Login
Menu et informations
CHARTIER , Charles Abraham , le Jeune (1728-1800)

CHARTIER , Charles Abraham , le Jeune (1728-1800)

État civil
NOM : CHARTIER      Prénom(s) : Charles Abraham      Sexe : M
Complément de nom : le Jeune
Date(s) : 1728-5-13   / 1800-7-5 
Notes biographiques

• 13 mai 1728, Chinon : Naissance de Charles Abraham CHARTIER en la paroisse Saint-Maurice. Il est fils de Philippe Chartier maître menuisier. Son parrain doit être un oncle paternel. Sa marraine, Jeanne Le Maistre, fille d'un huissier royal, n'a pas signé.

• [1735 ca], où ? : Début de "carrière" dans une maîtrise (âgé de 7 ans) : en 1791 il revendique 56 ans de service.

• 19 décembre 1744, Tours : Il devient clerc tonsuré.

• Quand ?, où ? : Il devient prêtre.

• Fin mars 1751 - 1791, Chartres : Charles-Abraham CHARTIER est chanoine de la chapelle de Saint-Nicolas (chapelle attachée à la cathédrale offrant des prébendes aux chantres). Le 20 août 1751, il est reçu comme son frère Félicien CHARTIER avant lui, chanoine de Saint-Piat (l'autre chapelle attachée à la cathédrale offrant des prébendes aux chantres). Entre 1760 et 1770 l'un des enfants de chœur, Jean-Antoine LESMESLE, est un neveu à eux. En 1764, il obtient une gratification parce qu'en plus de sa partie de serpent, "il chante la basse contre, la basse taille et la haute contre". À partir d'août 1784, Charles DESHAYES ayant été renvoyé, il est chargé de jouer de la contrebasse. En juillet 1787, musicien serpent à la cathédrale, CHARTIER le Jeune demande et obtient du chapitre d'être dispensé "d'aller au lutrin", car son infirmité ne lui permet pas de rester debout. En 1790 ses revenus s'établissent à un peu plus de 1575 livres : 925 livres pour son canonicat, 416 livres d'appointements, 200 livres pour la chapelle de la Madeleine de la cathédrale (il en a été désigné chapelain le 18 août 1789), 34 livres pour les obits et fondations.

• 1791 (?), Chartres : Tableau des musiciens de la cathédrale établi par l'administration départementale : est recensé sous la colonne "4°) Musiciens et chantres qui volontairement se sont retirées" [sic]. Lui et son frère ont pourtant déposé en 1790 une requête auprès du Comité ecclésiastique, toujours conservée par la série DXIX des Archives nationales.

• 1799 [An VIII], Chartres : Dans un Etat des pensionnaires à inscrire sur l’état supplémentaire en raison d’erreurs relevées dans leurs renseignements, à côté de son nom apparaît "n’a justifié de ses droits à l’inscription au Tableau que postérieurement à sa formation". Il avait donc finalement déposé une demande de pension. Le 2 pluviose an IX (= 22 janvier 1801) il est indiqué que sa pension était de 1000 F comme ex-chanoine de Saint-Piat.

• 16 messidor an VIII (= 5 juillet 1800), Chartres : Charles Abraham CHARTIER célibataire, âgé de 72 ans, décède en son domicile Petite rue Michel. Les deux déclarants sont un épicier et un tourneur, voisins du défunt.

Dernière modification : septembre 2016.

Sources
F-Ad28/ 3 E 085/074 ; F-Ad28/ G 329 ; F-Ad28/ G 330 ; F-Ad28/ G 334 ; F-Ad28/ G 336 ; F-Ad28/ G 337 ; F-Ad28/ G 552 ; F-Ad28/ G 553 ; F-Ad28/ G 564 ; F-Ad28/ G 630 ; F-Ad28/ G313 ; F-Ad28/ G314 ; F-Ad28/ L 554 ; F-Ad28/ V 140 ; F-Ad28/ V 141 ; F-Ad28/G319 ; F-Ad37 / 6NUM6 / 072 ; F-Adio.Tours/ registre capitulaire St-Martin n°1 ; F-Adio.Tours/ registre capitulaire St-Martin n°2 ; F-An/ DXIX/036/558-2/15

<<<< retour <<<<