Login
Menu et informations
LIÉBAULT, Michel (1739-1792 ap.)
État civil
NOM : LIÉBAULT     Prénom(s) : Michel     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LIEBAUT, LIÉBAUD, LIÉBAUX
Date(s) : 1739-5-27  / 1792 ap.
Notes biographiques

Serpent et basson de la cathédrale de Clermont-Ferrand pendant plus de 30 ans, Michel LIÉBAULT est originaire de Langres où il a été formé à la maîtrise de la cathédrale. Il insiste dans ses demandes de pension sur les infirmités qu'ont entrainé chez lui la pratique de ces instruments pendant plusieurs décennies.

• 27 mai 1739, Langres (Haute-Marne) : Michel LIÉBAULT naît et est baptisé paroisse Saint-Amâtre. Il est le fils de Nicolas, tailleur d'habits, et de Françoise Baté.

• 21 juin 1745, Langres : Il est reçu enfant de chœur au service de la cathédrale Saint-Mammès et reçoit donc probablement l'enseignement du maître de musique François BELIN.

• 13 juin 1757, Langres : Il termine son service d'enfant de chœur [et devient sans doute habitué de la cathédrale].

• [1757-1761] : On ne sait pas précisément ce qu'il fait au cours de cette période mais il est probable qu'il soit au service de la cathédrale de Langres comme musicien habitué. Il déclare dans l'une de ses suppliques être au service du roi depuis 45 ans dans différentes églises et depuis 32 ans à Clermont-Ferrand". Dans une autre supplique la formulation est un peu différente puisqu'il avoir "passé 45 ans comme musicien soit au service du roy, soit à celuy de différentes église".

• Avril 1761, Clermont-Ferrand : Il est reçu musicien [il joue du serpent et du basson] au service de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption à 36 livres de gages par mois. 

• 1764, Clermont-Ferrand : Il explique dans une supplique que le chapitre de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption l'a reçu à vie comme musicien 3 ans après son arrivée.

1790-1791, Clermont-Ferrand : Il est toujours musicien de la cathédrale et adresse différentes demandes (individuelles et collectives) afin de réclamer une pension.

• 15 décembre 1790, Clermont-Ferrand : Dans une supplique individuelle adressée au directoire du département il déclare être accablé d'infirmités et joint un certificat médical attestant qu'après avoir joué du basson dans ladite église pendant 30 ans, le sieur Liebault se trouve depuis 11 ans atteint d’un tel défaut d’action dans les muscles de la face et parfois d’une telle douleur dans le côté gauche de cette partie qu’il luy ait impossible d’exercer son état."

• 29 mai 1790, Clermont-Ferrand : Lui et les musiciens de la cathédrale de Clermont adressent une pétition au Comité ecclésiastique pour toucher une pension. Font partie de la pétition Jean GAYET, Jean-Baptiste MOREL, Pierre MALIDOR, Léger BOUTAL, Jean d'HOMME et Gilbert LAUDET. Louis Marcel BAYART, maître de musique, signe pour tous.
Le directoire du département du Puy-de-Dôme adresse une question au Comité ecclésiastique en mentionnant qu'il a accordé un secours provisoire de 120 livres à chacun des demandeurs.

• [1792], Clermont-Ferrand : Le directoire du district de Clermont répond à sa demande et délibère qu'il doit lui être accordé une pension de 400 livres. Il est également précisé qu'il devra percevoir une aide provisoire si la pension ne peut être versée rapidement.
Dans son ouvrage sur la franc-maçonnerie en Auvergne, Pierre-Yves Baurepaire le cite comme faisant partie du l'Orient de Clermont-Ferrand, en compagnie notamment d'Antoine BOUCHERON et des frères Gaspard et Étienne VEILLARD LÉPINE.

• Pour l'heure il n'a pas été possible de trouver son acte de décès. Il est peut-être retourné dans sa région d'origine.

                                                                                                                                                                                                                                     Mise à jour : 26 mai 2020

Sources
B.Populus, L'ancienne maîtrise de la cathédrale de Langres..., 1972 ; F-Ad52/ E dépôt 17185 ; F-Ad63/ L 2607 ; F-Ad63/ L 2608 ; F-An/ DXIX/091/782/01-04 ; N. Da Silva, Le chapitre cathédral de Clermont…, 1993

<<<< retour <<<<