Login
Menu et informations
MANCEL, Anne Antoinette (1745 av.-1771 ap.)

MANCEL, Anne Antoinette (1745 av.-1771 ap.)

État civil
NOM : MANCEL     Prénom(s) : Anne Antoinette     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : MANCELLE
MANSEL
Date(s) : 1745 av.  / 1771-1-14 ap.
Notes biographiques

Fille d'un négociant blésois, Anne Antoinette MANCEL épaule durant quelques années son père, Charles, aux orgues des abbayes de Bourgmoyen et de Saint-Laumer. Elle épouse ensuite un contrôleur ambulant des aides de l’Élection de Blois.

• Lieu [peut-être la paroisse Saint-Nicolas de Blois] et date inconnus [avant 1745] : Anne-Antoinette MANCEL naît, fille de Charles, négociant et d'Anne Marguerite de Mesle.

• 13 décembre 1762, Blois : Anne Antoinette qui épaulait son père à l'orgue de l'abbaye de Bourgmoyen et à celle de Saint-Laumer ne peut plus "toucher" pour des motifs qui restent inconnus. Son père ne conserve plus alors que la tribune de Saint-Laumer.

• 12 juin 1770, Blois : Anne Antoinette MANCEL épouse en l'église paroissiale Saint-Nicolas Joseph-Pierre Pillé, contrôleur ambulant des aides de l’Élection de Blois. Le mariage est célébré par Charles Pillé, bénédictin et sous-prieur à l'abbaye Saint-Laumer, frère du marié. Jean-Maurice DOBET, ancien organiste à la cathédrale saint-Louis et alors en poste à l'abbaye de Bourgmoyen, signe au bas de l'acte.

14 janvier 1771, Montargis [Loiret] : Lazare Etienne Patin de la Tour, fils de feu Henry, bourgeois de Paris se marie avec de Marie Victoire Perette Françoise Pillé, fille de feu Joseph, bourgeois de cette ville et de Marie Godon en présence de Etienne Lazare [sic] Patin de la Tour, docteur en Sorbonne, directeur des Dames Bénédictines du faubourg de la Chaussée, de Paul Patin de la Tour, premier commis du bureau des décimes du clergé de Paris, Joseph Pierre Pillé, contrôleur ambulant des aides résidant à Blois, Jean Nicolas de la Hire, bourgeois de Paris, Charles Louis Parent de Charompré, de cette ville; Marie Madeleine Pillé de la Hire, Anne Antoinette Mancel, femme Pillé; elle signe d'ailleurs ainsi au bas de l'acte.

Nous perdons ensuite sa trace.

Mise à jour : 7 février 2017

Sources
F-Ad41/ 3NUM 2018/ 113 ; F-Ad41/ 4E18/182, BMS St-Nicolas de Blois ; Les orgues du Loir-et-Cher..., 1999.

<<<< retour <<<<