Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
COLIN DE BLAMONT, François (1690-1760) : LA NYMPHE DE LA SEINE (cantate française)
Description générale
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

La Nymphe de la Seine/ Cantate/ Chantée a La Reine au Vieux Louvre
dans
CANTATES FRANCAISES, LIVRE TROISIEME
Paris, Boivin, Leclerc, Hue, 1729, p. 1-17
F-Pn/ Vm7 248

Commentaire(s) contemporain(s)

François Colin de Blamont, Troisième Livre de cantates françaises, Paris, Boivin-Leclerc-Hue, 1729 : [Lettre dédicatoire adressée à la Reine]
 « Madame, La flateuse approbation dont Votre Majesté voulut bien honorer ma Cantate lorsqu'Elle vint a Paris rendre grace au Ciel du Don precieux qui remplit son esperance, et celle de tous ses sujets, m'a fait oser mettre au jour ce petit ouvrage sous la protection de Votre Majesté, Et joindre par la mon hommage a celui de la Nymphe de la Seine, dont la voix au milieu des acclamations de vos Peuples, Vous adressa les voeux de tout l'Univers [...]. »
 
 Mercure de France, novembre 1729, p. 2729 : [Concert de la Reine, 7 novembre 1729]
 « Après le Dîner, la Reine étant rentrée dans son appartement, la Demoiselle Antier, première actrice de l'Opéra, chanta une cantate nouvelle intitulée : La Nymphe de la Seine, dont les Paroles sont de M. Danchet, [...] et la Musique de M. de Blamont ; elle fut chantée avec une grande précision, et accompagnée d'une magnifique symphonie, éxécutée par les Sieurs Besson, Le Roux, Francoeur, Le Noble, Braun, Marchand, Alarius et Brunel. »
 
 Histoire de l'auguste naissance de Monseigneur Le Dauphin, Paris, P. G. Le Mercier fils, 1731, p. 114, « Du septième novembre » : [Concert de la Reine, 7 novembre 1729]
 « Après le dîner de Sa Majesté & dans son appartement, la Demoiselle Antier première actrice de l'opéra, chanta avec beaucoup d'applaudissement une cantate nouvelle intitulée La Nimphe de la Seine, dont les paroles sont de M. Danchet de l'Académie françoise, & la musique du sieur de Blamont : en voicy le contenu : [...]. Cette cantate qui fut chantée avec une grande précision, fut aussi accompagnée d'une magnifique simphonie, exécutée par les sieurs Besson, Rebel, le Roux, Francoeur, le Noble, Braun, Marchand, Alarius & Brunel. »
 
 Mercure de France, novembre 1729, p. 2729 : [Concert de la Reine, 9 novembre 1729]
 « Le 9, la Demoiselle Antier chanta à Versailles devant la Reine, dans le Salon de la Paix, la même Cantate, avec grande symphonie, Trompettes, Timbales, &c... »
 
 Histoire de l'auguste naissance de Monseigneur Le Dauphin, Paris, P. G. Le Mercier fils, 1731, p. 116, « Du neuvième » : [Concert de la Reine, 9 novembre 1729]
 « La Demoiselle Antier chanta à Versailles devant la Reine, dans le Salon de la Paix la Cantate dont on vient de parler avec grande simphonie, trompettes et timballes, &c... »
 
 Mercure de France, août 1730, p. 1887 : [Concert de la Reine, 7 et 21 août 1730]
 « Le 7 et le 21 août [...], la Demoiselle Antier chanta ensuite La Nymphe de la Seine, Cantate de M. de Blamont. »
 
 Mercure de France, juillet 1744, p. 1638 : [Concert de la Reine, 27 juillet 1744]
 « Le 27, [...] le Concert finit par une Symphonie du même auteur, intitulée, La Nymphe de la Seine, dont l'exécution fit beaucoup de plaisir. »
 
 Eloge historique de feu M. de Blamont, s.l. [Paris], s.d. [1760], p. 18 :
 « La Nymphe de la Seine, divertissement exécuté devant la Reine, au Louvre à Paris, à l'occasion de la naissance de Monseigneur le Dauphin, paroles de feu l'Abbé Pellegrin. »

Attribution(s)

L'« Eloge historique de feu M. de Blamont » attribue le texte de cette cantate à l'Abbé Pellegrin, tandis que le Mercure de France cite Danchet.

