Login
Menu et informations
ROSIERS DE BEAULIEU, André de : LES LIBERTÉS, XIII

ROSIERS DE BEAULIEU, André de : LES LIBERTÉS, XIII

Titre uniforme :
LES LIBERTÉS, XIII
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

XIII. Liure DES LIBERTEZ D'ANDRE' DE-ROSIERS SIEVR DE BEAVLIEV
Paris, Robert III Ballard, 1665
2 parties en vis-à-vis, 1 vol., in-8°, 155 x 100 mm, 43-[1] f.
F-Pn/ Rés Vmd 64 (6)

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A2r Epistre A Monsieur de Bonne-Vie, signée De Rosiers Beaulieu.
f. A3r A Monsieur De-Rosiers Beaulieu sur son livre. Pièce de trois sizains signée DES BRUIERES, Gentihomme bourguignon.
f. F3v Table alphabétique des chansons.
f. F4v Extrait du privilège général du 24 octobre 1639.

Dépouillement (toutes les chansons sont à 2 voix)
CHANSONS POUR BOIRE
1. Pertuis l'incomparable N'eust jamais de pareil ; Le vin comme un soleil Luit
2. Buvons, mon cher compere, De ce bon vin nouveau : Il est brillant & beau,
3. Le trop d'ambition Rend l'homme miserable, Je n'ay de passion Que pour
4. Mon cher amy tu le voys bien, Ce qu'on te fait est inutille, Et ce medecin
5. Quoy ? faut-il se tourmenter, Ne dois-tu pas escouter Quand tu voy que je
6. Quand j'ay dedans la bouteille De quelque jus precieux, Et qu'il est devant
7. L'Amour veint un matin Pour me faire la guerre, Il me cassa mon verre, Il
8. Quand j'ay mon pot & mon verre, Tous mes esprits sont contens, Des
9. La femme au grand Gregoire Contre moy voulut boire, Je fis son chaperon
10. Jamais dans cét empire L'on ne parle d'amour : C'est un divin sejour Pour
11. Ca, rejoüissons-nous, Faisons la goinfrerie : Quoy ? la mélancholie Est à
12. Haut le coude, compere, Haut la main, haut le bras : Et quoy ne veux-tu
13. Je te suis à la piste, Mon aymable voisin, Ah ! que ta mine est triste !
14. Ce visage de lutin, Vient icy dans ce festin ; Donne-luy de la bassiere, Ou
15. Quand je tiens la bouteille Mon plaisir est parfait ; A ce mot de buffet
16. Le fourbe de medecin, Le trompeur d'apotiquaire ; Quand l'un vous tient
17. Le vin m'enflame, C'est mon dictame ; Lors que j'en prend, Je boy d'autant,
18. Voyez tous ses resveurs, Ils panchent les oreilles ; Au pris de ses buveurs,
19. L'Espagnol a grand raison, Et sa mode est sans pareille ; Quand il sort de
20. Ma fortune estoit feconde Hier au soir quand j'estois fou ; Je possedois le
21. Approche à la deffaite De ce fameux jambon, Tu le trouveras bon, Tiens
22. Voila de fort bons accords, Cela charme les oreilles : Mais le concert des
23. La bouteille me remet Une chose en la memoire, Ma nourrice au lieu de
24. A tout je m'abandonne Voyant ce jus divin : Ca, donne, donne, donne, Ca,
25. Ce que tu viens de dire Engendre le soucy, Nous sommes tous icy Pour
26. Il est vray, j'ayme le bon vin, Mon goust n'est-il pas raisonnable ? C'est
27. Ouy, je suis nay pour boire, Pour rire & pour chanter ; L'on n'en doit point
28. Tu as fait des merveilles, Et l'on doit en effet Admirer les bouteilles Qui
29. Dans le quartier chacun s'estonne Que l'on nous voit si rarement, Que nous
30. Allons, mon compere, Il nous faut marcher, Pour voir ce notaire, Faut ce
31. O la belle apparence Que nous promet Bachus ! Nous aurons de son jus En
32. Le bruit de la Cour m'importune, C'est un tracas qui me desplaist : Tant de
33. Je suis chasseur à la bouteille, Pour courre ce n'est pas mon cas ; Quand
34. Quand selon mon desir Je bois avec plaisir, Je mets le pot par terre, Apres
35. J'ayme la paix, c'est un delice, Je ne trouve rien de plus doux : Je ne
36. Lors que je sors de la taverne, Que je suis bien chargé de vin ; Je n'ay
37. Entre la cave & la cuisine, C'est là où je me veux placer : Il ne faut point
38. Vantez le vin d'Espagne, Les Arbois, les Muscats : Tout cela ne vaut pas
39. Allons, ce faut-il batre ? Ma foy je ne crains rien : Ce nombre me plaist
40. Je l'ay tasté, - Et qu'en dis-tu ? - C'est une liqueur, - Admirable, - Il faut Dialogue.

Description
1 volume 8°, 155 x 100 mm, 43-[1] f., A-E8F4. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 77 mm. Lettrines, frises, fleurons, cul-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : XIII. LIVRE DES LIBERTEZ.

Autres exemplaires
F-ASOlang/
GB-Lbl/ A.769

Références
Cat. 1683 ; Bibl. Ballard p. 2 ; RISM R 2647.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-ASOlang
GB-Lbl/ A 769
F-Pn/ Rés Vmd 64 [ 6]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1665
1639.10.24

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1665 : édition source musicale A

Nom(s) cité(s)

DES BRUYÈRES

Dédicataire(s)

BONNE-VIE, Mr de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<