Login
Menu et informations
non identifié : CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, IV

non identifié : CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, IV

Titre uniforme :
CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, IV
Source(s) du recueil :
Source musicale A

IV. Liure DE CHANSONS POVR DANSER ET POVR BOIRE
Paris, Robert III Ballard, 1666
1 ou 2 parties en vis-à-vis, 1 vol., in-8°, 155 x 100 mm, 39-[1] f.
F-Pn/ Rés Vm Crlt 215

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A1v A Monsieur de Francheville, épître signée I. B.
f. E7v Table alphabétique des chansons, les airs à 2 voix et les chansons pour boire étant à part.
f. E8v Extrait du privilège général du 24 octobre 1639.

Dépouillement
Dans les airs dont l'effectif est suivi par un astérisque, la voix inférieure porte la mention LUTH sous quelques notes isolées.

CHANSONS POUR DANSER
1. A l'ombre de ce boccage, Cloris & Tircis un jour, D'un doux & tendre 1 v
2. Vous n'y pensez pas, Philis, Lors qu'avec un soin extréme Vous allez 1 v
3. Mon amoureux martyre Me va faire mourir, Iris ne fait qu'en rire Au lieu 1 v
4. Petite abeille mesnagere, Si vous ne cherchez que des fleurs : Approchez 1 v
5. Quoy ? ne voulez-vous rien comprendre Au langage de mes soupirs ? 1 v
6. Belle & charmante fontaine Que je grossis de mes pleurs, Soyez sensible à 1 v
7. Belle, & charmante Nanette, Qu'en vous je trouve d'appas ! Que pour vous 1 v
8. Que me sert de voir toûjours Philis reine des amours : Que me sert d'avoir 1 v
9. Eloigné de Celimene, Tircis, ce fidelle amant, Tasche d'adoucir sa peine, 1 v
10. Le jeune berger Lisandre, D'amour vivement épris, D'un air languissant & 1 v
11. Jusqu'icy mes soins & ma peine, Prés de vous n'ont pas reussi : Mais si je 1 v
12. Un jour sur les bords de Seine, Le coeur triste, & l'?il mourant, Tircis 1 v
13. Le Docteur Pascase Disoit à Cloris, Par antiperistase, Dans mon coeur le 1 v
14. Je ne porte point d'envie A ces amans fortunez, Tous mes desirs sont 1 v
15. Quel plaisir pour une amante D'avoir un fidelle amant ; Tircis ton humeur 1 v
16. Ha ! que l'amour est un plaisir extréme, Quand d'un beau feu l'on se sent 1 v
17. J'avois servy constamment Une bergere cruelle, Sans avoir eu de la belle 1 v
18. Beaux yeux pour qui je soûpire, Et dont les traits sont si doux ; Le moyen 1 v
19. Je connois une brune Qui n'est pas loin d'icy, Elle est tout mon soucy, 1 v
Les couplets des deux chansons suivantes se peuvent apliquer à chacune des deux,
soit sur le mesme chant, soit sur différent.
20. Vous estes blanche & blonde, Vous charmez tout le monde ; Mais qu'est-ce 1 v
21. Je connois une blonde, Qui n'est pas loin d'icy : C'est un vray racourcy 1 v
22. Tout ce que l'on voit au monde Ne respire que l'amour, L'onde amoureuse 1 v
23. Que vous avez peu de raison, Pendant cette aimable saison, Cruelle que 1 v
24. Tircis caressoit Climene, Sans y manquer d'un seul jour : Mais ce ne fut 1 v
25. Iris est fidelle, Et veut m'enflammer ; Mais quoy que la belle Puisse tout 1 v
26. Ceux qui disent que la Danse Est un divertissement, Ne sçavent pas le 1 v
27. Vous avez plus de beauté, Que vous n'avez de constance : Pour engager ma 1 v
28. Fussiez-vous cent fois plus belle, Vos yeux mille fois plus doux : Catin je 1 v
29. Si vous me permettez de vous voir à toute heure, Helas ! je n'en croy point 1 v
30. Que la douleur est pressante, Lors qu'un berger enflammé Soupire pour 1 v

AIRS A DEUX
31. Lors qu'en amour une jeune beauté, Qui voit languir un coeur, languit de [M. Lambert] 2 v*
32. Quand vous cesseriez d'estre belle, Je devrois vous aimer, puis qu'enfin 2 v
33. Ne me commandez point de vous voir chaque jour, Ou ne defendez plus à 2 v
34. Si Philis ne change un jour L'horreur qu'elle a de l'amour, Qu'elle fera de 2 v
35. L'amour que j'ay pour vous à toute heure soupire, Et vous me demandez, 2 v

CHANSONS POUR BOIRE
36. Ennemis du bon sens Qui frondez le Caresme, Condamner ce saint temps, 2 v
37. Si la bonne-chere & l'Amour Font les doux plaisirs de la vie : Dans ce 2 v

Description
1 volume 8°, 155 x 100 mm, 39-[1] f., A-E8. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 78 mm. Lettrines, bandeaux, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : IV. LIVRE DE CHANSONS.

Autres exemplaires
B-Br/ Fétis 2398 A (RP) [dans le recueil de recueils de 1699 ; voir Guillo, Ballard/ 1699-D]
US-NH/ Music Rare M1621.2 C458 B1 bk.4
F-Pn/ Rés Vm7 285
F-Pn/ Rés Vmd 63 (4)
US-Wc/ M 1730.A2C35

Références
Cat. 1683 ; RISM B 578.

Notes
L'attribution de ce volume à Bacilly, comme les trois volumes précédents, est problématique : d'après les recueils de vers mis en chant, la moitié des chansons peut être attribuée à Bacilly.
L'édition est recueillie par Christophe Ballard en 1699 (voir Guillo, Ballard/ 1699-D) sous le nom de Bacilly, mais la dédicace est pourtant signée d'un énigmatique I. B.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

B-Br/ Fétis 2398 A RP
US-NH/ Music Rare M 1621 2 C 458 B 1 bk 4
F-Pn/ Rés Vm7 285
F-Pn/ Rés Vmd 63 [ 4]
F-Pn/ Rés Vm Crlt 215
US-Wc/ M 1730 A 2 C 35

Voir aussi

Guillo, Ballard/ 1699-D [recueil de recueils reprenant cette édition]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1666
1639.10.24

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1666 : édition source musicale A

Nom(s) cité(s)

I. B.

Dédicataire(s)

FRANCHEVILLE, Louis de

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<