Login
Menu et informations
GRASSIN, Marie Thérèse (1763-1836)
État civil
NOM : GRASSIN     Prénom(s) : Marie Thérèse     Sexe : F
Autre(s) forme(s) du nom : GRASSEIN
Date(s) : 1763-12-7  / 1836-6-23 
Notes biographiques

Musicienne, fille, épouse et mère de musicien, Marie-Thérèse GRASSIN s'inscrit dans une dynastie musicienne dont la mobilité géographique est avérée. Elle semble suppléer brièvement son mari en tant qu'organiste de l'église paroissiale d'Hennebont [Morbihan] en 1785-1786, poste qu'elle occupera également beaucoup plus tard à Nemours [Seine-et-Marne].

• 7 décembre 1763, Quimperlé [Finistère] : Née à cette date, Marie-Thérèse GRASSIN est baptisée le lendemain paroisse Saint-Colomban. La profession de son père n'est pas donnée dans son acte de baptême (les curés bretons indiquent rarement les métiers dans leurs registres paroissiaux), mais l'on sait par ailleurs que Pierre GRASSIN, est alors organiste à l'abbaye Sainte-Croix en cette même ville. Les parents de la nouvelle née, Pierre GRASSIN et Renée-Catherine Moricet, s'était mariés le 6 mars 1749, en l'église paroissiale Saint-Colomban de Quimperlé. Leur acte de mariage stipulait que le marié était "musicien et organiste", sans préciser son lieu d'exercice.

• 11 mai 1784, Hennebont [Morbihan] : Marie Thérèse GRASSIN épouse Charles Louis Thomas LENGLET, natif d'Abbeville. Aucun métier n'est indiqué pour les deux conjoints.
• 7 juillet 1785 : Lors de la naissance de leur premier enfant, le père est dit musicien.
• 30 juin 1786 : Marie-Thérèse GRASSIN, organiste, signe un document stipulant qu'elle a reçu "de monsieur Ponsar fabricier de leglise de notre dame la somme de vingt cinq livre pour une demie année de mes apointement dont le terme est echus du vingt cinq de ce mois".
• 23 août 1786 : Lors de la naissance de leur 2ème enfant, le père est dit organiste. Trois autres naissances suivent (1787, 1789, janvier 1792), toujours à Hennebont, sans que le métier du père soit indiqué, ni a fortiori celui (éventuel) de la mère. On peut penser néanmoins que le père a bel et bien continué son métier d'organiste jusqu'à la Révolution et qu'il appartient à la génération 1790. On ne peut (actuellement) en affirmer autant pour Marie-Thérèse Grassin elle-même.

• 29 décembre 1792, Hennebont : Lors de la déclaration de naissance du 6ème et dernier enfant LENGLET/GRASSIN né à Hennebont, Charles Louis Thomas LENGLET signe "Lenglet gendarme", ce qui semble indiquer une reconversion sous la pression des événements.

• 9 mars 1807, Nemours [Seine-et-Marne] : Charles Louis Thomas LENGLET musicien, décède à son domicile, 169 rue du Centre. Son épouse est vivante.

• 14 juin 1815 : Marie-Thérèse GRASSIN assiste au mariage de son fils Corentin, qui était né le 15 juillet 1789 à Hennebont. Il est bonnetier et musicien.

• 23 juin 1836 : L'acte de décès de Marie-Thérèse GRASSIN la dit "ancienne organiste de Nemours".

Mise à jour : 7 août 2018

Sources
F-Ad29/ BMS St-Colomban de Quimperlé ; F-Ad56/ BMS N-D du Paradis ; F-Ad56/ R 3100 ; F-Ad77/ NMD Nemours

<<<< retour <<<<