Login
Menu et informations
non identifié : CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, IV

non identifié : CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, IV

Titre uniforme :
CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, IV
Source(s) du recueil :
Source musicale A

IV. LIVRE DE CHANSONS POVR DANCER ET POVR BOIRE
Paris, Pierre Ballard, 1630
voix seule, 1 vol., in-8°, 145 x 100 mm, 47-[1] f.
US-Wc/ M 1730.A2C35

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. 47v Table alphabétique des chansons, les chansons à boire étant à part.
f. F8v Extrait du privilège général du 18 décembre 1629.

Dépouillement (toutes les chansons sont à 1 voix)

CHANSONS POUR DANCER
1. Cloris cette jeune rusée, Se fachoit qu'on l'avoit baisée : Phillis pour
2. C'est la rigueur d'Isabeau, Qui me va mettre au tombeau, C'est son bel ?il
3. Cloris, ce plaisant visage, S'attend bien de m'attraper : Mais un garçon de
4. Il n'est point de fille en ces lieux Plus belle que je sçache, Ny qui peut se
5. Je sers une belle depuis quelques jours : Mais cette cruelle Est si froide à
6. Pour eschauffer mon vieillard J'ay beau chercher des ruses, J'ay toujours du
7. Vous qui cajollant Phillis Luy dittes pour tout langage Que les roses, & les
8. Las de perdre mon temps A cajoller Silvie, Et de passer ma vie Sans voir
9. Pour un festin qui m'agrée, Voyci tout ce qu'il me faut, Un plat de navets
10. Mon Dieu que ne suis-je fille, Seulement Pour quinze jours : Par cette ruse
11. Les fleurs, les prez, & les bois, Le son des luths & des voix A l'amour
12. Puis que donc les destinées veulent que tous les mortelz, Pour bien passer
13. Je n'ose quasi dire l'excez de mon tourment, Et le cruel martire Que je
14. L'on m'a dit que Magdeleine Se plaint de moy nuit & jour, Que je mesprise
15. Jean s'en revenant des champs, Son petit enfant il prit, Et plein de
16. Tout est perdu ma voisine, Je me brusle à petit feu, Le traistre a fort bonne
17. Adieu belle inexorable, J'ay trop fait le langoureux, Mon amour fut trop
18. De la cour je me desgage, Je ne puis vivre en servage, Je veux aymer
19. Colin dans les bois avec Marion, Luy disoit un jour plein de passion,
20. Le tourment qui me possede Ne se sçauroit esgaller, Belle qui tient mon
21. C'est donc à ce coup maistresse Qu'il m'en faut aller, Le ciel veut que je te
22. Vous souffrez belle Charite, Qu'un amant rare en merite Vous fasse la cour
23. A quoy vous sert, ma brunette, De regretter à tous coups Le temps qu'au
24. A l'ombre d'une fougere, Tout proche d'un jeune bois, Je rencontre une
25. En ce beau temps de vandange Où chascun prend ses esbats, Ne trouvez
26. J'ay grand desir de te dire Je ne sçay quoy qui me fait rire : Mais ce ne sera
27. Belle quand te lasseras-tu De causer mon martire ? Je n'ons ny biauté, ny
28. Ha ! que je suis saouls de tes feintes, Elles me donnent le hoquet, Garde je
29. Que ces bourgeois sont plaisants D'imiter les courtisants, Ils ont un fort
30. Badines qui faites cas D'une volage jeunesse, Ma foy vous ne sçavez pas
31. Iphis, tu faux grandement Quand tu croy qu'une femme Peut aymer
32. Tirsis loing de son soucy, Triste & changé de visage : Plein de douleur &
33. Ne croyez pas que vos mespris Entretiennent ma flame, Mes yeux ne font
34. Crois tu donc, belle obstinée, Pour un baiser seulement, Violer la foy
35. Philis me disoit l'autre jour Qu'elle ne croyoit pas que l'amour Fut un mal
36. Une belle tient mon ame Par de si puissants appas, Que j'endure le trespas

CHANSONS POUR BOIRE
37. De tous les dieux que les mortelz adorent, C'est toy Bacchus dont les biens
38. Sus, sus compagnons, buvons tous d'un mesme accord Au docteur Rabelais
39. Bannissez moy ce breuvage de pomme, Ce n'est pas là le fait d'un honneste
40. Je suis ravy de ce doux bruvage, Tout autre goust me semble sauvage,
41. Sus, sus chacun le verre au poing, Qu'on ayt point d'autre soing Que celuy
42. Sus, sus garçons enyvrons nous Afin que la feste soit bonne, Et que chacun
43. Mes chers amis proferons des merveilles En consultant l'oracle des
44. O Dieux ! que l'hyver me desplait ! Le plus beau jour me semble laid Si je
45. Que le cabaret a d'appas, Que son sejour m'est agreable : Je n'ay point fait
46. Nous n'avons pas beaucoup de vin, Et nos vandangeurs cette année Ont

Description
1 volume 8°, 145 x 100 mm, 47-[1] f., A-F8. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 77 mm. Lettrines, bandeau, frises, fleurons, culs-de-lampe. Ligne de pied : QVATRIESME LIVRE.

Références
RISM 16302a.

Notes
Les textes des chansons 6, 9, 16, 24, 25 et 27 sont de Hugues Guéru, dit Gaultier Garguille.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

US-Wc/ M 1730 A 2 C 35

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1630
1629.12.18

Note(s) date(s)

1629.12.18 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1630 : édition source musicale A

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<