Login
Menu et informations
LUA, René Antoine (1746-1814)
État civil
NOM : LUA     Prénom(s) : René Antoine     Sexe : M
Date(s) : 1746-6-7   / 1814-9-24 
Notes biographiques

Issu d'une famille d'organistes, René Antoine LUA succède à son père - Georges Bernard LUA -  à la tribune de l'église du Croisic [Loire-Atlantique]. La période révolutionnaire n'a pas été un frein dans sa carrière musicale, carrière peut-être facilitée par l'achat en 1793 de l'instrument de l'église où il officie depuis quelques vingt-six années.

• 7 juin 1746, Guérande [Loire-Atlantique] : René Antoine voit le jour du mariage d'entre Georges ou Jorges Bernard LUA, organiste de la collégiale Saint-Aubin, et Felixe Corvée. La famille Lua réside à Bizienne, un faubourg de Guérande. L'enfant, baptisé le même jour en la collégiale Saint-Aubin, a pour parrain René GAUTIER également organiste à Guérande [aux dominicains ?] et pour marraine Jeanne Gounier qui comme lé père savent signer. L'acte de baptême précise que Jorges Bernard LUA et René GAUTIER sont noble homme.

•15 mai 1756, Guérande : Lors du baptême de Anastasia Yvonne Lua - fille de l'organiste Georges Bernard LUA -, René Antoine LUA, âgé de 10 ans et frère de la nouvelle-née, signe comme parrain.

• 11 novembre 1759, Guérande : René Antoine LUA signe comme témoin lors de l'inhumation de sa sœur Angélique Sophie, décédée la veille et âgée de 17 mois. La famille LUA réside au lieu-dit Bizienne.

• 24 mai 1767, Le Croisic [Loire-Atlantique] : Suite au départ en décembre 1766 de la demoiselle COMMEAU, la fabrique de l'église Notre-Dame de Pitié reçoit pour 9 ans à compter du 1er avril 1767 - ce qui sous-entend peut-être une période d'essais de 1 mois - et aux gages annuels s'élevant à 300 livres, René Antoine LUA pour organiste. A ses gages, la fabrique lui accorde aussi annuellement 50 livres pour l'entretien de l'orgue. De plus, le général de la fabrique lui accorde une autre somme de 48 livres pour les réparations immédiates de l'instrument. René Antoine LUA, âgé de 21 ans, ainsi que son père Georges Bernard LUA - alors organiste à Auray [Morbihan] - signent cette délibération.

• 20 octobre 1767, Le Croisic [Loire-Atlantique] : René Antoine LUA épouse en l'église Notre-Dame-de-Pitié Janne Hemery, originaire de cette paroisse. Le père du marié, Georges Bernard LUA, qui signe parmi les témoins, est qualifié de noble homme domicilié en la paroisse Saint-Gildas d'Auray [Morbihan] où il est organiste. Parmi les témoins, on remarque la présence de l'organiste guérandais René GAUTIER qui est également le parrain de l'époux.

• 23 décembre 1768, Le Croisic : Jeanne Hemery donne naissance à un garçon, François Marie. L'enfant, porté le lendemain sur les fonts baptismaux par son père René Antoine LUA "organiste de cette paroisse", a pour parrain son grand-père maternel et pour marraine sa grand-mère maternel qui, seule avec le père, sait signer.

• 24 août 1770, Le Croisic : Le couple Lua accueille la naissance de Guillaume qui, baptisé le même jour, a pour parrain noble homme Guillaume René Thibaut, "cousin de l'enfant à cause de son épouse Modeste Guitton" et pour marraine Cécile LUA, organiste et tante du nouveau-né.

• 25 juin 1771, Le Croisic : La bénédiction de la petite cloche de Notre-Dame-de-Pitié est un évènement symbolique important qui rassemble clergé et paroissiens. René BODET, dont le nom est rarement cité dans les registres paroissiaux, signe le registre ainsi que l'organiste René Antoine LUA. Les parrain marraine de ladite cloche qui porte le vocable de l'église paroissiale sont "deux enfants pauvres, savoir Charles Le More et Marie Le More".

• 8 septembre 1771 : Jeanne Hemery donne naissance à une fille prénommée Marie Jeanne. L'enfant est porté le même jour sur les fonts baptismaux de l'église Notre-Dame-de-Pitié. Le père de l'enfant, René Antoine LUA, est absent. Il s'agit d'une naissance douloureuse car la mère, Jeanne Hemery, meurt en couches.

• 22 novembre 1774, Le Croisic : "Organiste de cette paroisse", René Antoine LUA épouse en secondes noces Marie Lozéhic, originaire de cette même paroisse du Croisic. La marié signe l'acte de mariage. En 1780 = naissance de jumeaux garçons.

• 18 juin 1775, Le Croisic : Jan René voit le jour du mariage d'entre René Antoine LUA "organiste de cette paroisse" et Marie Lozehic. L'enfant, baptisé le lendemain, a pour parrain Jan René Allaire "oncle de l'enfant a la mode de Bretagne" et pour marraine Ollive Josset veuve Rielle sa grande mère qui, tout comme le père, savent signer.

