Login
Menu et informations
LE ROY, Pierre (1757-1791)
État civil
NOM : LE ROY     Prénom(s) : Pierre     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LEROY
LE ROUX
LEROUX
Date(s) : 1757-8-12   / 1791-4-19 
Notes biographiques

La brève carrière de Pierre LE ROY en fait malgré tout un musicien atypique à Vannes [Morbihan] où nombre de ses confrères, originaires de la cité épiscopale ou de ses environs, n'ont officié qu'à la cathédrale Saint-Pierre. Né dans le diocèse de Lisieux, il est en effet passé par la cathédrale de Rennes avant d'arriver à Vannes où il décède à 34 ans.

• 12 août 1757, Saint-Michel-de-Livet [Calvados] : Pierre LE ROY naît dans le foyer de Guillaume Le Roy et Marie-Charlotte Gasnier. Il est baptisé le 14.

• 12 novembre 1787, Rennes : Pierre LE ROY, "acolythe natif de la paroisse de St Michel de Livet", diocèse de Lisieux, est reçu choriste et chapier par le chapitre de la cathédrale Saint-Pierre. Il aura des gages de 33 sols/jour, soit 600 livres/an, et reçoit 50 livres pour frais de voyage, sans qu'il soit précisé d'où il arrive exactement.
• Courant juillet 1788 : Le chapitre de la cathédrale Saint-Pierre enregistre le départ de LE ROY, choriste.

• 12 septembre 1788, Vannes [Morbihan] : Acolyte du diocèse de Lisieux, il est recruté en tant que basse-taille par le chapitre cathédral. Il touchera 500 livres par an auxquelles il ajoutera les gains du chœur. Le 17 octobre, il est chargé d'apprendre le plain-chant et la musique à JOEL, LE KER et TABOURDET.
• Courant mai 1789 : LE ROY devient premier sous-chantre du bas-chœur.

30 avril 1790, Vannes [Morbihan]: Gravement malade, Pierre LE ROY est accueilli à l'hôpital Saint-Yves de La Garenne administré par les Filles de la charité. Le 8 mai, lui et ses collègues adressent une pétition à l'Assemblée nationale pour demander une pension. Premier sous-chantre de la cathédrale de Vannes, il chante toujours la basse-taille sous la direction du maître de musique Claude HERMAND DE SAINT-BENOIST et son traitement est alors fixé à 607 livres 18 sols 5 deniers. Il côtoie à cette époque les musiciens François-Joseph COUILLARD, Pierre-Marie COURET, Yves CURIERE, Yves GARREC, François-Augustin LE KER, LAUNAY et Pierre TABOURDET, ainsi que l'organiste Jean-Charles GOURDIAT et son souffleur FROMONT.

• 19 avril 1791 : Pierre LE ROY, sous-chantre de la cathédrale, meurt paroisse Saint-Pierre. Il est inhumé dans le cloître de la cathédrale.

Mise à jour : 10 août 2017

Sources
B. Frélaut, Les Bleus de Vannes, 1991 ; F-Ad/ L 1488 ; F-Ad14/ BMS Saint-Michel-de-Livet ; F-Ad35/ 1G 702  ; F-Ad56/ 47 G 7 ; F-Ad56/ 59 G 17 ; F-Ad56/ L 1488 ; F-Ad56/ L 1492 ; F-Ad56/ état civil en ligne ; F-An/ DXIX/017/260-2/06 ; F-An/ DXIX/054/150/04 ; F-An/ DXIX/056/191/15 ; M-Cl.Mussat, Musique et Société…, 1988

<<<< retour <<<<