Login
Menu et informations
ROSIERS DE BEAULIEU, André de : LES LIBERTÉS, VII

ROSIERS DE BEAULIEU, André de : LES LIBERTÉS, VII

Titre uniforme :
LES LIBERTÉS, VII
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

VII. LIVRE DES LIBERTEZ D'ANDRE' DE ROSIERS SIEVR DE BEAVLIEV
Paris, Robert III Ballard, 1657
2 parties en vis-à-vis, 1 vol., in-8°, 150 x 100 mm, 43-[1 bl.] f.
F-Pc/ Rés 277

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A2r A Monsieur Du Pertuis, Capitaine des Gardes de son Altesse Monseigneur le Prince de Turenne, épître signée De Rosiers Beaulieu.
f. F3v Table alphabétique des chansons.
f. F4v Extrait du privilège général du 24 octobre 1639.

Dépouillement (toutes les chansons sont à 2 voix)
CHANSONS POUR BOIRE
1. Pertuis en toute parts C'est rendu redoutable, Il est infatigable Dedans les [A Monsieur Du Pertuis]
2. Amis, faisons desbauche, Et nous réjoüissons, Pendant que l'aage fauche
3. O le grand animal ! Ce resveur me fait rire, Quand je luy entends dire Que
4. Ha ! que je suis puny ! Ma peine est sans pareille, Mon esclat est terny,
5. Ma vie est bien plaisante, Et j'en ayme le cours, Je rids, je boy, je chante
6. C'est un tresor que la santé, La desbauche luy est contraire ; Mais quoy que
7. Je vays, je viens, je cours Pour divertir ma vie, Et je passe les jours Dedans
8. Je me mocque du nom d'yvrongne, Je ne m'en fascheray jamais, Et je
9. Que le nombre de huit Plaist à ma fantaisie ! Et le jour & la nuit Lors que
10. Qui m'a mis en mesnage ? Ce n'est pas les escus, J'ay pris en mariage La
11. Quittons le serieux, Et parlons de bien rire, Quand on est pas joyeux La
12. Ma gloire est sans seconde, Je regne dans les coeurs. - Et moy par mes Dialogue de l'Amour & de Bachus.
13. Que faits-tu le matin ? - Si-tost que je m'esveille Je demande du vin. - Tu Dialogue.
14. C'est par trop ce haster, Est-ce qu'il vous ennuye ? A loisir faut gouster
15. Nargue de l'ordonnance Qui m'ordonnoit le baing ; Monsieur le medecin Je
16. Nourrissant dans la volupté Ma grosse trongne rouge & ronde, L'on me
17. Nous sommes endormis, Réveillons nostre veine, La pinte est toute plaine,
18. L'hyver est desplaisant Avec sa froide mine, L'esté est trop bruslant
19. Je trouve de tous les édits Que celuy-ci est raisonnable, L'on desgarnira
20. D'où vient cette liqueur ? - Elle vient des bouteilles. - Pour réjoüir le coeur Dialogue.
21. Ca, réjoüissons-nous, Ce vin est delectable, Buvons cinq ou six coups Pour
22. C'est une joye sans pareille Dans l'octave de ce grand jour : Vous nous
23. C'est trop donner dessus la soupe, N'est-ce pas pour en enrager ? Il semble
24. Vous estes des novices En mangeant vostre bien, A gouster les delices
25. Braves qui cherchez les combats, Ma foy vous ne m'y tenez pas ; Je ne me
26. Que Cloris a d'appas ! Et qu'elle est admirable ! Il n'est rien icy bas Qui
27. Il est temps que je me repose, Et quoy n'estes-vous pas contens ? Vous
28. Il arrive souvent Estant dedans la rüe, Que je baisse la veuë, Et marchant
29. Astre, dont le divin flambeau Nous distingue quand il esclaire, Dans le tour
30. Vous dites qu'il est impossible Voyant tous les jours tant d'appas, Que
31. Quand l'amour pense m'attaquer Et dans mon coeur y faire bresche, Aussi
32. L'on nous dit que l'amour Est le tyran des ames, Que la nuit & le jour Il
33. Je regarde à droit & à gauche A l'yvrongne qui ne boy pas ; Ne servant plus
34. Voisin - Que veux-tu ? - Je veux boire, - Tout maintenant je suis à toy. Dialogue.
35. Je ne demande que du vin, Mon goust n'est-il pas raisonnable ? Puisque
36. Ha ! que je suis joyeux ! Prepare-toy ma pance ; L'on ne peut estre mieux
37. Voicy un jour fort ennuyeux, Et ce grand broüillart me lanterne ; Allons
38. Lors que l'on veut faire un festin Il faut regarder aux viandes, Faire le
39. Un repas delectable, C'est ainsi qu'il me plaist ; Des maistres sans valets
40. Amis, lors que j'avois du bien A tout moment j'estois malade, Maintenant

Description
1 volume 8°, 150 x 100 mm, 43-[1 bl.] f., A-E8F4, erreurs de signature. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 77 mm. Lettrines, bandeau, frises, fleurons, titre courant. Ligne de pied : VII. LIVRE DES LIBERTEZ.

Autres exemplaires
F-Pa/ 8° BL 11361 (7)
F-Pa/ Rés 8° BL 11359 (I,7)
F-Psg/ Rés Vm 246

Références
Cat. 1683 ; Bibl. Ballard p. 2 ; RISM R 2641.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pa/ 8° BL 11361 [ 7]
F-Pc/ Rés 277
F-Psg/ Rés Vm 246
F-Pa/ Rés 8° BL 11359 [I, 7]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1657
1639.10.24

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1657 : édition source musicale A

Dédicataire(s)

DU PERTUIS

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<