Login
Menu et informations
BOUTAL, Léger (1771-1857)
État civil
NOM : BOUTAL     Prénom(s) : Léger     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : BOUTARD
Date(s) : 1771-5-5  / 1857-5-22
Notes biographiques

Né paroisse Notre-Dame du Port à Clermont-Ferrand, Léger Boutal effectue un cursus complet d'enfant de chœur à la cathédrale de Clermont-Ferrand avant de devenir musicien habitué en 1787. N'ayant pas un temps de service suffisant comme musicien pour prétendre à une pension, il est comptabilisé parmi les enfants de chœur afin de percevoir une gratification. Après la Révolution il migre à Cusset près de Vichy où il se marie et devient instituteur.

• 5 mai 1771, Clermont-Ferrand : Léger BOUTAL né paroisse de Port, il est le fils de Pierre et de Françoise Malpin marchands.

• [1777-1787], Clermont-Ferrand : Il est enfant de chœur au service de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption. Son maître de musique à partir de 1782 est Louis Marcel BAYART. et il fréquente plusieurs des enfants actifs en 1790, notamment Gaspard DESSAT, André NONY, Pierre VICHY, François MONNET, François TOURETTE, Guillaume DUBOIS ainsi que son frère cadet Jacques Philippe. Il termine son temps de service en 1787 est il est reçu habitué, place qu'il occupe toujours au moment de la suppression des chapitres.

[1787-1790], Clermont-Ferrand : Il est musicien étudiant puis musicien habitué de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption. Dans ce dernier poste il perçoit 100 livres d'honoraires annuellement.

• 20 mai 1790, Clermont-Ferrand : Il est signataire d'une supplique collective adressée au Comité ecclésiastique par les musiciens de la cathédrale Notre-Dame de l'Assomption.

• [1793], Clermont-Ferrand : Il est comptabilisé parmi les enfants de chœur du district de Clermont. Il est expliqué en marge que "quoiqu'il ait été habitué 3 ans, temps insuffisant pour en avoir la gratification, il a été classé parmi les enfants de choeur dont il a fait 10 ans de service, sa condition ne devant pas être moins favorable que celle des autres". Le district lui accorde une gratification de 200 livres au même titre que les autres enfants de chœur de la cathédrale.

• 10 mai 1800, Cusset [Allier] : Il épouse Antoinette Corre. L'acte de mariage nous apprend qu'il s'est reconverti en devenant instituteur.

• 22 juin 1857, Cusset : Il décède âgé de 86 ans.

Mise à jour : 10 juin 2020

Sources
F-Ad03/ 2 E 87 27 ; F-Ad03/ 2 E 87 9 ; F-Ad63/ 3 E 500 422 ; F-Ad63/ L 2607 ; F-Ad63/ L 2608 ; F-An/ DXIX/091/782/01-04

<<<< retour <<<<