Login
Menu et informations
DESMURS, Antoine, [cadet] (1781-1831)
État civil
NOM : DESMURS     Prénom(s) : Antoine     Sexe : M
Complément de nom : [cadet]
Autre(s) forme(s) du nom : DESMUR
Date(s) : 1781-3-8   / 1831-3-24
Notes biographiques

Au moment de la Révolution, Antoine DESMUR est expectant de la collégiale Saint-Julien de Brioude. Il a vraisemblablement été formé comme enfant de chœur de cette même église. Sa carrière au sein de l'église s'interrompt : il passe par l'armée avant de s'établir comme boulanger, puis percepteur.

• 8 mars 1781, Brioude : Antoine DESMUR naît et est baptisé sur la paroisse Saint-Jean. Son père Philibert Desmur est bedeau et tailleur d’habit ; sa mère Françoise Laporte est la troisième épouse de Philibert Desmurs († 4 février 1814). Parmi les témoins du baptême on note la présence de Jacques SERVY musicien de la collégiale Saint-Julien. Antoine aura une sœur prénommée Suzanne (ca 1779- Paris, 24 janvier 1812) qui épousera Ferréol PLAIX.

• [1790], Brioude : Antoine DESMURS, alors âgé de 19 ans, et les autres expectants de la collégiale Saint-Julien de Brioude Jacques GROS, Guillaume MERLE, Anselme VELAY, Jean BAGES et Alexis Julien COLOMB adressent une pétition au Comité Ecclésiastique afin d'obtenir un traitement. Leur revenu annuel pour assister quotidiennement à l'office s'élève à trois septiers de grains et dix pots de vin. Le terme d'expectant implique qu'Antoine DESMURS a été auparavant enfant de chœur. Il semble avoir conservé le statut d'expectant pendant plus de 10 ans, ce qui représente une durée particulièrement longue.
• 14 décembre 1792, Brioude : Antoine DESMUR, comme les autre expectants de la collégiale, Antoine ROMEUF, Anselme VELAY et Alexis Julien COLOMB, demande une gratification. Tous obtiennent le 10 janvier suivant, la somme de 200 livres.

• 10 janvier 1793, Brioude : La pétition que signe Antoine DESMUR explique qu'à cette date il est soldat du 67e Régiment, ancien enfant de chœur ayant accompli son temps de service et confirme qu'au moment de la suppression du chapitre "il était dans l'expectative d'une semi-prébende". Il obtient une gratification de 200 livres.

• 24 avril 1806, Brioude : Antoine DESMUR épouse Marie Jobert dite « tailleuze », native de Billom [Puy-de-Dôme] et fille d'un tapissier. Antoine DESMUR est alors âgé de 25 ans et garçon boulanger.

• 24 mars 1831, Auzon [Haute-Loire] : Antoine DESMUR décède ; l’acte le dit veuf, et exerçant la profession de percepteur. Il meurt dans une « maison à loger » du quartier de la place. Est-il de passage ou est-il établit à Auzon ? Le même jour, à la même adresse décède Françoise Desmur, âgée de 35 ans, dont on ne connaît pas la parenté avec Antoine.

Mise à jour le 28 septembre 2017

Sources
F-Ad43/ 1 V 25 ; F-Ad43/ 2 L 207 ; F-Ad43/ 2 L 92 Anciennes cotes ; F-Ad43/ 2L 120 ; F-Ad43/ 6 E 040-007 ; F-Ad43/ 6 E 040-048 ; F-Ad43/ 6 E 15/ 5 ; F-Ad43/ 6 E 40/ 14 ; F-Ad43/ 6 E 40/ 5-B ; F-Ad43/ G 1074 ; F-An/ DXIX/078/582/09

<<<< retour <<<<