Login
Menu et informations
MATHIEU, Louis, père (ca 1694-1743)
État civil
NOM : MATHIEU     Prénom(s) : Louis     Sexe : M
Complément de nom : père
Autre(s) forme(s) du nom : MATTHIEU
Jean Louis
Date(s) : 1694 ca  / 1743-8-7 
Notes biographiques

Louis (parfois, rarement, Jean-Louis) MATHIEU est attesté comme organiste à Saint-Seine, village situé à moins de 30 km, soit environ 5 heures et demie de marche, au nord de Dijon, serré autour de son abbaye bénédictine, fondée au haut Moyen-Age et qui avait connu son apogée au XIIIe siècle. Il disparaît dès 1743, à l'âge de 49 ans. L'un de ses fils, en revanche, appartient à la génération des organistes de 1790.

• [1694] : Si l'on en croit l'âge indiqué à son décès, Louis MATHIEU serait né en 1694.

• 1er novembre 1726, Saint-Seine [Saint-Seine-l'Abbaye, Côte-d'Or] : Louis MATHIEU, "organiste", est choisi comme parrain pour leur fils par un couple du village. La marraine est une certaine Anne Mollet, "fille". Louis MATHIEU aurait alors environ 32 ans. Il est sans doute organiste de l'abbaye de Saint-Seine depuis déjà longtemps.

• 11 octobre 1728, Saint-Seine : Dans l'église paroissiale Saint-Gilles du village, Louis MATHIEU et Marie Mollet se marient. L'acte est rédigé de façon minimale et ne donne aucune indication ni sur leurs filiations ni sur leur milieu social. Les deux nouveaux époux savent signer. Selon les âges indiqués ultérieurement, ils auraient, lui environ 34 ans, et elle environ 21 ans.

• 1729 à 1736, Saint-Seine : De cette union naissent au moins cinq enfants, tous baptisés à l'église paroissiale Saint-Gilles. Successivement : Jeanne, baptisée le 4 août 1729, Daniel le  31 juillet 1730, Claude le 8 décembre 1731, Anne le 4 avril 1733 et [prénom caché en marge, sans doute Jeanne] le 9 mars 1736. Le premier fils, Daniel, meurt à l'âge de 5 semaines, le 14 septembre 1730 à Trouhaut, village situé à 7 km au sud de Saint-Seine. Dans ces six actes, le père est dit trois fois "organiste" ou "organiste à St-Seine" et trois fois "organiste et marchand". Sa pluriactivité ne fait aucun doute, mais son identité d'organiste est néanmoins constante.
Le second fils, Claude, celui qui est né fin 1731, deviendra à son tour organiste.

• 8 août 1743, Saint-Seine : Le curé du village procède à l'inhumation "en la nef de l'église paroissiale de Saint Gilles" de Louis MATHIEU, "organiste et marchand audit lieu, âgé d'environ 49 ans".
Dès les semaines qui suivent, Nicolas REGNAUDOT succède à l'organiste défunt.

• 11 août 1744 : Un an, presque jour pour jour, après son décès, sa veuve, Marie Mollet, 37 ans, se remarie. Son nouveau conjoint est "Me Antoine Bassand, greffier au bailliage de St-Seyne, âgé de 27 ans".

Mise à jour : 30 mai 2018

Sources
F-Ad21/ BMS St-Seine-l'Abbaye en ligne

<<<< retour <<<<