Login
Menu et informations
BASSEZ, Marie Dominique Joseph (1737-1824)

BASSEZ, Marie Dominique Joseph (1737-1824)

État civil
NOM : BASSEZ     Prénom(s) : Marie Dominique Joseph     Sexe : M
Date(s) : 1737-4-28   / 1824-2-7
Notes biographiques

Fils d'un musicien de la Chapelle Saint-Pierre de Valenciennes, Dominique Marie Joseph BASSEZ prend officiellement la succession de son père en 1763 même s'il est repéré dès 1757 dans les comptes de la municipalité qui rémunère les musiciens. Il y joue du hautbois mais il fait également partie de la communauté des joueurs d'instruments de la la ville. Parallèlement, il exerce une activité marchande, peut-être dans l'épicerie et se marie trois fois. A sa mort, en 1824, il est présenté comme maître de danse.

• 28 avril 1737, Valenciennes : Dominique Marie Joseph BASSEZ, fils de Jean-François, musicien de la chapelle Saint-Pierre, et de Jeanne Marguerite Culot, est baptisé le jour de sa naissance en l'église paroissiale Saint-Nicolas . Dominique Dader, comédien, est son parrain.

• Juillet-Septembre 1757, Valenciennes : Il est payé pour un quartier de ses gages à la chapelle Saint-Pierre du Magistrat.  C'est la première mention du jeune homme dans les comptes municipaux. Sans doute a-t-il été essentiellement formé par son père.

• 27 septembre 1763, Valenciennes : Devenu musicien, il épouse en l'église paroissiale Saint-Géry Marie-Françoise Joseph Tison, fille d'un tailleur. Parmi les témoins, on relève la signature de Jean-Baptiste Thevenez, secrétaire du magistrat [indice que Marie Dominique est déjà en place à la chapelle Saint-Pierre] et Jacques Alexis DUTRIEUX, musicien.

• 27 novembre 1763, Valenciennes : "Dominique BASSET fils" présente à "Messieurs le Prévôt, Jurez et Echevins de la ville de Valenciennes" une requête afin de succéder au nommé SCHINCKEL, récemment engagé dans un régiment, dans la place de hautbois qu'il occupait dans la chapelle Saint-Pierre". Il rappelle les bons services de son père qui fut également musicien dans cette chapelle et entend limiter dans l’accomplissement de ses devoirs "en honnete homme". Il demande par ailleurs que le "plomb" de huit patars par jour qu'il percevra (lié aux revenus de sa charge) soit en partie accordé à sa mère le temps qu'il lui restera à vivre. Le magistrat accepte la requête aux conditions demandées par BASSEZ.

• 1765-1791, Valenciennes : Bassez est mentionné comme "maître de la communauté des joueurs d’instruments" de la ville.

• 8 juillet 1765, Valenciennes : Veuf, Marie Dominique Joseph BASSEZ, "maître de musique", demeurant rue sous la vigne, paroisse Saint-Nicolas, épouse en la chapelle de Messieurs Demathe dépendante de la paroisse Saint-Géry, Jeanne Catherine Wulrant, fille de "fabriqueurs de toilettes".

• 3 novembre 1771, Valenciennes : Veuf à nouveau, toujours musicien, il épouse en troisièmes noces à l'église Saint-Géry Joachime Lecreux.

• 23 octobre 1773, Valenciennes : Leur fille Marie Marguerite Joachim Désirée est baptisée. Dominique Marie est mentionné comme marchand rue Cardon et le parrain est un joaillier "sur la place".

• 22 octobre 1778, Valenciennes : Leur fille Marie Martine Louise vient au monde.

• 23 mai 1782, Valenciennes : Sa sœur Marie Marguerite, native d'Avesnes, fille vivant en célibat, couturière, rue des Tanneurs, est inhumée.

• 3 novembre 1782, Valenciennes : Sa mère Jeanne Culot, est inhumée paroisse Saint-Géry.

• Juillet-Septembre 1791, Valenciennes : Il est toujours en poste comme "premier Second violon" à la chapelle Saint-Pierre et sera rémunéré pour 92 jours de salut à huit patars le jour.

• 20 décembre 1798, Valenciennes : Marie Marguerite Joachim Désirée, divorcée, se remarie avec Louis Joseph Marie Lecocq, marchand, lui aussi divorcé; deux enfants sont reconnus. Marie Dominique Joseph BASSEZ demeure alors sur la Grand-Place et exerce la profession de marchand.

• 2 mars 1809, Valenciennes : Musicien, il signe au mariage de sa fille Marie Martine Louise avec Antoine Albert Joseph Martho, employé au bureau des postes, fils du directeur des postes aux lettres, qui a dû utiliser la procédure des sommations respectueuses pour pouvoir se marier.

• 5 février 1821, Valenciennes : Son épouse meurt à leur domicile du 32, place d'armes; il est mentionné comme propriétaire. C'est son gendre Martho qui fait la déclaration.

• 7 février 1824, Valenciennes : Marie Dominique Joseph BASSEZ, maître de danse, veuf, s'éteint en sa maison de la place d'armes.

Mise à jour : 24 avril 2018

Sources
F-Ad59/ 5MI 055 R 039 ; F-Ad59/ 5MI 055 R 043 ; F-Ad59/ 5MI 055 R 045 ; F-Ad59/ 5MI 055 R 048 ; F-Ad59/ 5MI055R023 ; F-Ad59/5MI055R015 ; F-Ad59/5MI055R022 ; F-Ad59/5MI055R023 ; F-Ad59/5MI055R024 ; F-Ad59/5MI055R049 ; F-AmValenciennes/ GG 1 / 3528 ; F-AmValenciennes/ GG 1 / 541 ; F-AmValenciennes/ GG1/ 541 ; Site hainautterremusicale.com

<<<< retour <<<<