Login
Menu et informations
GAULTIER, Charles (1775-1832)
État civil
NOM : GAULTIER     Prénom(s) : Charles     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : GAUTIER
Date(s) : 1775-11-21  / 1832-12-24
Notes biographiques

Charles GAULTIER fait partie des trois enfants de chœur du Puy-Notre-Dame [M&L] en 1787 et 1788.  Les Penots étant attachés à leur terroir, Charles demeure au Puy-Notre-Dame jusqu'à la fin de ses jours. Fils d'un maçon tailleur de pierre, il exercera le même métier que son père. L'état-civil le dit aussi marchand à plusieurs reprises, propriétaire et secrétaire de Mairie. Le passage de Charles GAUTIER à la psallette a été bénéfique lui permettant une  ascension sociale reflétée par l'importance de sa signature au gré des ans. Marié à dix-huit ans sa descendance est nombreuse. Huit enfants naissent de 1795 à 1814.

• 21 novembre 1775, Le Puy-Notre-Dame [M&L] : Charles GAULTIER, fils de Charles tailleur de pierre et de Radegonde Voyer est baptisé. Son parrain est domestique sur la paroisse voisine de Montreuil Bellay tandis que sa marraine Charlotte Bazille est domestique à la paroisse du Puy. Père et témoins déclarent ne savoir signer. Il s'agit d'une constante dans cette bourgade essentiellement rurale.

• 1787-1789, Le Puy-Notre-Dame : Les comptes du Temporel font apparaître Charles GAULTIER enfant de chœur avec MICHELET et Jullien Louis ROCHEREAU. Il sont à la psallette sous l'autorité de Jullien Louis THOMARÉ Maître de psallette.
La rémunération des enfants est en nature. ROCHEREAU reçoit pour la Saint Michel 36 boisseaux de froment et 12 de seigle. Les boisseaux de froment constituent un fixe, le nombre de boisseaux de seigle est une variante en fonction des enfants et de leur ancienneté.
Célestin Port, érudit du XIXème siècle, complète les informations relatives à la psallette créée dès l'origine du chapitre en 1478 par Louis XI. Autrefois elle était appelée "Collège" et dirigée par un "Principal" chanoine puis chapelain et enfin laïc. En 1757 "Pierre Peltier était maître de psallette, avait un traitement annuel de 100 L et un petit domaine"… Le chapitre lui imposait "l’obligation d’enseigner trois enfants de chœur, sans obligation de les loger, nourrir ny habiller, mais seulement leur apprendre à lire, écrire, le plain chant et musique, et de les conduire tous les jours dans leur habit de chœur à l’église pour assister à l’office tant du matin que du soir, et de les reconduire après lesdits office dans la maison de ladite psallette".
Compte tenu de la stabilité des us et coutumes de la collégiale constatés dans ses archives capitulaires, la position des enfants de chœur en 1788 était vraisemblablement identique à celle décrite en 1757.

• 8 Pluviôse An II [27 janvier 1794], Le Puy-Notre-Dame : Le mariage de Charles GAULTIER, maçon tailleur de pierre, 18 ans et d'Antoinette Guérin, 17 ans est prononcé en la maison commune du Puy. Les témoins - des parents - signent. Les calligraphies de la mariée, Toinette Guérin et du père sont maladroites. L'ex-Maître de psallette THOMARÉ devenu notaire public est présent.

• À partir de 1795, les naissances se succèdent : Huit enfants sont issus de cette union. En 1795 l'aîné est un garçon prénommé Charles selon la tradition locale et en 1814, Radegonde semble la cadette. L'orthographe du nom a varié dans le temps perdant son "l" tout comme la profession de Charles GAUTIER, dit tantôt maçon, marchand, propriétaire, voire secrétaire de mairie en 1807. Sa signature a évolué en fonction de son importance sociale. Pour la naissance de son 6ème enfant, Jean Pierre, il rédige l'acte en présence du Maire.Sa signature envahit la page.

• 2 juin 1818 : Charles GAUTIER est témoin au mariage de Jullien Louis ROCHEREAU, charpentier, ex-enfant de chœur comme lui. Il est dit marchand pour les troisièmes noces de son ami.

• 24 décembre 1832, Le Puy-Notre-Dame : Le décès de Charles GAULTIER, marchand de 53 ans est déclaré par son fils Louis, serrurier et Pierre Falloux perruyeur.

Création de notice : 7 février 2018

Sources
F-Ad49/ 28 G 3 Puy Notre-Dame ; F-Ad49/ BMS Puy-Notre-Dame (Le) ; F-Ad49/ G 1493 Puy Notre-Dame ; F-Ad49/ NMD Puy Notre-Dame ; F-Ad49/ NMD Puy-Notre-Dame (Le)

<<<< retour <<<<