Login
Menu et informations
GAURIER, Augustin (1746 av.-1786)
État civil
NOM : GAURIER     Prénom(s) : Augustin     Sexe : M
Date(s) : 1746-12-5 av.  / 1786-2-27
Notes biographiques

De 1755 à sa mort en 1786, Augustin GAURIER a gravi tous les échelons de la carrière bénéficiale à la cathédrale Notre-Dame de Paris, où il a été serpent et basson. 

• 5 décembre 1746, Paris : Le père d'Augustin GAURIER, Benoît Gaurier, officier de cuisine de Madame de La Baronnie, meurt avant cette date. Sa mère se nomme Marie Geneviève Carrel. Il a un frère, Louis Jean Benoît Gaurier, natif de la paroisse Notre-Dame-des-Champs. Le couple s'est marié en l'église Saint-Sulpice en janvier 1724.

• 28 mai 1755, Paris :  Augustin GAURIER, clerc du diocèse de Paris, est reçu serpent la la cathédrale Notre-Dame.

• 9 avril 1761, Paris : Il succède à LEMOINE comme chanoine sous-diacre de Saint-Denis-du-Pas. Il continue probablement à jouer du serpent ou (et) du basson.

• 3 juin 1761, Paris : GAURIER est autorisé à se retirer neuf mois au séminaire afin de se préparer à recevoir le sous-diaconat.
• 19 septembre 1761, Paris : Il reçoit les quatre ordres mineurs.

• 23 avril 1762, Paris : Le receveur général lui verse 75 livres pour montant de sa gratification à l'issue de neuf mois passés au séminaire.
• 6 septembre 1762, Paris : Augustin GAURIER, chanoine sous-diacre de Saint-Denis-du-Pas, est autorisé à se présenter à la prochaine ordination pour être promu sous-diacre.

• 12 janvier 1763, Paris : Sous-diacre du diocèse, il succède comme chanoine-diacre de Saint-Denis-du-Pas à Henri Charles COTTIN.

• 19 octobre 1766, Paris : Sa mère, présentée comme veuve d'un bourgeois de Paris, s'éteint paroisse Saint-André-des-Arts, rue du Battoir [Y 10 780].

• 2 septembre 1767, Paris : Augustin GAURIER, chanoine-diacre de Saint-Denis-du-Pas, obtient trois semaines de congé.
• 17 octobre 1767, Paris : Le partage des biens de la succession de sa mère Marie Geneviève Carrel, veuve de Benoît Gaurier, bourgeois de Paris, est dressé par maître Sémillard, notaire au Châtelet.

• 18 août 1769, Paris : Il obtient un congé d'un mois avec maintien de ses gages.

• 7 mars 1770, Gentilly [Val-de-Marne] : Son frère Louis Jean Benoist, âgé de 34 ans, natif de la paroisse Notre-Dame-des-Champs, meurt à l'infirmerie Saint-Roch de l'hôpital de Bicêtre. Il était commis chez un négociant parisien et célibataire.

• 17 août 1771, Paris : Augustin GAURIER, diacre du diocèse, chanoine diacre de Saint-Denis-du-Pas, succède à COTTIN comme vicaire de Saint-Aignan.
• 11 septembre 1771, Paris : Il obtient la permission de se rendre au séminaire de Saint-Magloire afin d'y suivre les exercices préparatoires à l'ordination presbytérale.
• 12 décembre 1771, Paris : Il est autorisé à se présenter à la prochaine ordination afin d'accéder à la prêtrise. Il sera examiné par le chanoine Dubois-Basset.

• 19 août 1772, Paris : Déjà vicaire de Saint-Aignan, Augustin GAURIER succède dans l'office de "clerc de chantre" à COTTIN, chanoine de Saint-Denis-du-Pas. Il assure l'intérim jusqu'à la Toussaint.

• 10 février 1773, Paris : GAURIER, désormais prêtre du diocèse, vicaire de Saint-Aignan depuis le 17 août 1771, succède à défunt Henri Charles COTTIN dans un canonicat presbytéral de Saint-Denis-du-Pas. Sa vicairie passe à Alexandre SEGUIN DE VAZEILLE.

• 1775-1776, Paris : Les almanachs musicaux indiquent qu'il est basson de la cathédrale, tout comme DUCLOS.

• 23 août 1776, Paris : Augustin GAURIER, petit distributeur et pointeur du chapitre, est pris à partie chez lui par Pierre LARSONNIER qui refuse d'émarger certaines des dix-sept tables de distributions sur lesquelles il a été muleté par le chantre ; il les jette dans la Seine puis, regrettant son geste, va les rechercher en proférant des menaces.

• 7 août 1778, Paris : "Messieurs ont authorisé le sr Gaurier Bénéficier de l'Eglise de Paris comme succédant au sr Duclos dans la fonction de clerc de M. le Chantre a recevoir a l'Hotel de Ville ce qui revient aux Bénéficiers et Chantres de ladite Eglise pour leur assistance à la procession de la reduction de Paris a datter de l'année 1773 inclusivement à raison de 25 livres par chaque année et à en faire la distribution selon l'usage".

• 15 octobre 1784, Paris : Augustin GAURIER succède dans l'office de "grand distributeur" à Jean Robert DUCLOS.

• 14 novembre 1785, Paris : Il est mentionné comme "grand distributeur de l'Eglise de Paris".

• 27 février 1786, Paris : Augustin GAURIER meurt dans la cuisine de l'appartement situé au second étage de la maison qu'il loue à son confrère NICOLLE, située Cour des chantres, cloître Notre-Dame. Sa chambre donne sur la Seine, en face du Pont Rouge. À 21 heures, le sieur Thurault, bourgeois de Paris, est déjà dans la maison et sollicite l'apposition des scellés au nom de l'unique héritier du défunt, Louis Jacques Blasse, mineur émancipé depuis mars précédent.
• 3 mars 1786, Paris : Le décès d'Augustin GAURIER est annoncé au chapitre. Son canonicat est octroyé le même jour à LEBAULT. Le 6 mars, son office de "distributeur de l'Eglise" est donné à ce même LEBAULT.
• 20-23 mars 1786, Paris : Le bailli de la justice de la barre du chapitre fait dresser l'inventaire après décès, qui s'élève à 6 156 livres dont 3 228 livres en louis d'or et écus. L'inventaire des papiers permet de repérer l'acte de partage de la succession de sa mère, un billet de loterie royale et cinq contrats de constitution, l'ensemble passé devant le notaire parisien Sémillard. Dans la commode de sa chambre à coucher se trouvait son "basson garni de ses becqs dans son sac de cuir", estimé 5 livres.

Mise à jour : 30 juin 2022

Sources
Almanach musical de 1775 ; Almanach musical de 1779 ; Almanach musical, 1776 ; An/ LL 232/33/1  ; An/ LL 232/33/3 ; F-An/ ET/ XIX/ 853  ; F-An/ LL 232/ 27/ 1 ; F-An/ LL 232/ 29 [1] ; F-An/ LL 232/ 29 [2] ; F-An/ LL 232/ 30/ 1 ; F-An/ LL 232/ 30/ 2 ; F-An/ LL 232/ 39/ 1 ; F-An/ LL 232/ 39/ 2 ; F-An/ LL 232/ 40 ; F-An/ LL 232/31/3 ; F-An/ LL 232/32/2  ; F-An/ LL 232/33/2 ; F-An/ LL 232/35/1 ; F-An/ LL 232/36/1 ; F-An/ LL 445 ; F-An/ Y 5253 ; F-An/ Z/2/3133

<<<< retour <<<<