Login
Menu et informations
LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : OCTONAIRES DE LA VANITÉ ET INCONSTANCE DU MONDE

LE JEUNE, Claude (1530 ca-1600) : OCTONAIRES DE LA VANITÉ ET INCONSTANCE DU MONDE

Titre uniforme :
OCTONAIRES DE LA VANITÉ ET INCONSTANCE DU MONDE
Source(s) du recueil :
Source musicale A

OCTONAIRES DE LA VANITE ET INCONSTANCE DV MONDE. Mis en Musique à 3. & à 4. parties. Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valentienne, Compositeur de la Musique de la chambre du Roy
Paris, Pierre Ballard, 1606 (le privilège final est daté 1605)
parties séparées, 4 vol. (dessus, haute-contre, taille, basse-contre), in-4° oblong, 175 x 225 mm ; dessus, haute-contre, taille : 25-[1] f. (chaque vol.) ; basse-contre : 19-[1] f.
F-Psg/ Rés Vm 68 [complet]

Note(s) sur la source musicale A

Au verso du dernier feuillet : marque GMP.

Pièces liminaires et tables [publiées dans HIS, p. 463-464]
f. A2r A Monsieur Constans, Gouverneur pour le Roy en l'Isle et chasteau de Marans, épître signée Cecile le Jeune.
f. A3r Quadrain sur les Octonaires de la Vanité mis en musique par Cl. le Jeune, signé O[det] D[e] L[a] N[ouë].
f. G1v Table topographique (en E3v dans la Basse-contre).
f. G2r Extrait du privilège général du 21 août 1605 (en E4r dans la Basse-contre).

Dépouillement
1. Quand on arrestera la course coustumiere Du grand courrier des cieux qui Premier mode 1e partie 4 v
2. Qui ne s'esbahira levant en haut les yeux, Voyant l'ordr'aresté de la course 2e partie 4 v
3. Plustost on pourra faire le jour qui luit N'avoir plus pour contraire 3e partie 3 v
4. Le feu, l'air, l'eau, la terre, ont toujours changement, Tournant & Second mode 1e partie 4 v
5. Y a il rien si fort, Si rude & indomtable Que le flot de la mer par les vens 2e partie 4 v
6. Le beau du monde s'éface, Soudain comme un vent qui passe : Soudain 3e partie 3 v
7. Comme de l'aigle en l'air l'aisle vite & hautaine, comme la nef en l'eau, Troisiesme mode 1e partie 4 v
8. L'eau va vite en s'écoulant, Plus vite le trait volant, Et plus vite encore 2e partie 4 v
9. Vous fleuves & ruisseaux, & vous, claires fontaines De qui le glissant pas 3e partie 3 v
10. C'est un grand mal que folle ambition : Mais quand on a veu l'un ou l'autre Quatriesme mode 1e partie 4 v
11. Qu'as tu ? pauvr'amoureux, dont l'ame demy morte Soupire des sanglos au 2e partie 4 v
12. C'est un arbre que le monde Dont la racine profonde jusques aux enfers 3e partie 3 v
13. Mon ame, où sont les grans discours De ces humains fils de la terre ? Cinquiesme mode 1e partie 4 v
14. Quand le jour, fils du Soleil Nous découvre à son resveil La montagne 2e partie 4 v
15. Le rocher orgueilleux Sent tomber sur sa teste La plus rude tempeste, 3e partie 3 v
16. Quand la face noire des cieux Dérobe le jour à nos yeux : Je represente à Sixiesme mode 1e partie 4 v
17. Mondain qui vis & meurs au monde perissable. Miserable est ta vie, et ta 2e partie 4 v
18. As-tu mis en oubliance Homme ta brutalle enfance, Riant ose-tu chanter 3e partie 3 v
19. Quel monstre voy-je là qui tant de testes porte ? Tant d'oreilles, tant d'yeux Septiesme mode 1e partie 4 v
20. Areste, atens, ô mondain où cours-tu ? Ecoute entans la voix de la vertu 2e partie 4 v
21. Plustost les yeux du firmament Seront sans réglé mouvement : Et 3e partie 3 v
22. L'ambitieux veut toujours en haut tendre, Et adjouter honneur dessus Huictiesme mode 1e partie 4 v
23. J'ay de l'avare & de l'ambitieux Les grands regrets & la plainte entenduë : 2e partie 4 v
24. Pauvre ver travaille, tracasse, Sans te lasser, Pour amasser Les honneurs, 3e partie 3 v
25. Quand la terre au printemps prend sa verde couleur, Sa fleur est messagere Neufiesme mode 1e partie 4 v
26. L'esté ralumant ses feux, Le laboureur tout joyeux Va recompenser sa 2e partie 4 v
27. La glace est luisante & belle. Le monde est luysant & beau. De la glace on 3e partie 3 v
28. Lors que la feuille va mourant Par l'autonne des-honorant Avec sa laideur Dixiesme mode 1e partie 4 v
29. Vois-tu l'hyver accroupi, herissé, Et renfroigné de gelée & froidure : Nous 2e partie 4 v
30. Celuy qui pense pouvoir Au monde repos avoir, Et assied son esperance, 3e partie 3 v
31. Le mondain se nourrit toujours, De l'espoir de ses vains discours Qui ne Unziesme mode 1e partie 4 v
32. Quelle est ceste beauté que je voy tant extréme, Qui avec ses cheveux, & sa 2e partie 4 v
33. C'est folie & vanité D'estre en ce monde aresté. Le plaisir de ceste vie N'est 3e partie 3 v
34. Ambition, volupté, avarice, Trois dames sont à qui on fait service, Et les Douziesme mode 1e partie 4 v
35. Orfévre taille moy une boule bien ronde, Creuse & pleine de vent, l'image 2e partie 4 v
36. Ce monde est un pelerinage : Les meschans forcenés de rage, Y sont les 3e partie 3 v

