Login
Menu et informations
CABANTOUS (1790 av.-1802 ap.)
État civil
NOM : CABANTOUS     Sexe : M
Date(s) : 1790 av.  / 1802 ap.
Notes biographiques

Un chantre du nom de CABANTOUS, au prénom malheureusement inconnu chante comme chantre du bas-chœur dans la cathédrale Notre-Dame de Rodez. La fréquence de son patronyme rend impossible son identification précise.

• 12 avril 1780, Rodez [Aveyron] : un témoin nommé CABANTOUS assiste au baptême de l'un des fils d'Antoine SAUVAGE, organiste de la cathédrale. Le parrain est André ESCAVY, organiste de la cathédrale de Mende. Parmi les signataires de l’acte on relève également les noms de ROUQUAYROL et PHILIBERT.

1790, Rodez : CABANTOUS est l'un des chorier (chantre) de la cathédrale. Clerc tonsuré, il déclare posséder un bénéfice de chorerie qui donne part aux obits, dans la cathédrale de Rodez le 10 avril 1790. 

• 23 septembre 1800, 1801 et 1802 [1er vendémiaire an IX, X et XI], Millau : Dans les rangs de la Garde Nationale se trouvent plusieurs musiciens dont CABANTOUS, Jean SINGLAT, et un dénommé AGAR (Jean Joseph ou son fils Joseph Hercule ?).

Mise à jour : 20 novembre 2020

Sources
Ad12/ 5 L 257 ; C.Triolaire, "Les musiciens d’Église à la fête et au théâtre…, RM, 2008 ; F-Ad12/ 1 G 288 ; F-Ad12/ 1 G 289 ; F-Ad12/ 1 L 1833 ; F-Ad12/ 4 E 212-4 ; F-An/ DXIX/042/656-2/01

<<<< retour <<<<