Login
Menu et informations
Base de données
Introduction
Liste des compositeurs
Liste des poètes
Liste des œuvres
Liste des recueils
Faire une recherche
Liste des œuvres Liste des recueils
Informations
Citer le corpus
Légende de l'image de fond
BARBERON, Guillaume : JE NE PUIS SOUFFRIR LES ESPRITS (air à boire)

JE NE PUIS SOUFFRIR LES ESPRITS

Description générale
Compositeur :  BARBERON, Guillaume 
Poète :  MAYNARD, François  
Genre :  air à boire
Date de référence :  1626
Source(s) de l'oeuvre
Source musicale A

AIR/ DE BARBERON.
dans
Airs de cour & de différents auteurs, VII
Paris, Pierre Ballard, 1626
voix seule, f. 42v-43
F-Pc/ Weck H 98 (7)

Autre(s) source(s) musicale(s)

B.
[anonyme]
AIR/ POUR BOIRE.
dans
Airs de cour & de différents auteurs, VII
Paris, Pierre Ballard, 1628
voix seule, f. 42v-43
F-Pn/ Rés Vm7 277 (7)

Source(s) littéraire(s)

A.
CHANSON.
dans
François Maynard
Les oeuvres...
Paris, Augustin Courbé, 1646, p. 246-250

Comparaison des sources

B est une recomposition à l'identique de A (quelques variantes orthographiques et typographiques) ; le nom de Barberon n'y est cependant pas mentionné.

Dépouillement (sigle RISM/ cote)

F-Pc/ Weck H 98 [ 7]
F-Pn/ Rés Vm7 277 [ 7]

Attribution(s)

attr. à Barberon dans la source musicale A, non reprise dans la source musicale B

Voir aussi

recueil ACDA-07

Date(s)

1626
1628
1646

Note(s) date(s)

1626 : édition source musicale A
1628 : édition source musicale B
1646 : édition source littéraire A

Nom(s) cité(s)

FLOTTE, Jean-Jacques de

Note(s) nom(s) cité(s)

voir notes texte

Texte de l'oeuvre

Je ne puis souffrir les espris
Dont l'impudente resverie,
Ne presche rien que le mespris
Du vin & de l'ivrognerie.
Je veux mourir au Cabarét,
Entre le blanc & le clairét.

Qu'un plus ambitieux que moy
Aille au lieu ou le Canon donne,
Et tombe mort aux pieds du Roy
Pour le support de sa personne.
Je veux mourir.

Lors que la nuit reprend son tour,
Je m'enferme dans la Taverne,
Et n'en sors jamais que le jour
Ne face paslir ma lenterne.
Je veux mourir.

Notes sur l'oeuvre
Note(s) sur la musique

ut
métrique alternée 3, 2
AA'BB (AA' : couplet ; B : refrain)

Effectif

sol2

Note(s) concernant l'effectif

Source musicale A.
voix seule (sol2)

Source musicale B.
idem source musicale A

Incipit(s) chiffré(s) [système Gustafson - Leshinskie]

33332211

Incipit(s) littéraire(s)

Je ne puis souffrir les esprits

Genre littéraire

chanson

Note(s) sur le texte

Sources musicales A, B.
3 couplets (quatrains d'octosyllabes), plus un refrain de 2 octosyllabes

Source littéraire A.
14 couplets (quatrains d'octosyllabes), plus un refrain de 2 octosyllabes ; les source smusicales A et B n'en reprennent que les strophes 1, 10 et 2, respectivement, et avec quelques variantes. Voici le texte complet de Maynard, dont la fin fait référence à Jean-Jacques de Flotte, bon buveur et bon chanteur, gentilhomme de la joyeuse cour de Gaston d'Orléans :

«Je ne puis souffrir les Esprits
Dont l'impudente réverie,
Ne presche rien que le mespris
Du Vin, & de l'Yvrognerie.
Je veux mourir au Cabaret,
Entre le blanc, & le clairet.

Dés que la nuit reprend son tour
Je m'enferme dans la Taverne ;
Et n'en pars jamais que le jour
N?y face paslir ma Lanterne.
Je veux mourir &c.

C?est où l'on soûmet les Etats
A des censures bien hardies.
Les affaires des Portentats
N?y passent que pour Comedies.
Je veux mourir &c.

SIRE BONTEMPS s?y voit assis
Prés d'une Table bien servie.
Il y foule aux pieds les soucis
Qui troublent l'aise de la vie.
Je veux mourir &c.

Là, cét Yvrogne sans pareil,
Dés que le matin se redore
Sur la Moustache du Soleil,
Boit à la santé de l'Aurore.
Je veux mourir &c.

Ca Garçon de ce Vin nouveau,
Je l'ayme d'un amour extréme :
Il met souvent dans mon cerveau
Plus d'un Sceptre & d'un Diadéme.
Je veux mourir &c.

Il faut desormais que mon bec
Soit toujours plongé dans le Verre,
Mon gosier deut-il mettre à sec
Toutes les Caves de la Terre.
Je veux mourir &c.

La douce Mere des Amours,
A qui mon Ame s?est renduë,
Pere BACCHUS, sans ton secours,
N?est qu?une Garce morfonduë.
Je veux mourir &c.

Je donnerois pour un fêtu
Tous ceux qui laissent de bien boire,
De peur d'oster à leur vertu
Ce qu?elle s?est acquis de Gloire.
Je veux mourir &c.

Qu?un plus ambitieux que moy
Coure aux lieux où le Canon tonne ;
Et tombe mort aux pieds du Roy,
Pour le salut de sa Couronne.
Je veux mourir &c.

Que ces courages de Lion,
Dont la force est plus que mortelle,
Esgorgent la rebellion
Sur les remparts de la Rochelle,
Je veux mourir &c.

Adieu, MARS, je suis resolu
De ne courir point d'autre risque,
Que celle qu?un parfait Goulu,
Court à la Table d'une Bisque.
Je veux mourir &c.

Quels biens avons-nous icy-bas,
Dont la volupté soit pareille
A celle qu?on trouve aux Combats
De la soif, & de la Bouteille.
Je veux mourir &c.

Ainsi chantoit le Verre en main,
FLOTE, dont la voix est si belle ;
Et qui des soings du lendemain,
Ne remplit jamais sa cervelle.
Je veux mourir &c.»

Informations sur la notice

Notice créée par Thomas Leconte (décembre 2003).

Référence(s) bibliographique(s)
Cote CMBV

CMBV/ ARC ANO 39 [F-Pn/ Rés Vm7 277 [ 7]]

<<<< retour <<<<