Login
Menu et informations
BOUSSUGE, Joseph (1771-1795 ap.)
État civil
NOM : BOUSSUGE     Prénom(s) : Joseph     Sexe : M
Date(s) : 1771-4-5   / 1795-4-20 ap.
Notes biographiques

Joseph BOUSSUGE, enfant de chœur de la cathédrale de Saint-Flour devient musicien artiste à Montauban en 1795.

• 5 avril 1771, Saint-Flour [Cantal] : Joseph, fils du cordonnier Sébastien Boussuge et de Marie Fabre, est baptisé le jour-même de sa naissance. Étant né dans une grande famille de cordonniers qui se succèdent depuis plusieurs générations, il n'est pas étonnant que son parrain se nomme Joseph Boussuge. Sa marraine est Marguerite Chazelèdes, sa grand-mère maternelle, veuve de Guillaume Fabre, de son vivant également cordonnier. Mais Marguerite habite à une trentaine de km au sud de Saint-Flour, non loin des gorges de la Truyères, la petite ville de Chaudes-Aigues. Les parents du nouveau-né sont jeunes. D'ailleurs ils se sont mariés l'année précédente dans l'église de cette même paroisse de Saint-Flour. Joseph sera l'aîné de douze frères et sœurs dont les naissances vont s'échelonner jusqu'en 1787.

• 30 octobre 1787, Saint-Flour : Joseph BOUSSUGE est qualifié d'enfant de choeur de la cathédrale à l'occasion du baptême d'un enfant trouvé dont il est le parrain. La même situation se renouvelle le 15 avril 1788, mais sans que sa fonction soit précisée. Néanmoins, tout porte à croire que Joseph était formé à la maîtrise cathédrale.

• 1790 :  Joseph BOUSSUGE est-il encore enfant chœur quand le chapitre est supprimé ? En raison de son âge, ce n'est pas certain. Mais peut-être est-il maintenant au service des chanoines. Bien qu'il ne s'agisse que d'indices, ils méritent d'être présentés. En octobre 1791, son père est témoin dans plusieurs actes paroissiaux de la cathédrale. D'après un tableau des pensionnés établi en 1799 pour la période 1791-1798, il reçoit une indemnité pour avoir été chorier. Ainsi, le père de Joseph est investi dans l'église de Saint-Flour. Et en 1793, d'après le registre de délibérations du district de Saint-Flour, "dans la ville de Saint-Flour", un certain "Bossuge chantre", ainsi que l'organiste et le sacristain obtiennent un certificat de civisme. Est-ce Joseph BOUSSUGE ?

• 1 Floréal an III (20 avril 1795), Montauban [Tarn-et-Garonne] : Joseph BOUSSUGE, musicien-artiste résidant dans cette ville depuis six mois, se marie avec Élisabeth Maille, une vendeuse de quincaillerie. Elle habite depuis quatre ans dans cette ville, mais elle est née à 70 km au nord de Montauban, à Albas, une petite ville qui surplombe le Lot.

Joseph BOUSSUGE n'est âg" que de 24 ans. Nous le perdons de vue au moment où les églises sont encore fermées.

Mise à jour : 5 janvier 2022.

Sources
F-Ad15/ 5 Mi 341-342 ; F-Ad15/ 5 Mi 341/3, vue 137/294 ; F-Ad82/ NMD Montauban

<<<< retour <<<<