Login
Menu et informations
TOURNEUR, Joseph (ca 1671-1740)
État civil
NOM : TOURNEUR     Prénom(s) : Joseph     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LETOURNEUR
LE TOURNEUR
Date(s) : 1671 ca  / 1740-7-18
Notes biographiques

Installé à Seurre [Côte-d'Or actuelle], petite ville implantée sur la rive gauche de la Saône, donc dans le diocèse de Besançon, et actif port fluvial, le sieur Joseph TOURNEUR (parfois LETOURNEUR) est le plus souvent qualifié de "marchand" dans le registre paroissial. Pourtant il se révèle aussi, en filigrane, organiste. Fils d'un organiste, il sera lui-même père d'un organiste, et l'un de ses frères – au moins – l'est également.

• Né peut-être vers 1671, Joseph TOURNEUR est fils d'Étienne TOURNEUR qui en 1704 est organiste à Sézanne [Marne], et de Simone Éluard (décédée le 16 février 1700 à Sézanne). L'un de ses frères, Jean, deviendra organiste de la cathédrale de Chalon-sur-Saône.

• [Avant 1700], Seurre : Dans une supplique datée de 1760, son fils François explique que "Joseph TOURNEUR son père prit, il y a plus de soixante ans [donc avant 1700], ses premiers engagements […] pour la desserte de l’orgue qui a été entretenue de toute ancienneté dans l’église St-Martin, notre unique paroisse, ainsy que le démontre un buffet de plus de trois cents ans".
L'orgue de l'église Saint-Martin de Seurre était alors en effet "un instrument très ancien, déjà réparé en 1664 par Noël GRANTIN", écrit P.M. Guéritey. Ce n'est pas l'orgue qui se trouve actuellement dans l'église (il y a été installé en 1792).

• 2 avril 1704, Montmain [Côte-d'Or] : Dans ce village situé à 8 km au nord-ouest de Seurre, de l’autre côté de la Saône, est célébré le mariage de Joseph TOURNEUR, "organiste à Seurre", et de Marie Robert, orpheline d'un marchand de Seurre, mais "résidante dans cette paroisse de Montmain" où – peut-on supposer – elle exerçait une quelconque activité professionnelle (domestique ?). La mère du marié est "défunte". Son père est dit "aussi organiste" et il réside "paroisse de Saint-Denis de Sézanne, diocèse de Troyes en Champagne". 

• 8 janvier 1726, Dijon : Joseph TOURNEUR, "marchand à Seurre", est présent au mariage de son fils François, célébré à Notre-Dame de Dijon, avec Marguerite Canquoin, fille d'un marchand de Dijon.

• 6 janvier 1730, Seurre : Joseph TOURNEUR, "organiste", est le parrain du quatrième enfant – premier fils – mis au monde par sa belle-fille Marguerite Canquoin. L'enfant se prénommera Joseph comme son grand-père.

• 18 juillet 1740, Seurre : C'est donné comme "marchand à Seurre" que le sieur Joseph TOURNEUR décède, "muni des sacrements de viatique et d'extrême onction". Le lendemain il est inhumé dans l'église, en présence de son fils François qui lui succède à l'orgue de Saint-Martin de Seurre.

Mise à jour : 18 août 2018

Sources
F-Ad21/ BMS Montmain en ligne ; F-Ad21/ BMS Seurre en ligne

<<<< retour <<<<