susanne un jour d'amour solicitée, Par deux vieillars convoitans sa beauté 5 v
31. Las ! il n'a nul mal qui n'a le mal d'amour, La fille du roy est au pied de la 5 v
32. Pauvre coeur entourné de tant de passions, De tant de nouveautez, de tant 5 v
2e p. Quelle aide maintenant, quel espoir de guerir, Quel bon Dieu
33. J'ay senty les deux maux de l'amoureux martire, Soit de pres, soit de loin, 5 v
2e p. Un soldat courageux blessé d'un coup de trait, Sans prouver sa
34. D'où vient l'amour soudaine, Qui soudain m'a surpris ? D'où vient la douce 5 v
35. Rossignol mon mignon qui dans ceste saulaye, Vas seul de branche en 5 v
2e p. Toutefois rossignol nous differons d'un point, C'est que tu es
36. Helas ! j'ay sans mercy le soucy & la pensée, Helas ! j'ay sans mercy la 5 v
2e p. L'un en la violette Prend delectation, Entre autres celle-cy

A CINQ
37. Fuggite amore o voi che donne amate. Fuggite anchor ch' andasse lei 5 v
38. Di mi donna crudel quest' è l'amore, Che mi monstrast' e m'hai abandonato, 5 v
39. Raggi dov'è il mio bene Non mi date piu pene : Ch' io me n'andro 5 v
40. Madonn' un eremit' haggio trovato, Vecchio canut' e grande di statura. 5 v
41. Poi che di si vil foco, Tu sei ripien' ingrato, Et io da questo laccio 5 v
42. Mill' affann' e tormenti, e mille morti, Per te donna crudel, sopport' ogn' 5 v
43. Sto' innamorato d'une faccia d'oro, Che mi distrugge st' alm' a poc' a poco 5 v
44. Io piansi un tempo, e col mio piant' amaro, Tutto di giaccio e neve 5 v
45. Tra le piu belle nymphe, il sol non vede, Una come la mia leggiadr' e bella, 5 v
46. Su su su su ch'el giorn' è fuoro, Su su pastori uscite, E gli augeletti 5 v
47. Quegli occhi tuoi lucenti, Son due fiammell' ardenti, Che sol di foco eterno 5 v
48. Fuggi fuggi desir fuor del mio core, Voland' andrai dove si trova quella, 5 v
49. Io ti ringrati' amor ch' ai dato bando A tante pene mie, tanti martiri 5 v
50. Viu'in dolor, torment' in doglia e' n pianto, La morte e' l giorno pover 5 v
51. Se Diana in el ciel è una stella, Chiar' e lucente è piena di splendore, Che 5 v
52. Na persona che va Per dove luce sta, L'ombra ch' in terra di se stesso fa Lo 5 v

A SIX
53. Stella crudel perche fuor non mi guidi, Di questo mare di dolorosi pianti ? 6 v
54. Amanti miei, voi che scontenti state, E di lagrim' ogn' hor bagnat' il viso, 6 v
55. Quando lo gallo chiama la gallina, Canta versi d'amor soavemente, Canta 6 v
56. Ogn' un s'allegr'e viv' in fest' e in gioco, S'allegr' il ciel la terr' & ogni fiore, 6 v
57. Pasco mi sol di piant' e viv' in pene, Dopoi che mi legasti in stretti nodi, E 6 v
58. Saporitella mia, musillo d'oro, Se tu voi pur ch'io mora di martire, Da me 6 v

A SIX
59. Elle n'eust sçeu la chaleur esprouver D'un feu plus beau en sa tendre 6 v
60. Monsieur l'abbé & monsieur son valet, Sont fais egaux tous deux comme 6 v

A HUIT
61. Amour & Mars sont presque d'une sorte : L'un en plain jour, l'autre 8 v
62. Arreste un peu mon coeur où vas tu si courant ? - Je vay trouver les yeux Dialogue. 8 v

QUINQUE VOCUM
63. Emendemus in melius quæ ignoranter peccavimus, Ne subitò præoccupati 5 v
2a p. Peccavimus cum patribus nostris, injuste egimus iniquitatem
64. Omnes gentes plaudite manibus jubilate Deo in voce exultationis Quoniam 5 v
2a p. Regnabit Deus super gentes, Deus sedet super sanctam sedem
65. Sancti Spiritus adsit nobis gratia Quæ corda nostra sibi faciat habitaculum 4-5 v
2a p. Quando machinam per verbum suum fecit Deus cæli, terræ
3a p. Ergo nos supplicantes tibi exaudi propitius sancte Spiritus

SEX VOCUM
66. Veni sancte Spiritus reple tuorum corda fidelium, & tui amoris in eis ignem 6 v
[Cinquiesme :] Canon : Et maior serviet minori. Fuga in diapente.
[Taille :] Resolutio.
67. Philomena prævia temporis am?ni Quæ recessum nuntias imbris atquæ 6 v
2a p. Veni, dulcis amica veni noctis solatia præstans inter enim
OCTO VOCUM
68. Adjuro vos filiæ Jerusalem si inveneritis dilectum meum, ut nuntietis ei 8 v
2a p. Quò abiit, dilectus tuus O pulcherrima mulierum ? Quo

ECHO DECEM VOCUM
69. Quæ celebrat thermas Echo' & stagna' alta Nerônis, Deludit voces concava Echo. 10 v

Description
6 volumes 4° oblong, 170 x 220 mm. DESSVS : 59-[1] f., A-P4, HAUTE-CONTRE : 61-[1] f., A-P4Q2. TAILLE et BASSE-CONTRE : 58 f., A-O4P2. CINQVIESME : 43-[1] f., A-L4. SIXIESME : 17-[1] f., A-D4E2. Titre dans l'encadrement EPJ. Musique notée (type MMF2), portées de 177 mm. Lettrines, bandeau, fleurons, titre courant. Ligne de pied : Meslanges de Clau. [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
GB-Lbl/ B.283.d [haute-contre incomplet, taille, basse-contre]
GB-Lbl/ B.283 [haute-contre ; le titre est rapporté de l'édition de 1586]
D-Mbs/ 4 Mus.pr. 366 [basse-contre]
F-Pn/ Rés Vmd 98 (4) [dessus] [autre exemplaire consulté par L. Guillo]
US-Wc/ M1490.L53 Case [dessus, cinquième, sixième]

Références
Cat. 1683 ; Bibl. Ballard p. 31 ; Cat. Rebé ; Cat. Lisbonne 9-280 ; NUOVO VOGEL 1498 ; RISM L 1677.

Notes
Réimpression de l'édition de 1586 (émise sous les dates 1586 et 1587 : LRB 280 et LRB 292). La première édition avait paru à Anvers chez Christophe Plantin en 1585 (STELLFELD n° 9).

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

GB-Lbl/ B 283 d
GB-Lbl/ B 283
D-Mbs/ 4 Mus pr 366
F-Pn/ Rés Vmd 98 [ 4]
B-Br/ Fétis 2317 A RP
US-Wc/ M 1490 L 53 Case

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1607
1607.03.25
1586

Note(s) date(s)

1586 : première édition [émise sous les dates 1586 etr 1587]
1607.03.25 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1607 : édition source musicale A

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Référence(s) bibliographique(s) :
Édition(s) moderne(s)

Restitution partielle par Henry Expert dans Les maîtres musiciens de la Renaissance française, 1903.

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<