• 8 octobre 1775, Le Croisic : René Antoine LUA prie les marguilliers de l'église Notre-Dame de Pitié de renouveler son bail d'organiste qui arrive à échéance le 1er avril 1776. Les marguilliers accèdent à sa demande et renouvellent le dit bail pour 9 autres années à raison de 350 livres (50 livres de plus que lors de son engagement en 1767) pour les gages annuelles et 50 autres livres pour "l'entretien de l'orgue parce qu'il se charge des menues réparations" soit des gages annuels de 400 livres. De plus, la délibération précise que le sieur LUA devra s'acquitter de "touttes les fondations présentes et avenir[sic]".

• 26 juillet 1777, Le Croisic : Marie Lozéhic donne naissance à un garçon prénommé Jan Marie. L'enfant est baptisé le lendemain en présence de  René Antoine LUA qui est dit noble homme et "organiste de cette église" Notre-Dame-de-Pitié. Le parrain et la marraine sont des parents éloignés et savent signer. Parmi les témoins, on remarque la signature de Louis Hébuterne DOUGLAS, toujours organiste de l'église de Batz.

• 16 octobre 1782, Le Croisic : Jean Marie nait du mariage d'entre noble homme René Antoine LUA "organiste de cette paroisse" et demoiselle Marie Lozehic. L'enfant, baptisé le même jour, a pour parrain Jan René Allaire "officier sur les navires de la Riviere de Nantes oncle de l'enfant au maternel" et Marie Magdelaine Rielle sa grand tante qui, tout comme le père, savent signer.

• 23 avril 1784, Le Croisic : Marie Joseph nait du mariage d'entre noble homme René Antoine LUA et demoiselle Marie Lozeic. L'enfant, baptisé le même jour, a pour parrain noble homme François Antoine Hollenweger "directeur de la manufacture royale du Pouliguen" et pour marraine, demoiselle Marie Jeanne Du Perier.

• 1788, Le Croisic : René Antoine LUA, organiste et résidant sur le port, paie 6 livres pour la capitation.
• 1789, Le Croisic : Toujours habitant sur le port et organiste, René Antoine LUA paie 5 livres de capitation.
• 17 mars 1789, Le Croisic : La fabrique de l'église Notre-Dame de Pitié signe un contrat avec le facteur angevin NYSSEN pour le rétablissement de l'orgue. Le facteur s'engage à terminer les travaux de reconstruction pour la Toussaint 1789.

1790, Le Croisic : René Antoine LUA, résidant sur le port, paie 4 livres et 10 sols de capitation et exerce toujours les fonctions d'organiste en l'église Notre-Dame-de-Pitié percevant annuellement 400 livres.

• 4 Prairial an II [23 mai 1793], Le Croisic : René Antoine LUA, achète aux enchères publiques les orgues de l'église Notre-Dame de Pitié pour environ 1300 lt., une pratique courante. M. de Veillechèze dans son article sur les Vieux logis du Croizic, soutient que LUA était originaire de Lorient, ce qui est inexact. Il a cependant pu y exercer avant de s'installer au Croisic.

• 18 juin 1795, Le Croisic  : Marie Lozeyc "dit Dumont" épouse de René [Antoine] LUA "ci devant organiste" décède en son domicile situé place de la Liberté. La déclaration est faite par Marie Anne Joseph Bonnet veuve de Jean René Allaire, future épouse de René Antoine LUA et par Perrine Deniel épouse de Bernard Sailland. René Antoine LUA ne signe pas l'acte de décès.

• 19 février 1797, Le Croisic : René Antoine LUA épouse en troisièmes noces Marie Anne Josèphe Bonet ou Bonnet, veuve de Jean René Allaire capitaine de  navire. Le marié est qualifié de "ci devant organiste de ce canton" [celui du Croisic]. Parmi les témoins, on relève la présence de Louis DOUGLAS, juge de paix et ancien organiste de l'église Notre-Dame-de-Pitié du Croisic.

• 24 septembre 1814, Le Croisic : Georges Bernard LUA, rentier, décède en son domicile à l'âge de 68 ans.

• 30 janvier 1833, Le Croisic : Marie Anne Joseph[sic] Bonet, veuve de René Antoine LUA, décède à l'âge de 73 ans, en son domicile situé sur le port du Croisic. Tout comme feu son époux, la défunte est qualifiée de propriétaire.

Mise à jour : 15 septembre 2021

Sources
F-Ad29/ 267 G 37 ; F-Ad44/ 114 J 4 - 12 ; F-Ad44/ 114 J 4 - 16 ; F-Ad44/ BMS Guérande, St-Aubin ; F-Ad44/ BMS Le Croisic ; F-Ad44/ NMD Le Croisic ; F-Ad44/ Rôles de capitation Le Croisic ; Veillechèze, "Le Croisic...", 1902

<<<< retour <<<<