Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Oeuvres Recueils
Informations
Citer le corpus
non identifié : DIEUX QUE CE JUS (air à boire)
Description générale
Titre uniforme : 
DIEUX QUE CE JUS
Autre(s) forme(s) du titre : 
AIMONS LE VIN
air AH QUE L'AMOUR
air AH QU'IL EST DOUX
air AH QUE MON COEUR
Autorité(s) principale(s) : 
Compositeur : non identifié
Compositeur : CAMPRA, André (1660-1744) [attribution]
Auteur du texte : non identifié
Genre : 
air à boire
loure vocale
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

AIR A BOIRE
 dans
 Recueil d'airs sérieux et à boire
 Paris, Christophe Ballard, 1698.03
 partition, p. 46-47
 F-Pn/ Vm7 531 [c]
 
 « Cette parodie est sur les mesmes rimes de l'Air qui se chante à l'Opera. »

Autre(s) source(s) musicale(s)

B
 Les Bergers.
 dans
 Nouvelles poésies morales
 Paris, Lottin et Butard, 1737
 partition, vol. 8, p. 41
 F/ coll. part.

Source(s) littéraire(s)

A
 TROISIÉME COUPLET/ Sur la Loure de L'Europe galante page 46. du livre de Mars.
 dans
 Recueil d'airs sérieux et à boire
 Paris, Christophe Ballard, 1698.06
 texte seul, p. 128
 F-Pn/ Vm7 531 [f]
 
 B
 VENUS.
 dans
 Antoine Houdar de la Motte
 Oeuvres [L'Europe galante, Prologue]
 Paris, Prault, 1754
 texte seul, tome 6, p. 7-8
 F-coll. part.
 
 C
 LE CHOEUR.
 dans
 Recueil général des operas [L'Europe galante, Prologue]
 Paris, Christophe Ballard, 1703
 texte seul, tome 6, p. 130
 F-Tlc/ Fa D 2134
 
 D
 Une Garce qu'on s'apprête à foutre.
 dans
 L'art de F*****. sur la Musique du Prologue de l'Europe galante [scène 3]
 s.l.n, 1747
 texte seul, p. 129-131
 [fait suite à une comédie : Le bordel ou le Jean-Foutre puni, Ancone, Jean Chouard, à l'enseigne du morpion couronné, 1747]
 F-Pa/ RESERVE 8-BL-35550 (4)

Comparaison des sources

B comporte de nombreux ornements et des variantes au niveau des chiffrages de la basse continue. L'indication de jeu est différente : "LOURE. Léger & Gracieux.". Une variante intéressante, mesure 34, troisième noire qui témoigne de l'évolution des règles de composition entre 1697 et 1737 : suppression de la syncope d'harmonie présente dans l'oeuvre parodiée. Le fa devient mi (partie de dessus) et ré devient do# à la basse. Cette modification pourrait avoir été à l'initiative du compositeur Clérambault, très soucieux dans ses compositions des règles modernes de l'harmonie, qui selon l'avertissement aurait chiffré les basses des recueils.

Attribution(s)

Parodie bachique de l'air d'une Grace "Ah ! Que l'amour prépare en ce jour" de l'Europe galante.

Date(s)

1698.03
1697.10.24
1696.08.08
1698.06

Note(s) date(s)

1697.10.24 : première représentation de L'Europe galante sur la scène de l'Académie royale de musique de Paris.
 1698.03 : parution de la parodie bachique dans le RASB.
 1698.06 : 3e couplet bachique publié dans le RASB.

Nom(s) cité(s)

HOUDAR DE LA MOTTE, Antoine
BACULARD D'ARNAUD, François Thomas Marie

Éditeur(s) / Graveur(s) / Libraire(s)

BALLARD, Christophe [1641-1715]

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

"LOURE chantante."
 ré mineur
 3
 40 mes.
 AAB

Effectif

ut1/bc

Annotation(s) instrumentale(s)

basse continue

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

1 76 543 44 5

Incipit(s) littéraire(s)

Dieux que ce jus prépare à Bacchus
Ah que Bacchus prépare à Vénus
Aimons le vin sans ce jus divin
Ah qu'il est doux de vivre avec vous
Ah que l'Amour prépare en ce jour
Que tes faveurs vont charmer les coeurs
Ah que mon coeur goûte de bonheur
Ah que ce jour va faire à l'Amour

Note(s) sur le texte

A = 4 5 6 4 6 5
 B = 10 5 6 4 4 5 5 9 9

Référence(s) bibliographique(s)
Bibliographie :

LA VALLIÈRE, duc de
 Ballets, opéras et autres ouvrages lyriques
 Paris, J. Baptiste Bauche, 1760, p. 198-199

Informations sur la notice

Auteur de la notice : Jean-Philippe Goujon
Première diffusion : avril 2009


<<<< retour <<<<