Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Liste des compositeurs
Faire une recherche
Liste des œuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
BROSSARD, Sébastien de (1655-1730) : ÉLÉVATIONS ET MOTETS À 2 ET 3 VOIX

BROSSARD, Sébastien de (1655-1730) : ÉLÉVATIONS ET MOTETS À 2 ET 3 VOIX

Titre uniforme :
ÉLÉVATIONS ET MOTETS À 2 ET 3 VOIX
Autre(s) forme(s) du titre :
PRODROMUS MUSICALIS, II
Source(s) du recueil :
Source musicale A

ELEVATIONS/ ET MOTETS/ A II. et III. VOIX,/ Et à Voix seule, deux Dessus de Violon, ou deux Flûtes,/ avec la Basse-Continuë./ Par M. SEB. DE BROSSARD, Prestre, Prebendé, ancien/ Député du grand Choeur, & Maistre de Chapelle de l'Eglise/ Cathedralle de Strasbourg./ DEDIEES AU ROY
Paris, Christophe Ballard, 1698
partition, 340 x 230 mm, [VIII]-90 p.
F-Pc/ Rés F 1077 (II)

Note(s) sur la source musicale A

RISM A.I/ B 4598

sur p. 1, nouveau titre :
-- « PRODROMI/ MUSICALIS,/ SEU/ CANTICORUM SACRORUM/ PARS ALTERA./ SECONDE PARTIE De l'Essay de Musique, ou des Cantiques sacrez. »

Contient :
- page de titre
- f. 1- 1v [dédicace de l'imprimeur au Roy]
- f. 2 Avertissement
- f. 2- 4v [textes et traductions des textes]
- p. 1-14 Salve rex Christe
- p .15-30 O Domine quia refugium
- p. 31-42 Qui non diligit te non amat se
- p. 43-62 Festis laeta sonent
- p. 63-74 Psallite superi
- p. 75-80 Templa nunc fument
- p. [81] [Extrait du privilège]

Dédicace de Ballard au Roi :
-- « AU ROY./ Sire,/ Ces Motets de la Composition d'un de mes amis, m'ont paru si beaux que je les ay crus dignes d'estre presentez à VOSTRE MAJESTE', & cette occasion favorable me fait prendre la liberté de rendre publics les témoignages de ma tres-humble reconnoissance. Il y a vingt-cinq ans, SIRE, que VOSTRE MAJESTE' eût la bonté d'accorder pour moy, aux services de mon Pere, la Survivance de la Charge de seul Imprimeur de la Musique. Elle vient de me faire la mesme grace en faveur de mon fils, & par là Elle continuë dans ma famille l'honneur qu'ont eû mes Peres depuis prés de deux cens ans de servir en cette fonction les Roys Predecesseurs de VOSTRE MAJESTE' ; Ce souvenir, SIRE, redouble sans cesse en moy, mon attachement respectueux pour vostre Personne sacrée, & mon zéle pour la perfection de mon Art. Le goût que VOSTRE MAJESTE' a toûjours fait paroître pour la Musique, a tellement animé le Génie de ses sujets, que de l'aveu de toutes les Nations ils l'ont portée au plus haut point où elle ait jamais esté. De mon costé, SIRE, j'ose avancer, que pour les seconder, je n'ay rien ménagé dans l'Art d'imprimer leurs Ouvrages, en sorte qu'aujourd'huy, rien n'approche de l'exactitude & de la propreté avec laquelle la Musique s'imprime en France. Cette émulation est la suitte naturelle des bien-faits que VOSTRE MAJESTE' répand tous les jours sur ceux qui ont l'honneur de la servir. Par les soins que j'ay pris de l'éducation de mon fils, j'ay lieu d'esperer qu'il portera, s'il se peut, encore plus loin que je n'ay fait l'étude de nostre Art, & qu'il sera toute sa vie avec le mesme zele & le mesme respect que moy,/ SIRE/ DE VOSTRE MAJESTE',/ Le tres-humble, tres-obeïssant/ & tres-fidele serviteur/ & Sujet./ CHRISTOPHE BALLARD. »

