Login
Menu et informations
SIMONNEAU, [Edme Pierre?] (1787-1790 fl.)

SIMONNEAU, [Edme Pierre?] (1787-1790 fl.)

État civil
NOM : SIMONNEAU     Prénom(s) : [Edme Pierre?]     Sexe : M
Autre(s) forme(s) du nom : SIMONEAU
SIMONOT
SIMONNOT
Date(s) : 1787  / 1790
Notes biographiques

• 30 décembre 1787, Toucy (Yonne) : Le sieur SIMONNEAU est maître d'école et chante à l'église paroissiale Saint-Pierre. Sa femme s'occupe de l'entretien du linge de l'église. Avec l'accord du Curé, qui est aussi trésorier de la fabrique, des procureurs de la fabrique, et des principaux habitants, le couple réclame et dans un premier temps obtient une augmentation du tarif payé pour le blanchissage, mais surtout une reconnaissance de la fonction de chantre pour le mari. La fabrique vote qu'il recevra 24 livres par an en tant que chantre, somme qui sera abondée par une contribution supplémentaire demandée à chaque habitant.

• 20 janvier 1788, Toucy : Après trois semaines d'ébullition dans le village, l'assemblée de fabrique recule et se décharge du problème sur la municipalité.

• 28 décembre 1788, Toucy : Un an plus tard, une nouvelle assemblée, présidée cette fois par le maire et non plus par le curé (qui n'est pas même cité), décide que la fabrique versera 25 livres par an au maître d'école "pour ses assistances" [au choeur]. Il n'est pas précisé d'où la fabrique tirera cet argent...

• On peut penser que SIMONNEAU, ayant obtenu ce qu'il demandait, chante toujours au choeur de Saint-Pierre de Toucy en 1790.

Sources
F-Ad89/ G 2572
Module MUSEFREM : situation en 1790
Période :  1787-12 av.  / 1790-12 ap.
Lieux :  Église paroissiale Saint-Pierre (TOUCY)  
Fonction :  chantre (plain-chant)  ;  maître d'école / instituteur  
Formation ? :  Non
Formation maîtrisienne attestée : non    
Ecclesiastique ? : laïc    
Situation maritale : marié    

Formation maîtrisienne très peu vraisemblable.


<<<< retour <<<<