Login
Menu et informations
DUBREUIL, Pierre Joseph (1781-1791 ap.)
État civil
NOM : DUBREUIL     Prénom(s) : Pierre Joseph     Sexe : M
Date(s) : 1781-4-1  / 1791-3-18 ap.
Notes biographiques

Pierre Joseph DUBREUIL est reçu enfant de chœur de la Collégiale Notre-Dame de Nantes fin 1789. Excepté son baptême, aucun autre élément biographique n'a pu être recueilli à son sujet actuellement.

• 1er avril 1781, Juillac [Corrèze] : Pierre Joseph DUBREUIL est baptisé au Château des Piquets, à Juillac, qui est alors dans le diocèse de Limoges. Il est le fils de Jean Dubreuil, domestique, et de Jeanne Tallet, femme de chambre. Le parrain est Capitaine de cavalerie, [Pierre] Joseph de Monfrabeuf, la marraine, Louise de Lubersac sa mère. Au XVIIIe siècle le château appartient à la famille Monfrabeuf. Les parents du petit Pierre-Joseph sont donc à son service.

• En vérifiant les données publiées sur les sites de généalogie, Pierre-Joseph de Monfrabeuf, capitaine au Régiment de Royal Piémont, a des liens avec Nantes puisqu'il s'y est marié le 15 septembre 1778 et qu'il y meurt le 15 décembre 1784. Selon toute vraisemblance, la famille Dubreuil a suivi son employeur du Bas-Limousin en pays nantais.

• 17 décembre 1789, Nantes [Loire-Atlantique] : Pierre-Joseph DUBREUIL est reçu enfant de chœur pour huit années à la collégiale Notre-Dame en remplacement de Jean GANCEL qui a fini son service.

En 1790, l'effectif musical de la collégiale Notre-Dame est constitué de l’organiste Jean-François TARAIL, du maître de psallette (et chantre) Bernard BÉDOIT, des psalteurs François GAUDINEAU, Charles François POTIRON, René POTIRON – également serpentiste – et du sous-diacre Jean GANCEL ex-enfant de chœur.
Trois enfants de chœur sont en formation : Pierre LAINÉ reçu en juillet 1786, Arnould Bernard BÉDOIT en avril 1789 et Pierre-Joseph DUBREUIL, en décembre 1789.

• 18 mars 1791, Nantes : Le Directoire statue sur une requête adressée par les parents des enfants de chœur en date du 17. Il est décidé que les enfants recevront une somme de 120 livres chacun correspondant au coût des vêtements (un habit – veste et culotte –, un chapeau, deux paires de souliers, six chemises neuves). La somme de 10 livres chacun leur est attribuée au titre de leurs gages. Le chapitre reste redevable de gages antérieurs éventuellement dus.

• Les recherches concernant Pierre-Joseph DUBREUIL sont restées infructueuses après cette date. Que devient-il alors qu'il a une dizaine d'années ? Ses parents rentrent-ils au pays ?

Mise à jour : 23 mars 2021

Sources
F-Ad44/ G 340 ; Filae.com

<<<< retour <<<<