Login
Menu et informations
non identifié : CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, V

non identifié : CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, V

Titre uniforme :
CHANSONS POUR DANSER ET POUR BOIRE, V
Autorité(s) principale(s) :
Source(s) du recueil :
Source musicale A

V. LIVRE DE CHANSONS POVR DANCER ET POVR BOIRE
Paris, Pierre Ballard, 1631
voix seule, 1 vol., in-8°, 145 x 95 mm, 43-[1] f.
B-Br/ CL 4511/3 (RP)

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. F7v Table alphabétique des chansons, les chansons à boire étant à part.
f. F8v Extrait du privilège général du 18 décembre 1629.

Dépouillement (toutes les chansons sont à 1 voix)

CHANSONS POUR DANCER
1. Margot avoit beau prier Jean Guillot le cousturier, Toujours ce grand mal-
2. En fin te voyla marié, Et le premier jour estrenné De corne en apanage :
3. Dans un pré couvert de fleurs Autant que j'ay de douleurs, Mauvaise il me
4. Entre ces douces fleurettes, Ma mignonne, que tu vois, De tes belles mains
5. Philis cause mille trespas, Chacun adore ses appas, Et cherit son visage :
6. Je souffre un si grand martire, Que je ne le puis celer : Deux beaux yeux me
7. Une bergere de ces lieux N'avoit point de seconde : Mais son coeur est
8. Margot cueillant du fourage Haussoit le cul proprement, Et voyant cette
9. Quoy qu'Amarillis choisisse, Elle en fait voir la valeur, Le verd estant sa
10. Belle couleur que les anges Ayment sans doute le mieux, Ne veux-tu pas
11. Un berger prend sa belle, Et va dans un buisson, Se joüant avec elle D'une
12. Janotin le fils de Blaise, Ce garçon plein de moyens, Espousa, ne vous
13. Un jour Margoton vouloit Que Colin leva sa cotte : Mais ce lourdaut luy
14. Une jeune damoiselle Que l'on appelle Margot, Quand quelqu'un la trouve
15. Depuis peu de temps dieu mercy, Guillemette, de mon soucy En fin n'est
16. Discourant du mal extresme Que l'on endure en aymant, Je disoit
17. Depuis trois ans je cheris Tellement la belle Iris, Qu'encore que mesprisé,
18. Vous qui donnez tant d'aubade, Craignez vous point le serein ? C'est avoir
19. Philis esveille toy, La saison te convie De passer avec moy Les beaux jours
20. Nuit & jour j'ay dedans l'ame Un bel objét depuis peu, Qui rend mon coeur
21. Madelon toute parfaitte, Qui me tiens dessous ta loy, Plus ta rigueur me
22. Une beauté sans seconde Me tient captif depuis peu, Et sa belle tresse
23. Silvie, mon cher soucy, Amour m'a conduit icy, Pour plaider devant tes
24. La beauté de Madeleine Nuit & jour me va charmant : Mais elle m'est
25. Mais d'où vient que ma cruelle Fait si peu d'estat de moy, Veu que j'ay
26. N'est-ce pas asseurement Commettre une grande sottise, Que d'aller si
27. Geneviefve, que tes appas Ont sur moy de puissance ! Si je ne sçavons de
28. En revenant du moulin, Avec le berger Colin, Je rencontray sur l'herbette,
29. Entre tous les fringuans qui sont de ce village, Je n'en ay point cognu un de
30. Colin tout bruslant d'amour, Dit à Margot l'autre jour, petite mignonne,
31. Depuis peu que j'ayme une brune Dont la beauté peu commune Fait dire
32. Je veux bien que chacun sçache Que je mesprise l'amour, Et que mon coeur
33. C'est trop faire la facheuse, Philis, vous ne sçavez pas Combien vos yeux
34. Faut-il, Cloris, que j'honore De coeur & d'affection, Que ta foible passion
35. Un jour à l'ombrage d'un bois, Ma bergerette je tenois : N'en criez pas, Ma
36. Janot embrassoit l'autre jour Margot qui luy joüa un tour, Ce prenant à luy

CHANSONS POUR BOIRE
37. Beautez qui charmez tous les coeurs, Pensez vous que vos traits vainqueurs
38. Tout ce qui boit de l'eau m'offense, Et nos peres n'estoyent pas fins De
39. Amis qui portez les faveurs Du grand dieu des buveurs, Il faut quitter la
40. Bon vin, je t'ayme mieux Que le bel ?il de ma maistresse, Je cheris ton jus
41. Si ce n'estoit le bon vin, Y auroit il de medecin Qui nous gardast contre la
42. Patron vois-tu quel orage Menace nostre vaisseau ? Taschons d'eviter
43. Que ce vin a belle couleur ! Comme il petille dans le verre : Mes yeux n'ont
44. Vidons la bouteille à longs traits, camarade, Grillade : Car je suis malade
45. Faut il attaquer la Loraine Cum armis & fustibus, Invoquant à tasse pleine
46. Amy, vois-tu bien ces buveurs ? Ce ne sont point de ces resveurs Qui font

Description
1 volume 8°, 145 x 95 mm. 43-[1] f., A-E8F4. Titre dans l'encadrement EODMP. Musique notée (type PMF), portées de 77 mm. Lettrines, bandeau, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : CINQVIESME LIVRE.

Autre exemplaire
I-Bc/ E 23

Références
HUYS I, 262 ; RISM 16314.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

I-Bc/ E 23
B-Br/ CL 4511/3 RP

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1631
1629.12.18

Note(s) date(s)

1629.12.18 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1631 : édition source musicale A

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Pierre [1581 ca-1639]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<