Login
Menu et informations
MICHEL, Guillaume : CHANSONS, I

MICHEL, Guillaume : CHANSONS, I

Titre uniforme :
CHANSONS, I
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

RECVEIL. DES CHANSONS DE M. GVILL. MICHEL, AVDIENCIER
Paris, Pierre Ballard, 1636
voix seule, 1 vol., in-8°, 150 x 100 mm, 53-[1]-[2 bl.] f.
F-Pc/Rés 282

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A2r A Messieurs Chancy, Justice et Granjon, épître signée G. Michel.
f. A3r A M. Guillaume Michel, Audiencier. Sur ses chansons à dancer. Sizain signé G. S. ¶ Au mesme, sizain signé P. G.
f. G5v Table alphabétique des chansons.
f. G6v Extrait du privilège général du 29 novembre 1633.

Dépouillement (toutes les chansons sont à 1 voix)
CHANSONS POUR DANSER
1. Que Marie est belle, Dieux ! qu'elle a d'appas ! Je me meurs pour elle, Je
2. Lise assise sur les fleurs En sa main tenant sa jouë, Disoit versant mile
3. Printemps, sans ma belle Est-tu de retour ? Pense-tu sans elle Que j'ayme
4. Lisandre au bord de nos ruisseaux, Marioit au doux bruit des eaux Sa
5. J'adore le merite De la belle Karite, Ses beaux yeux Sont mes dieux, Mes
6. Ma chere Philis, Les roses, & les lys N'ont rien de pareil A ton teint
7. Ma Cloris a des appas : Mais ils ne me plaisent pas, Je ne puis aymer le
8. Vrayment disoit Isabeau A Robin Fichette, Voyla mon colét fort beau, Me
9. Aux champs proche Paris Ce ne sont que jeux, & rids, Les belles sous
10. Alison, chere Alison, Fay moy raison, Si tu veux De mes voeux, D'une
11. Vous offensez dieu, Simonne, D'en user de la façon, Oubliez cette leçon
12. Ta coiffure est bien jolie, Ton bavollet est bien mis : Mais estant de tes
13. Je n'en feray qu'à ma teste, Ce lambin n'est pas mon cas, Sçavez vous bien
14. Perrette, ma bonne amie, Que ce Guillot me revient, Toujours il me
15. Mamie le bon garçon, Disoit Margot à sa mere, Si vous sçaviez la façon
16. Sçavez vous bien que Perrette Commence de s'attiffer, Elle a blanche
17. Nostre grand valet Guillaume Me donne tout ce que je veux, Une
18. Robin parlant à Martine Luy dit, c'dit-il, quelque jour J'auray, c'dit-il
19. Ma voisine Jacqueline, Il n'est voisin qui ne voisine, Vos beautez, & vos
20. Je trouvay seulette Aux bois l'autre jour M'amie Gillette, Gillette m'amour
21. Quelle resverie Que ce phantosme d'honneur, Cloris, je te prie Apprens
22. L'astre qui me domine Depuis cinq ou six jours, Me fait si triste mine,
23. J'estois si vollage autrefois, Que plus souvent que tous les mois Je
24. O Dieux qu'elle infortune ! Qu'au retour desiré De Cloris, cette brune,
25. Tirsis mon berger Ne fut jamais volage, Je puis sans danger Baiser son
26. J'ay quitté Cloris : Car cette inhumaine, Outre ses mespris Rioit de ma
27. Silvie trop inhumaine Sçayt ma peine, sçayt ma peine, Et si toujours la
28. Guillot est tout mon desir, C'est luy seul que j'admire, Sans luy je suis
29. Tu cognois bien ma franchise, Je ne veux pas t'offencer : Mais dis-moy,
30. C'est trop dire Son martire, C'est trop long temps soupirer, C'est trop
31. Margot fait de la retive, Perrette veut de l'argent, Jeanne avec son
32. Je ne sçay comment il me prit, Jacqueline mamie, N'y où j'avois mis mon
33. Mais pourquoy dittes vous Les beaux yeux de ma belle Avoir des traits si
34. Ne veux-tu pas, belle Aurore, Au lieu de ce vieil pleureux, Choisir un
35. Le compere Robinet, N'a plus sa grande chandelle, Ce n'est plus rien qu'un
36. Que j'ayme l'humeur de Catin, Dieux ! qu'elle est jolie, Soit au soir, où
37. Tirsis plaignoit son tourment Sur les rives de la Seine, Et disoit que j'ay
38. Cette ravissante brune, Ce miracle de beauté, Sous son pouvoir arresté
39. Philis, vous avez raison, Je ne vays pas au contraire, Pendant ma verte
40. L'hyver a quitté la place, Le printemps est le vainqueur, On ne trouve plus
41. Si jamais j'ayme Magdelon, Que je sois fait comme un poisson, Vray dieu
42. J'estimois par une absence Recouvrir ma guerison : Mais elle n'a la
43. L'hyver est aux vieillards Une saison mortelle : Mais ces jeunes gaillards
44. Robin estoit dans un coin Avec Margot sur le foin, Lors qu'y survint son
45. Beaux yeux ravissants, Nourrissons de ma flame, Charmes de mes sens !
46. Amarillis, vos beaux yeux Peuvent charmer tous les dieux, J'adore vostre
47. Faut-il que cette innocence Soit encore de ce temps ? Que les femmes
48. Je t'ayme Stenelle, Non d'amour mais d'amitié : Je ne suis pas sans pitié
49. J'ayme une beauté nouvelle Qui ne peut avoir quinze ans, Je jouë à des
50. Philis, d'où provient ce change, Qu'ay-je commis contre vous ? - Arcas, Dialogue.

