Login
Menu et informations
MICHEL, Guillaume : CHANSONS, IV

MICHEL, Guillaume : CHANSONS, IV

Titre uniforme :
CHANSONS, IV
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

IV. LIVRE DES CHANSONS DE M. GVILL. MICHEL, AVDIENCIER
Paris, Robert Ballard, 1656
voix seule, 1 vol., in-8°, 150 x 100 mm, 43-[1] f.
F-Pn/ Rés Vmd 62 (3)

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A2r A Monsieur Monnerot, Conseiller du Roy en ses Conseils, Secretaire de sa Majesté, Maison, Couronne de France, & de ses Finances, Thresorier de ses Parties Casuelles, &c., épître signée G. Michel.
f. F3v Table alphabétique des chansons pour danser, la chanson pour boire étant à part.
f. F4v Extrait du privilège général du 24 octobre 1639.

Dépouillement (toutes les chansons sont à 1 voix)
CHANSONS POUR DANSER
1. Dois-je la nommer cruelle, Cette reyne de mon coeur ? Ou l'accuser de
2. A vos pieds je viens, Madame, Vous déclarer que mon coeur, Dont vostre
3. Janot pouvoit tout sur moy Je l'aymois d'amour extresme, Et luy qui
4. Silvie pouvoit tout sur moy, Je n'observois rien que sa loy, Et je n'adorois
5. Le jeu des Dames peut s'apprendre, Ma Cloris s'en veut mesler : Mais
6. Du haut de cette montagne Où je garde mes moutons, Je veis bien qu'à ma
7. Je ne l'ay point dit, ma belle, Que j'adore vos beaux yeux, Qu'ils sont mes
8. Une fille de village Dormoit dessous un buisson, Il y survint un garçon Qui
9. Nous allions au village Conduire des eschallas, Avec nous vint Nicolas, Le
10. Un gros, gras, grand garçon de gris Habillé de village, S'estant égaré dans
11. L'autre jour, disoit Perette, A la fin je m'en iray, Ou bien du moins je
12. Je sçay bien que ma Bergere Me regarde de travers ; Mais je veux faire des
13. Vous me chiffonnez l'esprit, J'en ay mal à la teste ; Donnez vostre requeste
14. Encore qu'il fut feste, L'on m'envoyoit au moulin, J'avois mal à la teste
15. Le trictrac, l'eschec, les dames Ne sont point des jeux infames, Si je cheris
16. Non, je ne puis pas Oublier cette belle ; Bien qu'elle soit cruelle. J'adore
17. Tircis me disoit l'autre jour Les yeux remplis de larmes, Que vous avez de
18. Vous sçavez que Jean Benine Est marié depuis peu ; C'est luy qui fait la
19. Je vous jure sur ma foy, Que vous pouvez tout sur moy, Si vous voulez
20. Sors de cette inquietude, Il ne faut point t'affliger, Je veux pour te
21. Un jeune galand soupire Tous les jours aupres de moy, Je sçay fort bien
22. Mes espris Sont espris D'une beauté nouvelle, Tous mes voeux Et mes
23. Que Tircis est heureux d'estre aymé de Silvie ! Qu'ils passent doucement
24. Puis-je te souffrir, jaloux, Apres tant & tant d'outrages ? Je te croyois des
25. Ce petit dieu Cupidon Vint nous voir faire vendanges ; Il avoit des aisles
26. Je te veux faire bien rire D'un jeune amoureux transi, Pour son amoureux
27. Pardon, ma petite folle, Voyez moy d'un ?il plus doux ; Je ne seray plus
28. Qu'ay-je fait, belle inhumaine ? Soupirer est-ce un peché ? N'ay-je pas
29. Amour, abas les armes, Ne sois plus mon vainqueur, Faut-il que tes
30. Dittes-moy, cher Silvandre, Pourquoy vous ne m'aymez pas ? Je vous le
31. La belle que je tiens Me tient davantage, Je cheris mon servage, Bien-
32. Tircis lors que tu soupire ? Est-ce pour l'amour de moy ? Puis-je me vanter
33. Ma belle autant que moy Vous avez cette envie, Je le sçay, je le croy, Je
34. Aupres de toy je soupire, Et je fais milles helas ! N'est-ce pas assez te
35. Revenons à nos moutons ; Où fustes-vous à tastons L'autre jour sans
36. Je ne sçaurois, Tircis, M'empescher de te dire Mes ennuis, mes soupirs,
37. Le plus beau du vilage Me salua l'autre jour, Et d'un gentil langage Me
38. Sans mentir, chere Perrete, Je t'ayme bien plus que moy ; Je t'asseure sur
39. Margot allons dans les bois Cueillir des fleurs, gauler des nois, Puis assis

CHANSON POUR BOIRE
40. Alors que je tiens un verre D'un friant vin Bourguignon, Je parle d'amour

Description
1 volume 8°, 150 x 100 mm, 43-[1] f., A-E8F4. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 76 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : CHANSONS POVR DANSER.

Autres exemplaires
GB-Cu/ MR290.e.60.1
F-CH/ V.D.67 (4)
NL-DHk/ 6.A.39 (4)
D-Mbs/ 8 Mus. pr. 18/11
F-Pa/ 8° BL 11460 (4) [dans le Recueil de 1699]
F-Pn/ Weck H.25 (3)
F-Pn/ Rés Vm7 279
F-Pn/ Rés Vm Crlt 236
F-Pm/ 43973 (5)

Références
Cat. 1683 ; RISM M 2664.

Notes
Édition recueillie par Christophe Ballard dans 1699-G.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

GB-Cu/ MR 290 e 60 1
F-CH/ V D 67 [ 4]
NL-DHk/ 6 A 39 [ 4]
D-Mbs/ 8 Mus pr 18/11
F-Pa/ 8° BL 11460 [ 4]
F-Pn/ Rés Vmd 62 [ 3]
F-Pn/ Weck H 25 [ 3]
F-Pn/ Rés Vm7 279
F-Pn/ Rés Vm Crlt 236
F-Pm/ 43973 [ 5]

Voir aussi

Guillo, Ballard/ 1699-G [recueil de recueils reprenant cette édition]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1656
1639.10.24

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1656 : édition source musicale A

Dédicataire(s)

MONNEROT, Nicolas

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<