Login
Menu et informations
LEGRAND, Pierre (ca 1713-1770)
État civil
NOM : LEGRAND     Prénom(s) : Pierre     Sexe : M
Date(s) : 1713 ca  / 1770-4-8
Notes biographiques

Pierre LEGRAND est un organiste actif dans plusieurs villes du Sud-Ouest du royaume au XVIIIe siècle. Il est le père d'au moins deux organistes qui appartiennent à la génération de 1790.

• Vers 1713 : Pierre LEGRAND voit le jour.

• 26 janvier 1734, Tarbes [Haute-Pyrénées] : Pierre LEGRAND, organiste de la cathédrale Notre-Dame-de-la-Sède, épouse Marie Souverville [ou Supervielle, Suberville, Suverville, Sauverville, Souberville]. Le mariage est célébré par Paul Biget, prêtre, chanoine de la cathédrale, en présence du sous-sacristain, du carillonneur et de Jean Caubet, de Montbrun, diocèse d'Auch, de JB Duplan de saint-Blanc, du diocèse de Comminges. Les âges, lieux de naissance et noms des parents des époux ne sont pas précisés dans l'acte. Il est possible toutefois de supposer que la mariée appartienne à une famille de musiciens, son patronyme pouvant faire penser à ceux de plusieurs musiciens en exercice dans les églises du midi toulousain. Il s'agit peut-être de la fille de Jean SOUVERVILLE et de la sœur de Guillaume SOUVERVILLE.
• 8 novembre 1734, Tarbes : Pierre LEGRAND devient père d'un fils, Jean-Pierre.

• 20 octobre 1736, Tarbes : Son épouse donne naissance à une fille prénommée Gratiane qui reçoit pour parrain Guillaume SOUVERVILLE, maître de musique en la cathédrale, et pour marraine sa femme Gratiane Cazes.

• 10 août 1737, Tarbes : Cette enfant est inhumée dans la cathédrale dans la chapelle Sainte-Catherine. Son père est dit "organiste du chapitre de Tarbes".

• 16 juin 1738, Tarbes : La famille s'agrandit d'une nouvelle fille dont le parrain est un sous-diacre et prébendé. Elle meurt elle aussi en bas âge le 17 décembre 1740.

• 27 novembre 1740, Tarbes : Pierre LEGRAND fait baptiser une fille prénommée Marie. Son parrain est cette fois-ci un acolyte.

• 8 avril 1742, Tarbes : Un deuxième garçon, Antoine, naît.

•  2 décembre 1743, Tarbes : Pierre LEGRAND signe comme parrain de Marie Lafite, fille de Jean maître cordonnier. Il est toujours "organiste de la cathédrale". Sa femme, Marie Suberville est marraine, elle signe "Suverville".

• 19 octobre 1746, Tarbes : Le baptême d'un nouveau garçon, Bernard, permet de relever que Pierre LEGRAND occupe désormais le poste de maître de musique de la cathédrale.

• 15 septembre 1748, Tarbes : Son épouse met au monde un autre garçon, Jean-Marie. Pierre LEGRAND est dit "organiste et maître de musique". Il semble donc cumuler les deux fonctions.

• Mai 1753, Bordeaux : Pierre LEGRAND succède à Léonard Robert MONTAZEAUD-DE SEAUX à la tribune de l'orgue de l'église Saint-Michel. Il a parcouru avec sa famille 200 kilomètres pour rejoindre la capitale de la Guyenne. Selon Francis Randier, il le suppléait déjà depuis plusieurs années à ce poste. 

• 1756, Bordeaux : Il est chargé avec Jean BARDONNEAU et Luc PHILIPPEAU de procéder à l'inventaire de l'orgue livré par DOM BEDOS DE CELLES à l'église Sainte-Croix

• 5 mars 1760, Bordeaux : Une délibération de la fabrique de l'église Saint-Michel annonce qu'il repart "chez lui" et que "ses affaires ne lui permettent plus de remplir ses fonctions d'organiste". Il offre sa démission qui est acceptée.

• 1 août 1761, Lescar [Pyrénées-Atlantiques] : M. LEGRAND, "organiste de Bordeaux", est reçu par le chapitre de la cathédrale Notre-Dame. Il ne commence en revanche à toucher l'orgue qu'à partir du soir de Noël de la même année.

• 14 janvier 1762, Lescar : Marie Souverville devient la marraine d'une fille du facteur d'orgue François AUSTRUY.
• 18 avril 1765, Lescar : À son tour Pierre LEGRAND est choisi pour porter sur les fonts baptismaux une nouvelle fille de François AUSTRUY

• 9 avril 1770, Pau : Pierre LEGRAND est inhumé en l'église succursale Notre-Dame, suite à son décès survenu la veille à l'âge de 57 ans. Il était toujours marié. L'acte de décès le qualifie d'"organiste de l'Eglise cathedrale de Lescar". Son fils Antoine LEGRAND lui succède.

Mise à jour : 30 octobre 2017

Sources
F-Ad33/ G 2309 ; F-Ad64/ 5 MI 335/ 1 ; F-Ad64/ 5 MI 445/5 ; F-Am Tarbes/ BMS La Sède ; F-Am Tarbes/ BMS Notre-Dame-de-la-Sède ; F-AmTarbes/ GG 15 ; F-AmTarbes/ GG 18 ; F-An/ ET/XC/423 ; F. Randier, "Les orgues et les organistes de l'église Saint-Michel…",1926. ; M.Balans, Musiciens entre ciel et terre..., 2010. ; http://www.grandesorgues.com/index.html: site de l'Association des Amis des Grandes Orgues de Pau.

<<<< retour <<<<