Login
Menu et informations
LIEDÉ, Louis, "père" (ca 1690-1761)
État civil
NOM : LIEDÉ     Prénom(s) : Louis     Sexe : M
Complément de nom : "père"
Autre(s) forme(s) du nom : LIÉDÉ
LIEDDE
Date(s) : 1690 ca  / 1761-5-20
Notes biographiques

Bien que Louis LIEDÉ appartienne à la génération précédente par rapport aux musiciens sur lesquels  se penche l'enquête Muséfrem, son profil est très emblématique de ces familles d'organistes où l'on touche l'orgue de père en fils et en fille... celles-ci restant dans une invisibilité qui, ici, reste encore presqu'entière.

• [vers 1690], lieu ? : Si l'on en croit l'âge indiqué à son décès, Louis LIEDÉ ou LIEDDE serait né vers 1690.

• À une date et en un lieu qui restent à découvrir, Louis LIEDÉ épouse Marie-Marguerite Bazier/Bezière, avec laquelle il a au moins un fils, prénommé Louis-François, et une fille dont le prénom reste lui aussi à éclairer.

• Selon Didier Decrette (Histoire du grand orgue de l’église Saint-Pierre de Dreux, 1977) c'est au début de 1740 que LIEDDE aurait remplacé BELLIÈRE à l’orgue de la paroisse Saint-Pierre, pour 300 livres par an.

• En février 1743, à Dreux, sont publiés les bans du mariage de son fils Louis François LIEDÉ, qui est devenu organiste de l'église Royale et collégiale Notre Dame de Poissy. Le futur marié est dit "fils mineur de Louis LIEDÉ organiste de l'église St-Pierre de Dreux, et de Marie-Marguerite Bazier". Il épouse la fille, orpheline, d'un "escuyer", chevalier de l'ordre militaire de Saint Louis.

• 1750, Dreux : Louis LIÉDÉ réside rue Porte-Neuve.

• 3 février 1760, Dreux : Le sieur LIEDDE n'étant plus en état de toucher l'orgue de l'église Saint-Pierre, il propose son fils pour le remplacer, à moins qu'un autre se présente et demande le concours. La Fabrique lui accorde trois mois pour se remettre.

• 13 avril 1760, Dreux : Sans respecter le délai annoncé, le Curé et des Marguillers ont nommé Louis Jacques MALLET comme nouvel organiste, "aux appointements de 400 livres dont 200 livres seront payées au sieur LIEDDE du consentement du dit MALLET (à cause de l'infirmité du dit sieur LIEDDE) et 200 livres au sieur MALLET pour ses honoraires ... après le décès du dit LIEDDE, le dit sieur MALLET jouira des dites 400 livres en entier."

• 20 mai 1761, Dreux : Le sieur LIEDÉ décède en la paroisse Saint-Pierre. Il est inhumé le surlendemain. À côté du curé, les deux vicaires, les deux chantres (Charles Eustache LE COMTE et Marthial QUERET) et le sacristain signent l'acte de décès, signe de l'importance qu'avait le défunt dans la communauté paroissiale. En l'absence de Louis Jacques MALLET, c'est une demoiselle LIEDDE qui va toucher l'orgue pendant 6 mois. On peut penser qu'elle avait déjà antérieurement tenu l'orgue durant la maladie de son père.

Mise à jour : 28 juillet 2017

Sources
D. Decrette, Histoire du grand-orgue de l'église Saint-Pierre de Dreux, 1977 ; E. Veuclin, "Les principaux musiciens de la ville de Dreux…, 1912 ; F-Ad28/ 3 E 134/008 ; F-Ad28/ 3 E 134/013

<<<< retour <<<<