AVERTISSEMENT
-- « Comme l'expression en Musique des differens textes de ces Motets, en fait presque toute la beauté, & que plusieurs personnes & sur tout les Dames Religieuses, n'entendant point la Langue Latine, seroient privées du plaisir que ces expressions leur pourroient donner : on a jugé à propos de joindre icy une Traduction la plus littéralle qu'on a pû de ses six Motets. On s'est attaché, même avec scrupulle, à suivre exactement le sens, & souvent jusques à l'arrangement des mots : ainsi le Public ne doit pas s'étonner s'il trouve dans cette Traduction quelques Phrases mal arrangées, ou quelques termes moins propres dans le François que ceux qui sont dans le Latin. »

autres exemplaires :
D-WD/ B 35
[appartenait au baron de Schönborn ;
sur la p. 1 : « 26 juin. 1699 » ; plusieurs annotations manuscrites destinées au copiste des parties séparées]
GB-Lcm/ E 7/ 2

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
mêmes références
Paris, Christophe Ballard, 1699
F-Pn/ Vm1 1081

(aux armes royales)
RISM A.I/ B 4599

contient :
ibid. pour la musique
les feuillets liminaires et la page de titre ont été légèrement remaniés

DÉDICACE :
-- « Les six motets que j'ose vous présenter de la composition d'un de mes amis, m'ont paru dignes d'estre offerts à VOSTRE MAJESTE' [...]. »

autres exemplaires :
- F-Pc/ L 11151 (2), prov. Menus Plaisirs
- F-Pc/ X 623 (2), cachet M. de Chammeville
- F-Pn/ Vm1 1079
- F-Pn/ Rés Vm1 107, relié avec Campra, livres 1-2
- F-Pn/ Rés Vm1 104, relié avec Campra, livre 1
- GB-Lbl/ I. 23 a
- US-Wc/ M2112.B87P8 Case
- US-R/ M2039. B874e

C.
8 part. sép., ms, 245 x 190 mm
D-WD/ B 35 a

- canto primo
- canto secundo
- alto
- tenore
- basso
- violino primo
- violino secundo
- violone o tiorba

Comparaison des sources

Aucune différence significative entre les sources.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pn/ Vm1 1079
F-Pn/ Rés Vm1 107
F-Pn/ Rés Vm1 104
F-Pn/ Vm1 1081
US-R
US-Wc
F-Pc/ L 11151 [ 2]
F-Pc/ X 623 [ 2]
GB-Lbl/ I 23 a
F-Pc/ Rés F 1077 [ 2]
D-WD/ B 35
D-WD/ B 35 a
GB-Lcm/ E 7/ 2

Voir aussi

cf. SdB.032-037
PM.089, 091, 095, 097-099, 101

Lieu(x)

STRASBOURG
PARIS

Date(s)

1698
1699.06.26 ap.

Note(s) date(s)

1698 : première édition de Ballard
1699 : seconde édition (?) de Ballard (probablement après le 26 juin 1699, puisque le baron de Schönborn, Rudolf-Franz Erwein, de passage à Paris, acheta à cette date la première édition.

Nom(s) cité(s)

SCHÖNBORN, Rudolf Franz Erwein [1677-1754], comte de

Note(s) nom(s) cité(s)

dédicace de l'éditeur Ballard à Brossard
Rudolf-Franz Erwein : jeune prince allemand qui acheta, entre autres, un volume [source A]

Dédicataire(s)

LOUIS XIV [1638-1715], roi de France

Informations

NOTA :
Brossard a dû envisager ce volume plus important. On trouve en effet au-dessus du Deus meus audi [SdB.055] et du Nisi Dominus [SdB.047] respectivement les mentions « Canticum septimum » et « Canticum octavum » pour ces Prodromi musicalis, pars II.

NOTA :
d'après les catalogues de Ballard publiés en 1711 à la fin des recueils de motets de Jacques de Bournonville et Vallette de Montigny, les deux livres de Brossard pouvaient être vendus ensemble pour le prix de 9 lt.

NOTA :
L'édition strasbourgeoise de 1695 signalée par Jacques Betz dans son Répertoire bibliographique des livres imprimés en France au XVIIe siècle (Tome VII : Alsace), Baden-Baden, Ed. Valentin Koerner, 1984, n'existe pas.

NOTA :
Les motets de Brossard sont signalés dans divers catalogues de l'éditeur Bailleux qui racheta en 1764 le fonds Boivin (qui comprenait le fonds Boivin-Bayard et Ballard). Ils sont signalés dans le répertoire de Cari Johansson :
Cari Johansson : Facs 1 1767, Facs 2 1768, Facs 3 1770, Facs 4 1773.

Référence(s) bibliographique(s) :
Cote CMBV

CMBV/ ARC BRO 22 [F-Pc/ Rés F 1077 [II]]

Informations sur la notice :

Notice créée par Nathalie Berton (décembre 2005).

Date de référence :

<<<< retour <<<<