Lieu(x)

Concert de la Reine
VERSAILLES, Salon de la Paix
PARIS, Palais du Louvre

Note(s) date(s)

1729 : édition dans le Troisième Livre de cantates.
 7 novembre 1729 : exécution au Louvre devant la Reine, par Mlle Antier, à l'occasion de la naissance du Dauphin.
 9 novembre 1729 : exécution au Concert de la Reine, par Mlle Antier, à l'occasion de la naissance du Dauphin. Donné en guise de prologue du Ballet du Parnasse.
 7 août 1730 : exécution au Concert de la Reine par Mlle Antier.
 21 août 1730 : exécution au Concert de la Reine par Mlle Antier.
 27 juillet 1744 : exécution au Concert de la Reine (uniquement les symphonies ?).

Interprète(s)

ANTIER, Marie
REBEL, François
FRANCOEUR, François
SCHWARTZENBERG, Jean-Louis
VERLOGE, Hilaire
BESSON, Mr
LE ROUX, Mr
BRAUN, Mr
MARCHAND, Mr
BRUNEL, Mr

Note(s) nom(s) cité(s)

Le Mercure de France de novembre 1729 mentionne les instrumentistes qui, avec Mlle Antier, ont exécuté l'oeuvre devant la Reine au Louvre, le 7 novembre 1729 (p. 2729) : Besson [Violon], Le Roux [Violon], Francoeur [Violon], Le Noble [Hautbois], Braun [Flûte], Marchand [Basse de Violon] Alarius [Viole] et Brunel [Basson ?].

Dédicataire(s)

LESZCZYNSKA, Marie

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

Ré Majeur
 
 - Symphonie
 Ré Majeur, Gaiement, 2, 3
 
 - Récitatif : « Vos désirs et nos voeux Reine sont satisfaits... »
 ré mineur, Gracieusement, 3, 3/2, 2, 3/2, C barré, 3/2, 2, 3, C barré, 3
 
 - Air : « Déjà les tendres fruits... »
 Ré mineur, 3
 
 - Air : « Recevez par ma voix l'hommage de la terre... »
 Ré mineur, Rondement, 3
 
 - Air instrumental
 Ré mineur, Gracieusement sans lenteur, 6/8
 
 - Air en rondeau : « Que pour vous à jamais... »
 Ré Majeur, Modérément, 6/8
 
 - Air en rondeau
 Ré Majeur, Légèrement, 3
 
 Cette oeuvre s'apparente en fait au prologue-divertissement de Cour, tant par son sujet (éloge du Roi et de la Reine) et son effectif instrumental, que par sa structure. Elle a d'ailleurs régulièrement servi de prologue, notamment au Ballet du Parnasse donné en 1729 dans le salon de la Paix. L'« Eloge historique de feu M. de Blamont » la classe dans la rubrique des divertissements.

Effectif

ut1/orch.réd.4/bc

Note(s) concernant l'effectif

Effectif supposé :
 
 2 flûtes
 2 hautbois
 basson
 2 trompettes
 timbales
 2 dessus de violon
 basse continue

Annotation(s) instrumentale(s)

hautbois
basson
trompette
violon
basse continue
timbale
flûte

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

5 11112 3123434 54354324 3
32 123 7 11123 2
32 171 551 7654 321234
1 3217 15512 32145 3
1 2123 11 4321 2
12 32321 34 54543

Incipit(s) littéraire(s)

Vos désirs et nos voeux Reine sont satisfaits
Déjà les tendres fruits
Recevez par ma voix
Que pour vous à jamais la gloire la plus belle

Informations sur la notice

Auteur de la notice : Benoît Dratwicki

Date de diffusion : décembre 2007 ; dernière modification : janvier 2011


<<<< retour <<<<