Login
Menu et informations
GOUPY, Pierre Alexandre (1741-1813)
État civil
NOM : GOUPY     Prénom(s) : Pierre Alexandre     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : GOUPI
GOUPIL
Date(s) : 1741-4-7   / 1813-8-8 
Notes biographiques

• 7 avril 1741, Châteaudun : Naissance et baptême, paroisse Saint-Valérien, de Pierre Alexandre GOUPY. Il est fils de Michel Goupy bourrelier, et de Marie Anne Bonamy. Son parrain et sa marraine savent signer.

• 29 novembre 1769, Saint-Calais [Sarthe] : Pierre Alexandre GOUPY, tailleur d'habits, épouse Marie PROVANDIER, fille d'un maître serger.

• De janvier 1771 à octobre 1774, Saint-Calais : Naissance de 4 enfants, dont 3 meurent en très bas âge (à 6 mois, 7 mois et quinze jours). Sur les 7 actes correspondants, Pierre Alexandre GOUPY est dit 5 fois tailleur d'habits, et 2 fois musicien : on peut supposer qu'il joue déjà du serpent à l'abbaye de Saint-Calais (comme ce sera le cas à la veille de 1790), voire à la Collégiale Saint-Pierre ou à l'église paroissiale Notre-Dame, mais qu'il ne s'agit pas de postes à plein temps lui permettant de vivre.

• De juin 1778 à novembre 1787, Saint-Calais : Naissance de 5 enfants, dont 1 meurt le jour même. Sous réserve des décès éventuellement survenus en nourrice à l'extérieur de Saint-Calais, la mortalité infantile semble s'atténuer dans la famille Goupy, peut-être sous l'effet d'une amélioration des conditions économiques ? Le dernier fils (né en 1787) atteindra bien l'âge adulte... mais ce sera pour aller mourir dans les armées napoléoniennes, en Autriche...
Sur les 6 actes concernant les baptêmes ou les sépultures de ses derniers enfants, Pierre Alexandre GOUPY est dit 3 fois maître tailleur d'habits, et 1 fois maître musicien (pas d'indication professionnelle dans les 2 autres actes, ce qui pourrait indiquer un embarras du scripteur, qui à cette période-là indique assez régulièrement les professions).

• 1790, Saint-Calais : Pierre GOUPIL est serpent à l'Abbaye bénédictine de Saint-Calais. Depuis quand ??
• 23 novembre 1790, Saint-Calais : En qualité de "musicien de l'abbaye royale de St-Calais", il dépose une requête auprès du district.
• 25 janvier 1791, Le Mans : Le directoire du département de la Sarthe examine sa demande en même temps que celles de 7 autres musiciens, Nicolas BESNARD, Nicolas BOUTELOU, Joseph DORIZE, Anne-Flore MALLET, François MARC, François PRÉVOST et Françoise Adélaïde VEIMRINGER. Il accorde à GOUPIL un mandat de 8 livres à titre de provision alimentaire. C'est le mandat le plus faible de tous ceux qui sont accordés ce jour-là.

• 11 janvier 1792, Le Mans : Le directoire du département fixe sa pension à 36 lt par an, à compter du 1er janvier 1791. C'est une des plus faibles rencontrées.
• Jusqu'en messidor an 2 (juin 1794) au moins (fin du registre dépouillé), Pierre GOUPIL, "ci devant serpent de la ci devant abbaye de St-Calais" touche régulièrement sa petite pension, 9 livres chaque trimestre.

• 7 juillet 1809, à Leoben, Styrie, Autriche : Son fils dernier né, Jean-Pierre Goupy, conscrit de 1807, est tué. Il était Fusilier du 11e régiment d'infanterie de ligne.

• 8 août 1813, Saint-Calais : Ses deux gendres, Jacques Voisin, cordonnier, 36 ans, et Arnaud Chardon, journalier, 33 ans, viennent déclarer le décès du sieur Pierre Alexandre GOUPY, tailleur d’habits, époux de Marie Prévandier.
Ils savent qu'il était né à Châteaudun, mais ne disent rien de son ancien métier de musicien...

Mise à jour : 23 septembre 2014

Sources
F-Ad28/ état civil en ligne ; F-Ad72/ L 1998 ; F-Ad72/ L 31/2 ; F-Ad72/ état civil en ligne

<<<< retour <<<<