Login
Menu et informations
BOUTON, Pierre François (1747-1820)
État civil
NOM : BOUTON     Prénom(s) : Pierre François     Sexe : M
Date(s) : 1747-6-2   / 1820-11-21 
Notes biographiques

* 2 juin 1747, Canaples [petit village situé au nord-ouest d'Amiens, à l'ouest de la route allante vers Doullens, Somme] : naissance et baptême en l'église Saint-Nicolas de Pierre François BOUTON. Il est le fils de Jean-François Bouton, tisserand et de Marie Thérèse Bon.

* Quelle formation?

* 1762, lieu inconnu : Pierre François débute sa carrière de musicien d'Église.

* [vers 1773], Cambrai : Pierre François BOUTON est reçu comme chantre à la cathédrale Notre-Dame.

* 29 octobre 1773, Cambrai :  Le sieur BOUTON, petite vicaire de cette église cathédrale [musicien] obtient un congé de quinze jours.

* 2 mai 1774, Cambrai: Pierre François BOUTON, petit vicaire à cathédrale Notre-Dame de Cambrai demande l'autorisation de se marier avec la servante de mr Delez [?], chanoine de la collégiale Sainte-Croix. Le chapitre lui accorde une gratification de 60 florins.

* 23 mai 1774, Cambrai : il se marie en l'église paroissiale Saint-Gengulphe avec Marie Madeleine Deveaux, fille de portefaix, brasseur.

* 2 avril 1775, Cambrai : naissance et baptême en l'église Saint-Gengulphe de leur fils Firmin François Joseph.

* 11 septembre 1782, Lille [Nord] : "Messieurs assemblés dans leur sacristie le 11 9bre 1782 après la grand-messe ont reçu vicaire de leur Eglise Pierre François Bouton, natif de Canaple en Picardie, aux gages de 24 patars par jour" lit-on dans le registre capitulaire des chanoines de la collégiale Saint-Pierre. C'est la seule délibération à son sujet. S'il est resté au service de cette église, c'est fort peu de temps.

* 1er juin 1787, Cambrai : BOUTON obtient une augmentation des gages en argent (30 patars par jour et 4 mercandés de blé par semestre, quatre à la Saint-Jean et quatre à Noël).

* 1er juin 1789, Cambrai : le chapitre lui accorde 20 patars par jour et 8 mercandés de blé par an supplémentaires.

* 1790, Cambrai : Pierre François BOUTON est toujours en place comme chantre de la métropole Notre-Dame. Ses gages annuels s'élèvent alors à 847 livres 19 sols.

* 1791, Cambrai : le district lui accorde une gratification de 200 livres.

* 4 octobre 1795, Cambrai : le district lui accorde finalement la moitié de son traitement soit 424 livres par an.

* 28 avril 1815, Cambrai : décès de son épouse.

* 21 novembre 1820, Cambrai : mort de Pierre François BOUTON, chantre, à son domicile de la rue des vaches.

Mise à jour : 6 août 2020

Sources
F-Ad59/ 16G 496 ; F-Ad59/ 4G 1146 ; F-Ad59/ L 5126 ; F-Ad59/ L 5129 ; F-Ad59/ L 5142 ; F-Ad59/4G1146 ; F-Ad59/5MI012R011 ; F-Ad59/5MI012R063 ; F-Ad59/5MI012R077 ; F-Ad80/5MID_634

<<<< retour <<<<