Login
Menu et informations
GARAUD, Martial (ca 1736-1787)
État civil
NOM : GARAUD     Prénom(s) : Martial     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : GAREAU
GARREAU
GARRAUD
Date(s) : 1736 ca  / 1787-3-7
Notes biographiques

Martial GARAUD a sans doute été formé à la psallette du chapitre Saint-Pierre d'Angoulême et resta attaché à cette église une fois devenu adulte. Il meurt quelques années avant la Révolution. Les trois décennies qu'il passa dans le corps de musique de la cathédrale charentaise lui permirent de nouer des relations privilégiées avec plusieurs musiciens toujours en poste en 1790.

• Vers 1736, Torsac [Charente] : Martial GARAUD naît dans cette paroisse située à une dizaine de kilomètres au sud d'Angoulême. Il est le fils de Jean et de Catherine Ducleau [ou Duclau, Ducloux...]. Il porte le prénom de son parrain Martial Dutillet, "sieur de Beauvais" et sa marraine est Marie-Thérèse Orsin.

• 30 mai 1758, Angoulême : Il devient le parrain d'une petite fille baptisée en l'église Saint-Jean. Il est qualifié de musicien. Cette enfant est la soeur de René FRESSAT, futur enfant de chœur.

• 9 octobre 1759, Angoulême : Martial GARAUD, "Me musicien", épouse Françoise Chambeaud, la fille d'un tonnelier. Leur mariage est célébré en l'église Saint-Jacques de l'Houmeau, paroisse de la jeune femme.

• 12 octobre 1764, Angoulême : Il fait baptiser un enfant en l'église Saint-André

• 12 mars 1767, Saint-Amand de Boixe [Charente] : Leur fils Félix, placé en nourrice, meurt.

• 26 juin 1770, Angoulême : Martial GARAUD est témoin au mariage de son collègue à la cathédrale Henri BARDY avec Catherine Lalande.

• 14 mai 1771, Angoulême : Il est choisi pour être le parrain de leur premier fils.

• 18 novembre 1774, Angoulême : Le chapitre augmente ses gages de 100 livres.

• 5 avril 1785, Angoulême : Il figure parmi les témoins présents au mariage de Pierre FLANCHÉE avec Louise Dauphine Duremère. 

• 8 avril 1786, Angoulême : Il demande une avance de 48 livres.

• 7 mars 1787, Angoulême : Martial GARAUD, toujours chantre, meurt. Il est inhumé le lendemain en présence de ses collèges Henri BARDY et Pierre RENARD.
• 10 mars 1787, Angoulême : Une délibération capitulaire indique que 120 livres sont versées à la veuve de Martial GARAUD "en considération des longs services et de la bonne conduite" de son défunt mari. Cette somme comprend "les émoulumens qui lui revenaient depuis le premier de ce mois jusqu'au 8 [sic] jour de son décès".

Mise à jour : 29 mars 2018

Sources
F-Ad16/ 3 E 16/19 ; F-Ad16/ BMS Angoulême ; F-Ad16/ BMS Saint-Amant-de-Boixe ; F-Ad16/ G 337/ 21 ; F-Ad16/ G 337/22 ; F-Am Angoulême/ BMS Petit Saint-Cybard ; F-Am Angoulême/ BMS St-André ; F-Am Angoulême/ BMS St-Jacques de l'houmeau ; F-Am Angoulême/ BMS St-Jean

<<<< retour <<<<