Login
Menu et informations
NICOLLE, Jacques Nicolas (1720-1804)
État civil
NOM : NICOLLE     Prénom(s) : Jacques Nicolas     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : NICOLE
Date(s) : 1720-9-11   / 1804-5-1 
Notes biographiques

Jacques Nicolas NICOLLE, normand d'origine, semble débuter une carrière ecclésiastique classique après son ordination presbytérale, en remplaçant pendant quelque mois le curé de sa paroisse natale en 1746. L'arrivée du successeur de ce dernier pourrait l'avoir conduit à reconsidérer ses projets. Il gagne la capitale où il est reçu basse-contre à la cathédrale Notre-Dame en 1749. Il conserve cette fonction jusqu’à la suppression du chapitre tout en gravissant progressivement les échelons de la carrière bénéficiale interne. De retour dans son pays, il s'éteint, toujours revêtu du sacerdoce, en 1804.

• 11 septembre 1720, Saint-Sulpice [aujourd'hui Saint-Vigor-le-Grand, près de Bayeux, Calvados] : Jacques Nicolas NICOLLE, fils de maître François Nicolle et de Jeanne Periou, naît et reçoit le baptême en la paroisse Saint-Sulpice.

• 22 septembre 1744, peut-être à Bayeux : Il est ordonné prêtre.

• [décembre 1745-juillet 1746], Saint-Sulpice : Jacques Nicolas NICOLLE assure les fonctions curiales avant et après le décès du curé.

• 8 août 1749, Paris : Jacques Nicolas NICOLLE, prêtre du diocèse de Bayeux, est reçu parmi les clercs de matines [musiciens] de la cathédrale Notre-Dame.

• 1er juin 1759, Paris : NICOLLE devient chapelain de Sainte-Catherine à la suite de COTTIN.

• 16 novembre 1761, Paris : Il succède à DULUC comme chanoine-diacre de Saint-Denis-du-Pas.

• 14 janvier 1766, Saint-Sulpice : Son frère Michel, laboureur, se marie avec la veuve de Simon Conard. Des parents de la paroisse Saint-Martin de Bayeux, Nicolas Joseph Nicolle, bourgeois de Bayeux et marchand mercier et sa femme Anne Poitevin, signent au pied de l'acte.

• 8 mai 1769, Paris : Jacques Nicolas NICOLLE succède à Simon COSME comme l'un des deux vicaires de Saint-Aignan.

• 12 novembre 1771, Paris : Il devient chanoine-prêtre de Saint-Denis-du-Pas à la place de Thomas DULUC.

• 1er février 1775, Paris : Il est nommé intendant des bâtiments du chapitre.

• 1779, Paris : L'abbé NICOLLE est mentionné parmi les basses qui chantent à la cathédrale Notre-Dame dans l'Almanach musical.

• 27 mars 1782, Paris : Il demande en chapitre la maison bénéficiale de feu Antoine GOULET. C'est lui qui authentifie les héritiers de l'abbé par acte notarié.
• 11 avril 1782, Paris : NICOLLE est élu procureur de sa compagnie. 

• 24 novembre 1790, Paris : Jacques Nicolas NICOLLE fait sa déclaration de bénéfice à la municipalité. Ses revenus s'élèvent à la somme de 2 556 livres 4 sols 6 deniers.

• 12 avril 1791, Paris : Un état des locations des maisons des bénéficiers prêtres du chapitre Notre-Dame donne un revenu locatif total de 550 livres de revenus pour celle qui est attachée au bénéfice canonial de Saint-Denis-du-Pas de l'abbé NICOLLE, qui n'y réside pas.
• 9 mai 1791, Paris : Son traitement est liquidé une première fois.
• 1er octobre 1791, Paris : Son traitement est définitivement fixé à la somme de 1 778 livres 2 sols 3 deniers.

• 1er mai 1804, Saint-Sulpice-Saint-Vigor-le-Grand : Jacques Nicolas NICOLLE, prêtre, "ancien chanoine de st Denis du Pas dans l'Eglise de Paris", meurt dans son village natal où il est revenu vivre à une date indéterminée. Dix jours auparavant, son frère Michel, cultivateur, est mort lui aussi.

Mise à jour : 17 mai 2017

Sources
Almanach musical de 1775 ; Almanach musical de 1779 ; Almanach musical, 1776 ; An/ LL 232/33/1  ; F-An/ ET/ XIX/ 853  ; F-An/ LL 232/ 23/ 2 ; F-An/ LL 232/ 27/ 2 ; F-An/ LL 232/ 28/ 2 ; F-An/ LL 232/ 29 [2] ; F-An/ LL 232/ 30/ 1 ; F-An/ LL 232/ 30/ 2 ; F-An/ LL 232/30/3 ; F-An/ LL 232/32/2  ; F-An/ LL 445 ; F-An/ LL232/38/1 ; F-An/ S 7051 ; F-An/ S 840 ; F-An/ S 86/B ; F-An/ Z/2/3133 ; f-AD14/ 5MI-EC/ 1916 ; f-AD14/ 5MI-EC/ 1917

<<<< retour <<<<