Login
Menu et informations
FAUCHAMEAU, Jean-Baptiste (1729-1795)
État civil
NOM : FAUCHAMEAU     Prénom(s) : Jean-Baptiste     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : FASICHAMEAU
FANCHAMEAU
SANCHAMEAU
Date(s) : 1729-5-25   / 1795-7-6
Notes biographiques

La carrière de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU se déroule intégralement à Rodez, où il est joueur de basson dans la cathédrale Notre-Dame.

• 25 mai 1729, s. l. : Naissance de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU. D’après l’acte de mariage, la famille est originaire d’Albi, ; son père Jacques († avant 1750) est tisserand, sa mère est Catherine Boudret († avant 1750).

• 16 août 1747, Rodez : Le Sieur FAUCHAMEAU musicien basson a été retenu a la musique [de la cathédrale Notre-Dame] aux gages ord[inaires] de vingt cinq livres par mois.
• 17 novembre 1747, Rodez : Le chapitre cathédral autorise le maître de musique [SALOMON] et les sieurs MONTIALOUX et DIEUDÉ haute-contre ainsi que FAUCHAMEAU, basson à aller à Albi pour renforcer la musique lors des célébration de la prochaine fête de Saint-Cécile.

• 3 octobre 1749, Rodez : Le sieur FAUCHAMEAU basson a été nommé pour donner leçon aux enfants de chœur attendu que le Sieur SALOMON maître de musique vient de quitter la maitrise [pour celle de la cathédrale de Cahors], et monsieur ledit baille prie d’avertir ledit FAUCHAMEAU d'aller rester à la maitrise, où il aura pour ce faire la dépense jusqu’à ce qu'on trouve un autre maître de musique.
• 12 juin 1750, Rodez : Mandement de 25 livres est ordonné en faveur du Sieur FAUCHAMEAU basson que la compagnie a délibéré luy avancer pour les gages du présent mois.

• 27 octobre 1750, Rodez : Jean-Baptiste FAUCHAMEAU épouse Marianne Rosier, fille d’un tailleur du faubourg Sainte-Marthe, paroisse Notre-Dame de Rodez. Parmi les témoins de la cérémonie se trouvent les noms de Jean-Baptiste LASMAYOUS clerc, Marc Antoine DIEUDÉ.
• 4 mars 1752, Rodez : Jean Antoine Victor, fils de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU et Marie Anne Rosier. Le parrain est Marc Antoine DIEUDÉ et parmi les présents au baptême, se trouve l'organiste Jean Baptiste FABRY. Jean Antoine Victor fera son petit séminaire à Saint-Geniez d’Olt, puis poursuivra au grand séminaire de Rodez, où il sera ainsi noté (carême 1776) : « a fait son séminaire à St Geniez — est entré dans celui-ci depuis un mois, muni de bons certificats — on a rien remarqué contre ses mœurs, ni contre son caractère — il a paru avoir du jugement de la capacité et quelque talent pour la prédication — il fait très bien le chant et les cérémonies. »
• 30 mai 1753, Rodez : Marie Jeanne, fille de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU naît et est baptisée paroisse Notre-Dame. L’acte porte la signature d’Étienne ROUQUAYROL, clerc.
• 29 novembre 1758, Rodez : Un enfant naît et est ondoyé avant de décéder dans la maison familiale de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU.
• 29 mai 1764, Rodez : Jean François Félix Fauchameau, fils de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU naît ; il décèdera le 22 septembre 1765.
 • 6 novembre 1766, Rodez : Naissance de Jean Étienne, fils de jean-Baptiste et Marianne Rozier.

• 9 janvier 1767, Rodez : Gratification de la somme de trente six livres ordonné sur la recette du chapitre en faveur dudit Sieur FAUCHAMEAU basson pour avoir appris au grand enfant de chœur à jouer du basson.

• 27 décembre 1767, Rodez : Jean Antoine Victor, fils de Jean-Baptitse FAUCHAMEAU et de Marianne Rozier son épouse, décède à l’âge de 13 mois. L’acte est signé par Jacques GOMBERT enfant de chœur et Jean-Baptiste LASMAYOUS clerc.

• 1770-1772, Rodez : Jean-Baptiste FAUCHAMEAU est appointé comme musicien avec TEYSSANDIER, CHABBOT, PHILIBERT et VAREILLES.

• 13 novembre 1772, Rodez : Jean-Baptiste FAUCHAMEAU basson et le sieur COSTEYX, maître de musique se rendent à Albi pour renforcer la musique lors de la fête de Saint-Cécile.
• 23 avril 1772, Rodez: Le 1er enfant de chœur souhaitant apprendre à jouer de la basse, Jean-Baptiste FAUCHAMEAU basson est désigner pour lui donner des leçons.

 • 1789-1790, Rodez : Les musiciens de la chapelle de musique de la cathédrale sont payés en 1940 livres pour l’année avec la répartition suivante : 400 livres à la haute-contre [Jacques André CHABBOT] ; 400 livres à la basse-taille [Jean François VAREILLES ou François OURGOULHOUX] ; 120 livres à la taille ; 120 livres à la haute taille ; 300 livres au joueur de serpent [Jacques DAURES], 300 livres au joueur de basson [Jean-Baptiste FAUCHAMEAU] 300 livres au joueur de basse [Antoine TEYSSANDIER ?]

• 12 novembre 1790, Rodez : Jean-Baptiste FAUCHAMEAU, comme 3 autres musiciens de la cathédrale : CHABOT, TISSANDIER et DAURES, reçoit 18 livres pour paiement des anniversaires. Ils sont payés de la même somme l'année suivante.

• 1792 au 9 août 1794 [22 thermidor an II], Rodez : Jean-Baptiste FAUCHAMEAU est mentionné comme musicien dans le tableau des employés des établissements ecclésiastiques supprimés, district de Rodez. Il est âgé de 63 ans. Il est marié et touche une pension de 301 livres 13 sols.

• 6 juillet 1795, Rodez : Décès de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU, dans son domicile, à l'âge de 75 ans.
• 24 juillet 1795 [6 thermidor an III], Rodez : Suite au décès de Jean-Baptiste FAUCHAMEAU, sa veuve Marie Rozier et ses enfants, Françoise et Jean-Baptiste, touchent le reliquat de sa pension.

Mise à jour : 2 avril 2019

Sources
Ad12/ 5 L 257 ; F- 3 G 254 ; F-Ad12/ 1 L 1833 ; F-Ad12/ 1 L 1841 ; F-Ad12/ 1 L 1842 ; F-Ad12/ 3 G 254 ; F-Ad12/ 3 G 255 ; F-Ad12/ 3 G 264 ; F-Ad12/ 3 G 265 ; F-Ad12/ 3 G 267 ; F-Ad12/ 3 G 268 ; F-Ad12/ 4 E 212-13 ; F-Ad12/ 4 E 212-5 ; F-Ad12/ 5 L 251 ; F-Ad12/ 5 L 252 ; F-Ad12/ 5 L 253 ; F-Ad12/ 5 L 257 ; F-An/ DXIX/090/748/03

<<<< retour <<<<