Login
Menu et informations
MOYER, Jean-Baptiste (1745-1802)
État civil
NOM : MOYER     Prénom(s) : Jean-Baptiste     Sexe : M
Date(s) : 1745-2-6  / 1802-2-1
Notes biographiques

Jean-Baptiste MOYER (1745-1802) est sous-chantre, puis chantre en la collégiale de Braux (Ardennes) à la fin de l'Ancien Régime.

• 6 février 1745, Estrebay [Ardennes] : Naissance et acte de baptême de Jean-Baptiste MOYER, fils de Ponce Moyer, maître d’école [à Guignicourt en 1766], et de Jeanne Marie Polet, mariés ensemble, habitants de ce lieu. L'acte de décès le prétend né à Guignicourt.

• 24 juin 1764-25 décembre 1778, Braux [Ardennes] : Jean-Baptiste MOYER est sous-chantre en la collégiale de Braux.

• 4 février 1766, Braux : Jean-Baptiste MOYER, 22 ans, maître d’école de Braux, de droit de la paroisse de Guignicourt, de fait de celle de Braux, épouse Marie Joseph Mernier, 24 ans, fille d'un laboureur.

• 25 décembre 1778-1790, Braux : Jean-Baptiste MOYER est chantre en la collégiale de Braux ; il touche 552 livres par an à ce titre et 200 livres en tant que greffier du bailliage de Braux.

• 25 janvier 1785, Braux : Il épouse en secondes noces Marie Anne Sarrazin, majeure. Le consentement est reçu par Jacques Hénon, prêtre chanoine de l’église collégiale de Braux, en présence du prévôt du chapitre.

• [vers 1791] : Jean-Baptiste MOYER obtient une pension de 200 livres par an.

• 14 octobre 1792, Braux : Il prête serment d’être fidèle à la nation et de maintenir la liberté et l’égalité ; il qualifié de ci-devant chantre pensionné.

• 9 novembre 1794, Braux : Jean-Baptiste MOYER est qualifié de greffier dans un acte d'état civil (au service de la municipalité ?).

• 17 août 1798, Braux : Jean-Baptiste MOYER, ex-chantre de la ci-devant collégiale de Braux, résidant à Braux avec sa femme et sa famille, reçoit un certificat de vie ; il a constamment payé ses impôts et n’a pas rétracté les serments exigés par les lois des 15 août 1792 et 19 fructidor an V.

• 22 janvier 1799, Braux : Jean-Baptiste MOYER, ex-chantre, pensionnaire de la République, prête serment de haine à la royauté et à l’anarchie, d’attachement et de fidélité à la République et à la constitution de l’an III.

• 1er février 1802, Braux : Marie Anne Sar[r]azin et Joseph Moyer, épouse et fils de Jean-Baptiste MOYER, tisserand, déclarent le décès de ce dernier à l'âge de 57 ans.

Mise à jour : 11 novembre 2016

Sources
F-Ad08/ 5Mi 16R 10 ; F-Ad08/ 5Mi 16R 11 ; F-Ad08/ G 22 ; F-Ad08/ L 1261 ; F-Ad08/ L 1263
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1778-12-25  / 1790-11
Lieux :  Collégiale Saint-Pierre de Braux (BOGNY-SUR-MEUSE)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non renseigné    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

<<<< retour <<<<