Login
Menu et informations
LAFONT, Pierre Nicolas (1724-1783)
État civil
NOM : LAFONT     Prénom(s) : Pierre Nicolas     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : LAFOND
LA FONT
Date(s) : 1724   / 1783-8-30
Notes biographiques

Pierre Nicolas LAFONT (1724-1783), organiste de la paroisse royale de Saint-Germain-en-Laye [Yvelines], lié à la famille CLICQUOT, aux frères FORQUERAY et à d'autres musiciens de la capitale, a composé en 1759 des pièces de clavecin dédiées au duc d'Ayen. À sa mort, sa veuve reçoit de la fabrique une pension de 300 livres en souvenir des bons et loyaux services de son mari.

• [1724] : Pierre Nicolas LAFONT naît probablement à Paris. D'après son contrat de mariage, il est le fils de Pierre Christophe LAFONT, organiste, et de Marie Catherine Pottin son épouse (qui n'est plus en vie en 1751). 

• [vers 1745], Saint-Germain-en-Laye : Pierre Nicolas LAFONT devient organiste de la paroisse Saint-Germain de Paris.

• 10 avril 1751, Paris : Pierre Nicolas LAFONT, organiste de la paroisse de Saint-Germain-en-Laye, s'unit par contrat de mariage à Élisabeth Méchin, fille de feu Nicolas Méchin, huissier audiencier des Eaux et Forêts de France, et de Marie Madeleine Palliard son épouse, demeurant à Paris, rue de la Planche-Mibray, paroisse Saint-Jacques-de-la-Boucherie. Le futur est logé de son côté chez le sieur CLICQUOT, facteur d'orgues du roi, paroisse Saint-Laurent. Plusieurs organistes de renom viennent signer le contrat : Michel et Nicolas Gilles FORQUERAY, Michel GRILLON, Joseph POUTEAU et Cécile Louise CALVIÈRE. Louis de Noailles, duc d’Ayen, lieutenant général des armées du roi, capitaine de la première compagnie des gardes du corps, gouverneur de la ville et citadelle de Perpignan, Conflans et Cerdagne, capitaine des chasses de Saint-Germain-en-Laye en survivance du maréchal de Noailles son père, fait également le déplacement. LAFONT se marie avec la somme de 2 600 livres en meubles meublants, habits, linge et hardes à son usage et deniers comptants "provenans de ses gains et épargnes", la demoiselle Méchin avec des portions d'immeubles parisiens et de rentes en indivision, plus 2 500 livres en meubles, habits, linge et hardes à son usage et deniers comptants.
• 26 mars 1752, Saint-Germain-en-Laye : Leur fille Antoinette Catherine Élisabeth LAFONT naît. Elle a pour parrain le marchand Antoine Dasancourt, et pour marraine Catherine Élisabeth Franchet, femme de Louis Alexandre CLICQUOT, facteur d'orgues du roi.

• 14 mai 1759, Paris : Les Annonces, affiches et avis divers signalent la parution du premier "Livre de PIECES DE CLAVECIN dédiés à M. le Duc d'Ayen [Louis de Noailles], par M. Lafont, Organiste de la paroisse royale de S. Germain-en-Laye". L'ouvrage, gravé par la demoiselle Bertin, coûte 9 livres. On peut se le procurer "Chez l'Auteur, à S. Germain ; & à Paris, chez le Sr Dasancourt, rue Quincampoix, aux Armes d'Angleterre ; chez le Sr Cliquot, Facteur d'orgue du Roi, rue S. Martin, vis-à-vis la rue Aumaire, & aux adresses ordinaires de musique" (des proches de l'artiste, comme le prouve l'acte de baptême de sa fille aînée). Il contient 17 pièces, la première en hommage au dédicataire ("La Dayen"), deux autres à des organistes connus, FORQUERAY et DU BOUSSET.

• 1761, Paris : Simon SIMON rend hommage à LAFONT en intitulant une de ses pièces de clavecin "La La Font".

• 9 septembre 1773, Paris : Les Annonces, affiches et avis divers signalent la mise en vente, au prix de 7 livres 4 sols, de l'Amusement des Dames pour le piano forte, avec accompagnement de violon ad libitum, par M. LAFONT, organiste de Saint-Germain-en-Laye, disponible chez le sieur Lemenu, marchand de musique de la Dauphine, rue du Roule, à la Clef d'or.

• 30 août 1783, Saint-Germain-en-Laye : Pierre Nicolas LAFONT, organiste de la paroisse Saint-Germain de Paris, époux d'Élisabeth Méchin, décède à l'âge de 59 ans et 6 mois. Il est inhumé au cimetière deux jours plus tard après une messe chantée en présence du clergé, d'Antoine Michel Macé, bourgeois, de Joseph Schrapff, officier commensal de la Maison du roi, et de Nicolas Louis Lallemant, greffier de la capitainerie de la ville.
• 5 septembre 1783, Saint-Germain-en-Laye : La fabrique paroissiale accorde à sa veuve Élisabeth Méchin une pension viagère de 300 livres, en considération des longs services du défunt, qui a été organiste de l'église pendant 38 ans. 

• 29 mars 1793, Montagne-Bon-Air [Saint-Germain-en-Laye] : Une délibération du conseil général de la commune arrête que la pension de la veuve LAFONT sera conservée.
• Avril 1793, Montagne-Bon-Air : Les biens de la fabrique ayant été déclarés nationaux, la veuve LAFONT cesse de toucher sa pension.
• [vers 1794] : Dans un mémoire, la veuve demande la continuation de la pension qui lui a été faite par la fabrique en considération des services rendus par son défunt mari. Elle se dit sans fortune, presque sans ouvrage et affligée d'une surdité causée par son grand âge (70 ans).
• 3 juin 1794, Montagne-Bon-Air : Une attestation des officiers municipaux confirme les dires de la veuve LAFONT.
• 6 juin 1794, Montagne-Bon-Air : Le District estime que la veuve LAFONT doit être mise au rang des créanciers de la Nation et qu'elle doit continuer à percevoir sa pension et en toucher les arrérages depuis le 21 décembre dernier.
• 6 août 1794, Versailles : Le directoire du Département de Seine-et-Oise reconnaît la légitimité des titres de la veuve et la place au rang des créanciers de la Nation. Elle devra cependant se pourvoir au bureau général de liquidation pour faire liquider définitivement sa pension de 300 livres et en toucher les arrérages, conformément à la loi du 27 avril 1793.

• 9 août 1811, Saint-Germain-en-Laye : Élisabeth Méchin, veuve de Pierre Nicolas LAFONT, "ancien organiste", décède à son domicile, n° 9, rue aux Vaches, à l'âge de 85 ans.

Mise à jour : 9 juillet 2021

Sources
Annonces, affiches et avis divers, 1773 ; F-Ad78/ 1 L 129 ; F-Ad78/ 1135396 ; F-Ad78/ 1135486 ; F-Ad78/ 1135487 ; F-Ad78/ 1140179 ; F-An/ ET/XVII/797 ; F-BnF/ 8-LN27-3245 ; Journal de Musique, 1777 ; P. N. La Font, Premier livre de pièces de clavecin (1759), 2016

<<<< retour <<<<