Description
1 volume 8°, 150 x 100 mm, 53-[1]-[2 bl.] f., A-G8. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 76 mm. Lettrines, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : DIXIESME LIVRE.

Autres exemplaires
F-CNm/ Mancel 926 (1)
GB-Cu/ MR290.e.60.1
F-CH/ V.D.67 (1)
D-CZu/ Calvör L 639
NL-DHk/ 6.A.39 (1)
I-Lg/ E.8.h.14/5 (3) [incomplet]
S-N/ [incomplet, prov. L. De Geer]
F-Pa/ 8° BL 11445 (1)
F-Pa/ 8° BL 11360 (4)
F-Pa/ 8° BL 11460 (1) [dans le Recueil de recueils de 1699 ; voir Guillo, Ballard/ 1699-G]
F-Pn (impr.)/ Rés Ye 4419 -> numérisation N070571
F-Pn/ Rés Vm Crlt 233

Références
Cat. 1683 ; Cat. Lisbonne 37-859 ; Bibl. Ballard p. 2 ; Cat. Écorcheville n° 465 ; DAVIDSSON Suède 337 ; RISM M 2660.

Notes
La ligne de pied est visiblement erronée. C'est cette erreur du typographe qui explique que l'exemplaire 8° BL 11446 (1) du Dixiesme livre de chansons pour danser et pour boire de 1637 soit exclusivement composé de cahiers provenant de l'édition décrite ici : le garçon de boutique, en regroupant les cahiers d'après leur ligne de pied, se serait trompé.
Édition recueillie par Christophe Ballard dans 1699-G.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

GB-Cu/ MR 290 e 60 1
F-CH/ V D 67 [ 1]
D-CZu/ Calvör L 639
NL-DHk/ 6 A 39 [ 1]
I-Lg/ E 8 h 14/5 [ 3]
S-N/ incomplet prov L De Geer
F-Pa/ 8° BL 11445 [ 1]
F-Pa/ 8° BL 11360 [ 4]
F-Pn/ Rés Ye 4419
F-Pn/ Rés Vm Crlt 233
F-Pc/ Res 282
F-CNm/ Mancel 926 [ 1]
F-Pa/ 8° BL 11460 [ 1]

Voir aussi

Guillo, Ballard/ 1699-G [recueil de recueils qui reprend cette édition]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1636
1633.11.29

Note(s) date(s)

1633.11.29 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1636 : édition source musicale A

Nom(s) cité(s)

G. S.
P. G.

Dédicataire(s)

CHANCY, François de
JUSTICE
GRANJON

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<