Login
Menu et informations
DEBEY, Louis Joseph (1744-1817 ap.)
État civil
NOM : DEBEY     Prénom(s) : Louis Joseph     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : DEBAY
DE BAY
DE BEY
Date(s) : 1744-10-9   / 1817-3-25 ap.
Notes biographiques

• 9 octobre 1744, Lille : Naissance et baptême le même jour en l'église paroissiale Saint-Maurice de Louis Joseph  DEBEY, fils de Claude Grégoire Joseph, maître sculpteur et de Marie Anne Joseph Bau, dentellière.

• 19 octobre 1763, Tournai [Belgique] : DEBEY obtient une bourse ou perçoit le versement de sa bourse capitulaire [c'est un résumé de l'acte dont nous disposons]. Pour autant, il est encore difficile d'affirmer que le jeune homme a été formé dans cette église, il ne semble pas exister de délibération antérieure à son sujet [point à confirmer toutefois]. Peut-être a-t-il été formé à la collégiale Saint-Pierre de Lille?

• 7 septembre 1767, Beauvais : "Mtre de musque qui offre ses services". Mr DE BAY, clerc et "phonascus" ("maître de musique"] présente des certificats signés de Mr ROUSSEAU [maître de musique de la cathédrale de Tournai]; le chapitre décide qu'il donnera un aperçu de sa musique le jour même entre vêpres et complies et qu'il dirigera en musique un motet de sa composition le prochain dimanche.
• 11 septembre 1767, Beauvais  : Clerc du diocèse de Tournai, il est reçu maître de musique de la cathédrale Saint-Pierre.
• 2 octobre 1767, Beauvais : Il présente des attestations du chapitre de la cathédrale de Tournai ainsi que du séminaire [de Tournai?] où il se trouve entant que boursier du chapitre depuis au moins le 19 octobre 1763. Le 19 octobre suivant, il reçoit des chanoines de Tournai trois louis d'or en récompense du motet qu"il a composé pour eux.

• 28 janvier 1769, Beauvais : Clerc du diocèse de Tournai, il prend possession de la chapelle de la Trinité desservie dans la cathédrale.

• 14 septembre 1770, Beauvais : "Prier le maitre de musique de se rendre plus exact à ses devoirs" lit-on dans la marge du registre capitulaire des chanoines de la cathédrale Saint-Pierre.

• 18 septembre 1770, Beauvais : L'abbé DEBEY quitte la place de phonascus, on lui accorde ses attestations de service et bonne vie et mœurs.

• 22 septembre 1770, Beauvais : Le chapitre lui refuse la gratification qu'il demande pour son départ; le même jour, il se démet de sa chapelle dont voici l'acte écrit directement dans le registre capitulaire : "Je soussigné ci devant mtre de musique de l'église de beauvais et chapelain de ladite église sous l'invocation de la S.Trinité, declare me déporter librement de ladite chapelle et laisser a messieurs du Chapitre le pouvoir d'en disposer selon leur gré en faveur de qui il plaira nommer a ladite chapelle, en foi de quoi j'ai signé laditte demission, a beauvais 24 7bre 1770 DE BAY".

22 octobre 1773, Cambrai : Le chapitre autorise Duhamel à fournir des habits de chœur d'hiver aux sieurs DEBEY, phonascus [maître de musique], Pierre Alexandre BARRIER, serpent et Jean-Baptiste DUBAILLE, psalmiste/psalteur, tous les trois petits vicaires.

• 21 février 1774, Cambrai : Louis Joseph DEBEY est déjà en poste comme maître de musique  [on utilise à Cambrai le terme "phonascus"] de la cathédrale Notre-Dame.

• 16 août 1784, Cambrai : Prêtre du diocèse de Tournai, phonascus de la métropole, il prend possession de la chapelle Sainte-Luc après s'être démis de la chapelle du Saint-Esprit.

• 21 décembre [sans doute 1784], Ypres [actuelle Belgique]:  Nomination de Louis De Bey, prêtre de Lille, et actuellement phonascus de Cambrai, au poste de phonascus de la cathédrale Saint-Martin.

• 27 Janvier 1785, Ypres : L'affaire n'aboutit finalement pas. Il se démet de ses fonctions, sans doute par procuration.

• 4 octobre 1785, Lille: Son frère Jean-Baptiste Joseph, compagnon imprimeur (sans doute chez Barthélémy Brovellio, imprimeur et libraire paroisse Saint-Maurice), épouse Nathalie Joseph Prévost, "dame tailleuse", en présence d'un autre frère, François Joseph, sculpteur comme leur père qui est alors décédé. Louis Joseph DEBEY n'est pas présent.

• 13 avril 1789, Cambrai : Prêtre du diocèse de Tournai, phonascus de la métropole, il prend possession de la chapelle Sainte-Élisabeth vacante par le décès de l'abbé Millan et se démet de sa chapelle vicariale numéro X sous l'invocation du Saint-Esprit.

• 7 mars 1790, Cambrai: Il est toujours en place comme phonascus, c'est-à-dire maître de musique de la cathédrale Notre-Dame.

• 25 mars 1817, Lille : DEBEY s'est fixé dans la ville et reçoit toujours une pension comme "ex-bénéficier".

Nous perdons ensuite sa trace

Dernière mise à jour : 3 mai 2020

Sources
Annonces, affiches et avis divers, 1772 ; E.Vander Straeten, La Musique aux Pays-Bas avant le XIXe siècle..., 1872 ; F-Ad59/ 4G 1146 ; F-Ad59/ 4G 1146  ; F-Ad59/ 4G1146 ; F-Ad59/ 4G1147 ; F-Ad59/4 5MI 044 R 054 ; F-Ad59/4 5MI 044 R 071 ; F-Ad59/4G1146 ; F-Ad59/4G1147 ; F-Ad59/4G1149 ; F-Ad59/4G1150 ; F-Ad60/ G 2476 ; F-Ad60/ G 2765

<<<< retour <<<<