Login
Menu et informations
vide : AIRS À BOIRE À 2 ET À 3 PARTIES

vide : AIRS À BOIRE À 2 ET À 3 PARTIES

Titre uniforme :
AIRS À BOIRE À 2 ET À 3 PARTIES
Autorité(s) principale(s) :
Compositeur : vide
Auteur du texte : vide
Source(s) du recueil :
Source musicale A

[INCOMPLET]
AIRS A BOIRE A DEVX, ET A TROIS PARTIES. DE MONSIEVR CAMBERT, Maistre & Compositeur de la Musique de la Reyne Mere, & Organiste en l'Eglise Collegialle de Saint-Honnorè de Paris
Paris, Robert III Ballard, 1665
parties séparées, 3 vol. loacalisés sur 4 (second dessus, basse, basse-continue ; premier dessus non localisé), in-8° oblong, 90 x 130 mm ; second dessus, basse, basse-continue : 23-[1] f. (chaque vol.)
F-Pn/ Rés Vmf 71 (25) [second dessus] [sur cet exemplaire, voir notes source A]
F-Pn/ Rés Vmf 51 (12) [basse-continue]
F-Pn/ Rés Vm7 289 [basse, basse, basse-continue]

Note(s) sur la source musicale A

Pièces liminaires et tables
f. A1r A Monsieur Du Mesnil Montmort Conseiller du Roy en sa Cour de Parlement de Paris, épître signée Cambert.
f. A3r Advis au lecteur, de l'auteur, non signé.
f. A4r A Monsieur Cambert sur son livre d'airs à boire. Madrigal. Quatrain signé P. ¶ Response de l'autheur, quatrain non signé.
f. C7v Table alphabétique des airs.
f. C8v Extrait du privilège général du 24 octobre 1639.

Dépouillement
N.B. : ce recueil n'est pas complet. On a supposé, pour donner l'effectif de chaque air, que chacun d'entre eux avait une voix de premier dessus. L'incipit du dernier air est restitué d'après une annotation du temps dans A.274a. Dans les airs où l'effectif porte un astérique, le Second dessus contient une voix de taille.

1. Laquais, apporte la chandelle, Esclaire bien car je chancelle, Je sens déja 3 v, bc
2. O charmante bouteille ! Pourquoy renfermes-tu Dans un ozier tortu Ta 3 v, bc
3. Que j'ayme les plaisirs. - Ils sont tous desirables : - Je gouste seulement les Dialogue. 3 v, bc
4. Courons, courons aux armes : Que j'ayme les allarmes : O dieux ! que les Dialogue. Mars. 2 v, bc
5. Lorsque j'entens tonner je tremble, Et je ne sçay presqu'où je suis : Parce 3 v*, bc
6. Vous qui ronflez endormis sur les couppes, Yvres comme des souppes ; 3 v, bc
7. Je suis ce grand buveur, enfant de la gascogne, Dont le ventre souvent 3 v*, bc
8. Que l'inventeur de la bouteille Fut un grand fat d'avoir mis le jus de la 3 v, bc
9. Alors que je frappe ma pinte Où mon grand broc, Au lieu de casser elle Second couplet. 3 v, bc
10. Quoy ? mettre à la mercy du verre & de l'osier Le plus noble jus de la terre III. couplet. 3 v, bc
11. Au son personne ne rechigne, L'on court au vin, la bouteille fait comme le IV. couplet. 3 v, bc
12. Sus, sus, enfans voicy le jour Du grand patron de la vendange : Chantons, 3 v*, bc
13. De tous les plaisirs de la vie Celuy de boire est le plus doux : Mes chers 3 v*, bc
14. Combattons pour la gloire. Et nous serons heureux, - Exerçons-nous à [Dialogue:] Mars/Bachus. 3 v*, bc
15. Attaquons, attaquons, attaquons, attaquons, Et nous serons heureux, & Second couplet. 3 v*, bc
16. On ne verra jamais que je me rende esclave De ce dieu, qui n'est pas plus 3 v*, bc
17. Amants vivez heureux - Buveurs vivez contens, - Souffrez les divines Dialogue. 2 v, bc
18. O dieux que l'amour est charmant. - Captiver un amant rien n'est si doux, Dialogue. 2 v, bc
19. Faisons bonne chere, Et buvons, ma chere, A la santé de nos amants ; 2 v, bc
20. Sus, sus, pinte & fagot, Sans soucy de l'écot, Buvons à tasses pleines, 3 v*, bc
21. Pauvre amoureux transy, La veille & le soucy te rendent pasle & jaune, 3 v, bc
22. La bouteille & Silvie [sont à moy tour à tour] La bouteille et Silvie me 3 vl, bc

Description
4 volumes 8° oblong, 90 x 130 mm. SECOND DESSVS, BASSE, BASSE-CONTINVE : 23-[1] f., A-C8. Premier dessus : non localisé. Titre dans l'encadrement EPA. Musique notée (type PMF), portées de 113 mm. Lettrines, frises, fleurons, culs-de-lampe, titre courant. Ligne de pied : [NOM DE LA PARTIE].

Autres exemplaires
GB-Cu/ MR280.e.65.3 [basse]
GB-Lbl/ A.274 (6) [basse]
GB-Lbl/ A.274.a (2) [second dessus]

Références
Cat. 1683 ; Inv. 1750 (3 + 11 ex.) ; RISM C 287.

Notes
Les airs sont pour la plupart écrits sur des textes de Pierre Perrin.

Édition recueillie par Christophe Ballard dans c. 1697-B. [Le recueil Rés Vmf 71 contient tous les volumes d'airs cités dans les catalogues et dans le même ordre, aux différences suivantes : cinq livres de La Roche au lieu de trois, et le livre de Le Maire qui manque. Il n'est précédé d'aucune page de titre particulière. Il est donc très probable qu'il s'agisse d'un de ces recueils constitués vers 1697 par Christophe Ballard pour écouler ses vieux stocks de livres d'airs, et non pas d'un recueil constitué par un amateur].

L'avis au lecteur est transcrit dans NUITTER-THOINAN p. 80-81.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

GB-Cu/ MR 280 e 65 3
GB-Lbl/ A 274 [ 6]
GB-Lbl/ A 274 a [ 2]
F-Pn/ Rés Vm7 289
F-Pn/ Rés Vmf 51 [12]
F-Pn/ Rés Vmf 71 [25]

Lieu(x)

PARIS

Note(s) lieu(x)

PARIS : ville d'édition de la source musicale A

Date(s)

1665
1639.10.24
1697 ca

Note(s) date(s)

1639.10.24 : privilège imprimé à la fin de la source musicale A
1665 : édition source musicale A
1697 ca : date de réimpression de la source musicale A par Christophe Ballard

Nom(s) cité(s)

PERRIN, Pierre
P.

Dédicataire(s)

DU MESNIL MONTMORT

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Robert [1610 ca-1673]
BALLARD, Christophe [1641-1715]

Informations sur la notice :

Notice créée par Laurent Guillo (mars 2007).

Date de référence :

<<<< retour <<<<