Description
4 volumes 4° oblong, 175 x 225 mm. DESSVS, HAVTE-CONTRE, TAILLE : 25-[1] f., A-F4G2. BASSE-CONTRE : 19-[1] f., A-E4. Titre dans l'encadrement EPJ. Musique notée (type MMF2), portées de 176 mm. Lettrines, bandeaux, titre courant. Ligne de pied : [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
D-Mbs/ 4 Mus.pr. 546 [dessus]
F-Pn/ Rés Vmd 98 (3) [dessus]

Références
Cat. Lisbonne 24-641 ; RUITER Graswinckel p. 78 (édition non précisée) ; RISM L 1693.

Notes
Les exemplaires de la réédition parue vers 1611 portent aussi la date 1606 au titre (le RISM n'a pas distingué les deux éditions).
Les octonaires sont d'Antoine de Chandieu (sauf les pièces 13, 15, 18 et 24 qui sont de Simon Goulart et les pièces 21, 32 et 36 de Joseph Du Chesne). Certains d'entre eux avaient déjà été mis en musique par Pascal de L'Estocart en deux livres parus à Genève en 1582, imprimés par Jean II de Laon pour Barthélémy Vincent (RISM L 2072, GUILLO Lyon Index 70).
Pour une édition critique des Octonaires de Chandieu, voir CHANDIEU.
Ces Octonaires ont fait l'objet d'un recueil de 18 gravures sur bois qui reprennent le principe des emblèmes, c'est-à-dire une correspondance entre une image symbolique et un texte poétique court qui l'éclaire. L'existence d'octonaires mis en musique par L'Estocart ou par Le Jeune génère une symbiose encore plus originale entre le texte, la musique et l'image.

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
OCTONAIRES DE LA VANITE, ET INCONSTANCE DV MONDE. Mis en Musique à 3. & à 4. parties Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valentienne, Compositeur de la Musique de la chambre du Roy
Paris, Pierre Ballard, 1606 [imprimé vers 1611]
parties séparées, 4 vol. (dessus, haute-contre, taille, basse-contre), in-4° oblong, 175 x 225 mm ; dessus, haute-contre, taille : 25-[1] f. (chaque vol.) ; basse-contre : 19-[1] f.
F-Pc/ Rés 644 [complet]

Au verso du dernier feuillet : marque GMP.

Pièces liminaires et tables
f. 2r A Monsieur Constans, Gouverneur pour le Roy en l'Isle et chasteau de Marans, épître signée Cécile le Jeune.
f. 3r Quadrain sur les Octonaires de la Vanité mis en musique par Cl. Le Jeune, signé O[det] D[e] L[a] N[oüé].
f. G1v Table topographique (en E3v dans la Basse-contre).
f. G2r Extrait du privilège général du 16 octobre 1611, citant nommément Le Jeune (en E4r dans la Basse-contre).

Dépouillement : identique à l'édition de 1606.

Description
4 volumes 4° oblong, 175 x 225 mm. DESSVS, HAVTE-CONTRE, TAILLE : 25-[1] f., A-F4G2. BASSE-CONTRE : 19-[1] f., A-E4. Titre dans l'encadrement EPJ. Musique notée (type MMF2), portées de 179 mm. Lettrines, bandeaux, frises, titre courant. Ligne de pied : [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
GB-Lbl/ R.M.15.b.1 (3) [complet]
GB-Lbl/ B.283.c [haute-contre, taille, basse-contre; le dessus provient de l'édition de 1631]
US-Wc/ M1490.L53 Case [dessus]

Références : néant.

C.
[INCOMPLET]
OCTONAIRES DE LA VANITE ET INCONSTANCE DV MONDE. mis en Musique à 3. & à 4. parties. Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valentienne, Compositeur de la Musique de la Chambre du Roy
Paris, Pierre Ballard, 1631
parties séparées, 3 vol. localisés sur 4 (dessus, haute-contre, basse-contre ; taille non localisée), in-4° oblong, 175 x 220 mm ; dessus, haute-contre : 25-[1] f. (chaque vol.) ; basse-contre : 19-[1] f.
B-Bc/ 26.009 Z [haute-contre, basse-contre]
GB-Lbl/ B.283.c [dessus ; les trois autres parties proviennent de l'édition 1611]

Pièces liminaires et tables [publiées dans HIS, p. 463-464]
f. A2r A Monsieur Constans, Gouverneur pour le Roy en l'Isle et Chasteau de Marans, épître signée Cecile le Jeune.
f. A3r Quatrain sur les oeuvres de Cl. le Jeune, signé O[det] D[e] L[a] N[oüé].
f. G1v Table topographique des Pièces.
f. G2v Extrait du privilège général du 18 décembre 1629, citant nommément Le Jeune.

Dépouillement : identique à l'édition de 1606.

Description
4 volumes 4° oblong, 175 x 220 mm. DESSVS, HAVTE-CONTRE : 25-[1] f., A-F4G2. BASSE-CONTRE : 19-[1] f., A-F4. Taille : non localisée. Titre dans l'encadrement EPJ. Musique notée (type MMF2), portées de 175 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, titre courant. Ligne de pied : OCTONAI. [NOM DE LA PARTIE].

Références
Cat. Doorn f. D2v (daté 1632).

D :
OCTONAIRES DE LA VANITE' ET INCONSTANCE DV MONDE. mis en Musique à 3. & à 4. parties. Par CLAVDE LE IEVNE, natif de Valencienne, Compositeur de la Musique de la Chambre du Roy.
Paris, Robert Ballard, 1641
parties séparées, 4 vol. (dessus, haute-contre, taille, basse-contre), in-4° oblong, 175 x 220 mm ; dessus, haute-contre, taille, basse-contre : 25-[1] f.
F-Pn/ Rés Vm7 244 [complet ; prov. S. de Brossard]

Pièces liminaires et tables
f. A2r A Monseigneur Seguier, Chancelier de France, épître signée Robert Ballard.
f. A3r A Monseigneur le Chancelier, sur sa promotion à l'ordre de Chevalier du sainct Esprit. Epigramme. Dix vers signés Colletet.
f. G1v Table topographique des Pièces.
f. G2v Extrait du privilège général du 17 novembre 1639.

Dépouillement : identique à l'édition de 1606.

Description
4 volumes 4° oblong, 175 x 220 mm. DESSVS, HAVTE-CONTRE, TAILLE, BASSE-CONTRE : 25-[1] f., A-F4G2. Titre dans l'encadrement EPJ. Musique notée (type MMF2), portées de 176 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, titre courant. Ligne de pied : OCTONAIRES. [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
GB-Ge/ Sp. Coll. R.c.4 [complet]
GB-Lbl/ B.283.k [haute-contre, taille, basse-contre]
F-Pn/ Rés Vm7 245 [complet]
US-Wc/ M 1490.L54 Case [complet]

Références
Cat. 1683 ; Inv. 1698 (62 ex.) ; Cat. 1704S ; Inv. 1750 (4 + 1 ex.) ; Cat. Séguier p. 147 ; Cat. Huet n° 138 à 141 ; Cat. Gostling n° 57 ; Cat. Brossard 484 ; Bibl. Ballard p. 32 ; RISM L 1694.

Notes
La même année 1641 paraît une traduction néerlandaise de cette oeuvre (Claudin Le Jeune, Octonaires [...] met Duytsen woorden - Amsterdam, Everhard Cloppenburgh, 1641). Elle est perdue mais citée comme à paraître dans la Courante uyt Italien ende Deutschland du 29 décembre 1640.

Comparaison des sources

B :
Il s'agit d'une réédition, parue en 1611 ou peu après, des Octonaires imprimés en 1606 (1606-H). La page de titre porte toujours la date 1606 alors que le privilège final est celui de 1611 (c'est celui de 1605 dans la véritable édition de 1606). La présente édition est copiée ligne à ligne sur 1606-H, sur un papier légèrement plus grand avec des filigranes différents. L'imprimeur a un peu modernisé l'orthographe et quelques ornements ou lettrines ont été remplacés.
Du fait de la présence du privilège, cette édition ne peut être antérieure à 1611. D'autre part, la régularité du calendrier de publication des oeuvres de Claude Le Jeune nous a incité à lui assigner la date de 1611.

C :
Réimpression des éditions 1606-H et 1611-C.

D :
Réimpression des éditions 1606-H, 1611-C et 1631-C, mais avec des pièces liminaires différentes.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

D-Mbs/ 4 Mus pr 546
F-Pn/ Rés Vmd 98 [ 3]
F-Psg/ Rés Vm 68
GB-Lbl/ B 283 c
US-Wc/ M 1490 L 53 Case
F-Pc/ Rés 644
GB-Lbl/ R M 15 b 1 [ 1]
B-Bc/ 26 009 Z
GB-Ge/ Sp Coll R c 4
GB-Lbl/ B 283 k
F-Pn/ Rés Vm7 245
F-Pn/ Rés Vm7 244
US-Wc/ M 1490 L 54 Case

Commentaire(s) contemporain(s)

[source D]
Cat. Brossard 484.
C'est icy une 2e et peut estre même une 3e edition que Ballard dedia à Mgr le chancelier Seguier, chancelier de France, pour le remercier de la protection qu'il avoit accordée à son Pere et à luy contre l'oppression de ses ennemis, et de ses envieux. [...] Au reste il ne faut pas s'estonner si dans le tems de la premiere edition de ces octonaires, il n'y a ni basse continuë, ny separation de mesures, l'usage n'en estant pas encor commun et n'ayant été introduit. surtout en France que pres de trente ans apres cette premiere edition. Mais il est surprenant qu'en 1641, dans lequel Robert Ballard fit imprimer cette 2e ou 3e edition, il n'y ait pas fait ajouter une basse continuë qui certainement n'auroit pas gâté cet ouvrage, puisque pour lors l'usage de cette partie commençoit à devenir fort commun en France. Mais c'est assez la maniere des imprimeurs, la paresse et souvent la crainte de faire quelque depense les empesche de perfectionner leurs ouvrages autant qu'il le faudroit, même pour leur honneur.

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition des sources musicales A, B, C et D

Date(s)

1606
1605.08.21
1611
1631
1641
1611.10.16
1629.12.18
1639.11.17

Note(s) date(s)

1605.08.21 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1606 : édition source musicale A
1611 : édition source musicale B
1611.10.16 : privilège imprimé à la fin de la source musicale B
1629.12.18 : privilège imprimé à la fin de la source musicale C
1631 : édition source musicale C
1639.11.17 : privilège imprimé à la fin de la source musicale D
1641 : édition source musicale D

Nom(s) cité(s)

LE JEUNE, Cécile
L'ESTOCART, Pascal de
LA NOUE, Odet de

Note(s) nom(s) cité(s)

Dans la source D, le dédicataire n'est plus Jacques de Constans [1547 ca-1639] comme dans les trois éditions précédentes mais Pierre Séguier [1588-1672]

Dédicataire(s)

CONSTANS, Jacques de [1547 ca-1621]
SÉGUIER, Pierre [1588-1672]

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]
BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Référence(s) bibliographique(s) :
Édition(s) moderne(s)

[source A]
Restitution en 2 volumes par Henry Expert dans Monuments de la musique française au temps de la Renaissance, vol. 1 et 8 (Paris, 1924 et 1928).
Pour l'identification des textes et les sources différentes, voir la préface du Second livre des Octonaires de Paschal de L'Estocart, éd. J. Chailley et M. Honegger (Paris, 1959, Monuments de la musique française au temps de la Renaissance, 11).

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<